Aujourd'hui : Newmarket
Tattersalls Online August Sale
Demain : Pompadour
Grand Cross de Pompadour -Trophée National du Cross
Le Pertre - le 16/08/2020
Grand Cross du Pertre -Trophée National du Cross
Fairyhouse - du 18/08/2020 au 19/08/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 20/08/2020
May Store Sale
Newmarket - du 24/08/2020 au 26/08/2020
August Sale
Saint-Clément-de-la-Place - le 25/08/2020
Anjou Foal Show
Bécon-les-Granits - le 26/08/2020
Show Lumet avec Arqana
Fairyhouse - le 27/08/2020
August National Hunt Sale Part 1
Fairyhouse - le 28/08/2020
August National Hunt Sale Part 2

Falcon Wings et ses 530 kilos de muscles : différés du live des coulisses de Saint-Cloud

07/04/2017 - Evénements
Conséquence de la refonte du programme, le Prix Magister (classe 2) rassemblait un lot de 3 ans au profil exceptionnel, avec des chevaux ambitionnant les classiques. Le plus imposant au rond, Falcon Wings a été aussi le meilleur. Voir les différés des vidéos des coulisses.

 

Magister, dont le prix porte le nom, fut le vainqueur du Prix du Jockey-Club 1942 puis du Grand Prix de Paris dans la foulée. Elevé par Jean Prat, il défendait la casaque de la Vicomtesse Vigier, son héritière après le décès de celui-ci en 1940 puis fera la monte au Haras de Lessard-et-le-Chêne. Les concurrents de l'édition 2017 du Prix Magister espéraient suivre le même chemin. Au moins 3 d'entre-eux, puisque le trio vainqueur a conclu dans un mouchoir, ont été confortés dans leurs prétentions. Fils de Daryakana et frère de Dariyan (nouvel étalon de l'Aga Khan) par le très prestigieux Dubawi, Devamani a sans doute ruiné ses chances en tirant beaucoup en début de parcours et termine quand même 3e tout près de New Trails, un fils de Medaglia d'Oro (père de Rachel Alexandra et Songbird aux USA) qui termine 2e après avoir longteps fait illusion.

Car il a été dominé dans les dernières foulées par Falcon Wings, un pensionnaire de Nicolas Clément monté par beaucoup d'à propos par Stéphane Pasquier, c'est un énorme cheval de 530 kilos, fort comme un turc mais très immature. " Il est engagé dans le Grand Prix de Paris", explique Nicolas Clément, son entraineur. " Il a gagné à Lyon à 2 ans parce que l'opportunité nous a amené à faire des kilomètres. Il a encore beaucoup à apprendre et nous ne devons pas brûler les étapes. Donc nous allons sans doute passer par le Prix de l'Avre et le Prix du Lys pour atteindre notre objedtif."

 


Falcon Wings, mionté par Stéphane Pasquier, devance New Trails et Devamani dans le Prix Magister. (PHOTO APRH)

 

Falcon Wings (traduire les ailes du faucon) porte la casaque du Prince Majed Bin Abdallah, qui n'est autre que le fils du Roi Abdallah d'Arabie Saoudite, un pays où le faucon a une forte valeur symbolique. Il a été élevé en Angleterre par les écuries du roi. Il représente la 1e génération de Nathaniel, fils de Galileo avec une mère par Silver Hawk, vainqueur des King George d'Acot (Gr.1) à 3 ans puis des Eclipse Staks (Gr;1) à 4 ans, avant de rentrer étalon près de Newmarket, à Newsells Park Stud, le haras anglais de l'allemand Andreas Jacobs (Gestut Fahrhof). Il fait actuellement la monte à 17.500 £ et a déjà donné de nombreux vainqueurs.

Sa mère Cast In Gold est issue du grand améliorateur américain. D'ailleurs, la souche est américaine mais brille plus particulièrement en Europe. Falcon Wings est un neveu de Rule of Law, dauphin du Derby d'Epsom 2004 puis vainqueur du St Leger de Doncaster. Avant Falcon Wings, Cast in Gold avait donné Wedding Ring (Oasis Dream), double placée de Gr.3 Outre-Manche. Elle a été exportée en Arabe Saoudite, où on fait de l'élevage, en novembre 2016.

VOIR LES SEQUENCES VIDEOS POUR LES 5 PREMIERES COURSES DE LA REUNION : 

Prix de La Marche : SO SORA
Prix du Jardin des Tourneroches : MULTIJACK
Grand Handicap de la Seine : QUATORZE
Prix Magister : FALCON WINGS
Prix Phil Drake : HAPPY APPROCH (avant course / après course)