48h : Floridee en beauté dans le Bournosienne

04/11/2018 - Evénements
Un saut de travers et voilà de quoi donner des sueurs froides à l’entourage de Floridée. C’est bien ce qu’il s’est passé pour la future lauréate du Prix Bournosienne au saut de l’avant dernière haie. Mais l’unique AQPS du lot et fille du jeune étalon Masterstroke est repartie de plus belle. En partenariat avec Gémix.

 

Le Prix de Chambly (Listed) avait sacré le 18 septembre dernier une nouvelle venue à ce niveau, Floridée. Cette dernière Listed avant le grand match, le Prix Bournosienne (Gr.3) qui sacre la meilleure pouliche de 3 ans sur les haies, avait annoncé les couleurs. Floridée n’avait pas encore gagné lors de ses deux sorties printanières puisque la pensionnaire de Donatien Sourdeau de Beauregard s’était placée 4ème à Fontainebleau en débutant en avril puis 2ème du Prix du Nivernais à Auteuil un mois plus tard derrière Thrilling (qui a longtemps mené dans le Bournosienne) et en battant la future lauréate du Prix Sagan (Gr.3) La Griottière.
 
Floridée appartient toujours à son éleveur Thierry Cyprès comme toutes ses femelles qui portent la casaque Détré. L’AQPS porte la casaque de Patrice Détré qui signe d’ailleurs un deuxième succès de Groupe après Eludy (partante dans le Prix Maurice Gillois ce dimanche). Patrice est associé avec son père Jacques et Thierry Cyprès sur la carrière de Floridée. Ses trois hommes sont dans une forme dithyrambique. L’éleveur basé à Montigny sur Canne dans la Nièvre est actuellement 3ème au classement des éleveurs avec un peu plus de 10.000€ de retard sur le 2ème, le Haras de Saint-Voir, au soir du 3 novembre 2018, en comptant bien entendu le succès de Polirico dans le Prix Congress.
 
Rouanne de naissance et désormais grise, Floridée s’était classée 2ème de sa section au concours AQPS de Decize en 2015. Cette petite-fille de Dom Alco est le 4ème produit de sa mère, une descendante de Judy, à l’origine de Bipolaire, Vezelay, Vanilla Crush, Raz de Marée… Sa famille maternelle proche n’avait pas produit de black-type malgré quelques victoires à Auteuil à travers sa cousine Une Idée (Prix Samaritain) et d’autres placés. Le sang de Masterstroke a sans doute fait son œuvre en se mariant sur cette lignée. Rappelons qu’à l’instar de Martaline, Spider Flight et désormais Cokoriko, Masterstroke peut se targuer d’avoir produit un gagnant (une gagnante en l’occurrence) de Groupe dès sa première génération de 3 ans ! L'étalon du Haras du Logis gagnant du Grand-Prix Deauville (Gr.2) à 3 ans véhicule lui-même le sang de Monsun allié à celui de Melikah et donc d'Urban Sea.

 

 

 

 

GALERIE PHOTOS APRH

 

 

 

Patrice Détré soulève la coupe gagnante du Prix Bournosienne

Donatien Sourdeau de Beauregard et Clément Lefebvre, entraîneur et jockey de Floridée

Thierry Cyprès, Jacques et Patrice Détré

 

 


On en parle dans l'article