Lucky Moment, fille de Youmzain, brille à Istanbul en Turquie

13/07/2017 - Zoom Etalon
Conçue en France mais née en Turquie, Lucky Moment, fille de Youmzain âgée de 5 ans, a remporté de bout en bout un important Gr.2 le 12 juillet à Veliefendi, le grand hippodrome d'Istanbul qui abrite un système de course fermé, mais riche, puissant et très compétitif.

 

Si aujourd'hui la Turquie, à travers les agissements de son dirigeant Erdogan, n'a plus très bonne réputation auprès des occidentaux, cela reste un très grand pays, riche, cultivé et moderne, qui possède un système de courses très performant. Ce système reste fermé, à l'exception d'une réunion internationale en septembre, donc méconnu sur la scène internationale mais les chevaux n'en sont pas moins compétitifs.

Dans ce pays qui a connu de nombreux changements institutionnels depuis la fin de l'empire ottoman, la poussée de l'Islam politique a conduit à y interdire tous les jeux d'argent...sauf les courses qui sont passées à travers les fourches caudines de la religion en arguant de son aspect agricole, aménagement du territoire, emploi rural, etc...Par conséquent, les enjeux sur les courses sont devenus considérables mais les partants ne peuvent être que nés et élevés sur place, et les règles d'importation de reproducteurs sont très strictes en terme de qualité.

 


La victoire de Lucky Moment, fille de Youmzain, dans un Gr.2 à Istanbul en Turquie.

 

La mère de Lucky Moment a ainsi eu le droit d'entrée en Turquie en tant que mère d'une gagnante de black type, en l'occurence la française Savoie (Anabaa), lauréate du Prix Petite Etoile (Listed) à Deauville. La souche maternelle, signée du Haras du Quesnay, est celle de Sillery, Silver Pond, Silver Point, Silva et plus récemment Sea Trial, neveu de Lucky Moment, vainqueur de 10 courses et multiple placée de black-type.

Présentée pleine de Youmzain, portant donc Lucky Moment, Seacleef (AP Indy) a été vendue par le Haras du Quesnay pour 30.000 Guinées en novembre 2011 à Tattersalls, portant le numéro 1656, à Omer Halim Aydin. Les produits sont aujourd'hui élevées en Turquie par Nimet Arif et Deniz Kurtel (Gunsen Soyupak). Ces derniers, en 2016, après les premiers succès de Lucky Moment, ont envoyé la mère en Irlande pour qu'elle rencontre Mastercraftsman à Coolmore, dont elle a eu une pouliche ce printemps 2017.

 

 

Tenace à 5 ans mais également précoce, Lucky Moment avait même offert à son père Youmzain son 1e succès de Listed à Istanbul en 2014, avant qu'il ne devienne un étalon confirmé à l'international, des succès de Suits You dans les Chesham Stakes (Listed) à Royal Ascot en 2015 à celui de Sea Calisi dans les Beverly D Stakes (Gr.1) aux Etats-Unis en 2016.


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Semaine des Etalons : des nouveaux Gr.2 pour Kendargent et Youmzain

Kendargent et Youmzain se sont tous les deux illustrés dans des Gr.2 cette semaine. En France pour le 1er, aux USA pour le second grâce respectivement à Jimmy Two Times et Sea Calisi. Les étalons plus "anciens" Muhtathir et Roli Abi ont chacun remporté un Gr.3 tandis que Kapgarde et Siyouni se sont imposés dans les Listed. Notons enfin la belle semaine de Dream Ahead qui a remporté 6 courses plus une 3e place dans les 2000 Guineas de Newmarket (Gr.1).

Craven Breeze Up 2017 - Jour 2 : des fils de Siyouni et Youmzain vendus 400.000 et 350.000 guinées

Alors que le 1er jour de la vente Breeze Up à Tattersalls du Craven Meeting de Newmarket a vu le top price d’un fils d’Intello à 575.000 guinées, on a longtemps cru que les deux tops du second jour allaient revenir aux étalons Siyouni et Youmzain. Mais c’était sans compter sur l’un des derniers lots. Un fils de l’américain mort Scat Daddy s’est en effet envolé pour 675.000 guinées.