Invitational Cup 2013 à Calcutta - Jour 2 : la révélation Singh

05/03/2013 - Découvertes
Sommet du grand week-end classique de courses en Inde, disputé début mars 2013 à Calcutta, l'Indian Turf Invitation Cup a couvert de gloire un tout jeune éleveur, Nirmal Singh, qui bouscule l'ordre établi depuis des décennies sur les très traditionnelles courses indiennes avec son Tintinnabulation.

 

A l'image du cricket, les courses sont une passsion importée en Inde par les anglais mais qui est resté très vivace après le départ des colons. C'est ainsi que 30.000 personnes se pressent sur l'hippodrome de Calcutta, capitale du Bengale au nord du pays pour assister au 2e jour de l'invitational cup, le grand championnat final de l'année qui réunit tous les ans début mars, sur un hippodrome tournant, les meilleurs pur-sang nationaux sur 4 courses de 1200 à 3000 m. Ce dimanche 3 mars 2013 se conclut par la plus grande course, l'Indian Turf Invitation Cup, l'Arc de Triomphe indien crée en 1963.

 

Le Turf Club de Calcutta se situe au pied du palais de Victoria dans une ville de Calcutta encore très imprégnée de culture anglaise.

 

Le mile pour le Président

Après le marathon et le sprint du samedi, le Super Mile semble promis à Kohinoor Wish (Gaswar). qui a justement conclut 3e du sprint disputé...la veille (!) mais qui préfère la distance de 1600 m. Richard Hugues le grand jockey britannique, lui fait face avec un cheval curieusement nommé Berlusconi (Ikhtyar). Le 3e larron annoncé, le 8 Chase The Sun (Burden of Proof) a fait 2000 kms de camion pour venir de Bangalore dans le sud où il est entrainé par le Fabre indien, en plus souriant, Padmanahban.

Artkouros remporte le Super Mile devant Ranthambhore et Immense : une arrivée surprise


Mais finalement rien ne se passe comme prévu, et c'est un outsider qui arrache la victoire, Artkouros. C'est fils de Diffident, ancien sprinter en France par Nureyev sous la casaque de Cheikh Mohammed Al Maktoum. Monté par l'anglo indien Christopher Alford, Arktouros offre un bonheur immense à son propriétaire, Khaitan, le Président du Royal Calcutta Turf Club.

 

D. Khaitan ne peut contenir son émotion après la victoire de son cher Artkouros, âgé de 8 ans. Il est Président du Royal Calcutta Turf Club.

 

La plus belle pour un nouveau : Nilmar Singh


Enfin, au crépuscule qui précède les derniers jours avant la mousson sur Calcutta, s'annonce le clou du spectacle, l'Indian Turf Invitation Cup, un Gr.1 sur 2400 offrant 150.000 € au vainqueur.  Monté par Jimmy Fortune, déjà vainqueur du sprint la veille, Super Storm (Rebuttal) a remporté le Derby Indien à Bombay. C'est le grand favori devant An Acquired Taste , son contemporain, mais souvent rival malheureux. Egalement âgé de 4 ans, l'âge des classiques en Inde,  Tintinnabulation a quant à lui remporté le Derby d'Hyberabad en temps record.

 

Tintinnabulation enlève l'Arc de Triomphe indien.


Le combat est rude jusqu'à mi-ligne droite, quand soudain Tintinnabulation se détache et l'emporte sans même lutter. C'est un jour de gloire pour Nirmal Singh. Il vient seulement de créer son haras d'Hazara Stud, il y a 5 ans. Et déjà, ce politicien en vogue dans le nord, style beau gosse cinquantenaire sportif, boulverse l'ordre séculaire des vieux maîtres du turf indien, de riches propriétaires éleveurs souvent héritiers. En savoir plus : www.hazarastud.com

 

Tintinnabulation avec son jockey, PS Chouhan

 

Le grand vainqueur est un fils d'Inkhitab, étalon à Derrinstown Stud en Irlande, père de Snow Fairy., L a famille maternelle vient de France puisque c'est une vieille souche exploitée dans l'hexagone par Si Micheal Sobell puis Lord Weinstock, celle de Sharp Girl et Arousal.

 

Nirmal Singh triomphe alors qu'il n'a commencé l'élevage que depuis 5 ans.


Tintinnabulation a été importé dans le ventre de sa mère acquise Outre-Manche alors qu'elle était pleine d'Intikhab. Les importations de poulains nés sont en effet interdites en Inde, un pays qui reste en fait très fermé au monde extérieur, qui protège ses traditions, ses religions, son emploi, son mode de vie et sa pensée. C'est aussi ce qui fait sa force culturelle à travers les siècles, son unicité sur la planète, bref, ce qui nourrit son mythe.