Jean-Paul Gallorini : Shannon Rock, Ange d'Amour et Pindare à l'entrainement

18/05/2016 - Découvertes
Légende vivante du galop français, Jean-Paul Gallorini va tenter de remporter son 5ème Grand Steeple-Chase de Paris en 2016. Il vous présente ses 3 candidats à l'entrainement : Ange d'Amour, Pindare et le fameux Shannon Rock, qui a a terminé 2ème des 4 dernières éditions ! Un avant-goût d'un grand film à sortir bientôt...

 

Personnage exceptionnel qui détient déjà le plus grand palmarès de l'histoire des courses françaises à Auteuil, de plus homme de paris gagnants et redoutés par tous ses confrères, Jean-Paul Gallorini a convié France Sire à produire un film sur son entrainement à Maisons-Laffitte, le site qu'il adore et qu'il défend avec une ardeur farouche. C'est donc avec une grande fierté que l'équipe s'est rendue avec tous ses "jouets" technologiques, dont bien sûr le drone qui a permis de mieux se rendre compte de l'étendue des structures proposées en termes de piste.

Nous avons donc eu la chance d'être invités en une matinée particulière, le mardi 17 mai, c'est-à-dire le jour du dernier gros travail des champions sur les 1700 m du steeple du gazon de Penthièvre. Les 3 partants de Jean-Paul Gallorini dans le Grand Steeple-Chase de Paris, Shannon Rock, Ange d'Amour et Pindare, étaient accompagnés par le 4 ans Saint Richard qui participera lui au Prix Ferdinand Dufaure. Par ailleurs, un lot de 10 sauteurs est passé sur les haies de Penthièvre après l'échauffement au Rond Adam.

Evidemment, nous n'avons pu résister à l'envie de parler à l'homme de l'art, successeur officiel de son maître André Adèle auprès duquel il a tant appris, de lui poser des questions sur ces 3 candidats, qui tenteront de lui offrir un 5ème Grand Steeple après ceux de Chinco (1979), Kotkijet (2001, 2004) et Remember Rose (2009). Il présente ainsi 3 candidats aux profils complètement différents.

SHANNON ROCK : le fils de Turgeon détient un suprenant record puisqu'il a conclu 2ème des 4 dernières éditions du Grand Steeple-Chase de Paris. Ce n'est pas le plus grand lutteur du monde. Bref, il faut venir dans la dernière foulée pour s'imposer avec lui et cela lui a valu de se faire crucifier 2 fois dans les dernières foulées en 2013 par Bel La Vie et en 2014 par Storm of Saintly. Lors de sa 1ère tentative en 2012, il a été battu par Mid Dancer. Sa dernière victoire est aussi la plus belle, le Prix la Haye Jousselin (Gr.1) 2013. Lui qui a commencé sa carrière chez Guillaume Macaire avant d'arriver à Maisons-Laffitte en conséquence d'une longue absence, Shannon Rock a atteint des gains mifiriques de 1,65 million d'euros !

 


Ange d'Amour
 

  • ANGE D'AMOUR : Toujours en quête de son 1er Grand Steeple, le crack jockey David Cottin délaisse son partenaire habituel Shannon Rock, âgé de 10 ans, pour accorder le privilège de la jeunesse à Ange d'Amour, 6 ans, qui n'a toutefois franchi qu'une seule fois le rail-ditch and fence. S'il n'a couru que 14 fois, Ange d'Amour connait avec Jean-Paul Gallorini son 4ème entraineur. Appartenant à Jean-Pierre Dubois sous la bannière de l'Ecurie des Mouettes, il a gagné en débutant à Enghien chez Michel Macé puis est passé chez Yann Porzier. Il a enlevé le Prix Marc Antony 2014 à Auteuil deux semaines après un succès à Enghien dont il sera finalement privé pour contrôle positif. Arrivé chez Julie Laurent-Joye, le fils de Sageburg a enlevé le Prix Général Donnio (Listed) en novemvre 2015. Acquis pour moitié par l'Anglais Andrew Brooks, il vient de conclure 3ème du Prix William Head pour sa 1ère sortie chez le maître Gallorini.
     


Pindare suivi par Ange d'Amour lors de la promenade de midi.
 

  • PINDARE : Déjà très expérimenté, l'élève de Pierre Goral issu de Ballingarry est un très brave combattant qui est malheureusement tombé au Rail Ditch pour sa 1ère tentative dans le Grand Steeple-Chase de Paris en 2015, alors qu'il galopait en 3ème position. Depuis, ce vainqueur du Prix Jean Laumain a été dominé dans les gros morceaux où il a combattu, ce qui ne l'a pas empêché de gagner de l'argent (13.750 € pour la 7ème place du Prix la Haye Jousselin). Il vient de conclure 3ème du Prix du Président de la République, dont il portait le top weight à 70 kilos.

     

 
Jean-Paul Gallorini, personnage hors du commun.