Cheltenham 2020: Quand le chat n'est pas là, Politologue danse... avec la victoire !

11/03/2020 - Actualités
Amputé de ses deux principaux favoris dont le tenant du titre, Altior, le Queen Mother Champion Chase (Gr.1) laissait donc le champ libre à cinq concurrents de grande qualité. Ce dont en a profité le « FR » Politologue, un fils du regretté Poliglote, qui s’est imposé de bout en bout pour la plus grande joie de son propriétaire, John Hales, le créateur des poupées Télétubbies. 
 
Politologue et Harry Skelton, lauréats du Queen Mother Champion Chase 2020
 
 
On ne le répètera jamais assez : dans les courses, il n’y a qu’un seul verdict, celui du poteau d’arrivée. Et même si l’édition 2020 du Queen Mother Champion Chase (Gr.1), disputée ce mercredi sur l’hippodrome de Cheltenham, semblait « promise » au « FR » Défi du Seuil après le forfait de deux des principaux favoris, Altior et Chacun Pour Soi, il ne fallait pas non plus sous-estimer les autres concurrents de cette épreuve, surtout de cette trempe-là ! Tant que l’on n’a pas passé le poteau en tête, tout est encore possible !
 
 
 
 
Politologue nous l’a rappelé à juste titre, puisque c’est finalement lui qui est parvenu à tirer son épingle du jeu, dans une épreuve qui a vu tant de grands champions triompher avant lui, comme la légende Sprinter Sacré qui nous a fait acte de sa présence au rond de présentation, avant le début de l’épreuve. Monté en confiance par son partenaire du jour, Harry Skelton, fils du cavalier double médaillé d’or olympique Nick Skelton et frère de Dan Skelton, jeune entraîneur à succès en Grande-Bretagne, le représentant de la famille Devin a remporté cette course à la manière des forts : devant et méchant, les oreilles bien pointées, sautant à la perfection toutes les difficultés qui se dressaient sur son chemin, ne cessant d’accroître son avance jusqu’au poteau pour devancer de neuf franches longueurs un autre « FR » et pensionnaire de Paul Nicholls, Dynamite Dollars (Buck’s Boum) et l’irlandais Bun Doran (Shantou).
 
">https://twitter.com/RacingTV/status/1237765415650185217?ref_src=twsrc%5Etfw">March 11, 2020
 
 
Politologue est un fils du regretté Poliglote, l’un des plus grands étalons d’obstacle que notre nation ait connu, et de la bonne Scarlet Row, une fille de Turgeon qui peut se targuer d’avoir terminé deuxième du Prix Maurice Gillois (Gr.1) et d’avoir remporté le Prix Gérald de Rochefort (L.) sur la Butte Mortemart. Une famille de bons, de très bons sauteurs, puisque Politologue est également un neveu de l’excellente jument de cross Adelaïde Square, qui avait terminé deuxième du Grand Cross de Craon (L.) pour l’entraînement de Guillaume Macaire et la casaque de Jean-Yves Touzaint. On retrouve aussi la lignée de Newness, reproductrice hors-pair à l’origine de nombreux gagnants de Groupe devenus ensuite étalons tels No Risk At All, Nom De D’là ou encore Nickname.
 
 
 
Poliglote, véritable pilier de l'obstacle français
 
 
Le beau grisou élevé par la famille Devin a débuté sa carrière chez Étienne Leenders en se classant tout d’abord deuxième d’une course à Compiègne avant d’enchaîner par une victoire dans le Prix Pharaon à Auteuil, Sophie Devin voyant par la même occasion ses couleurs triompher pour la première fois. Suite à ce succès, Politologue a été exporté Outre-Manche pour rejoindre les boxes d’un monstre sacré des courses d’obstacle, Paul Nicholls, pour le compte de l’emblématique propriétaire anglais John Hales, très friand des chevaux élevés au pays du vin et de la baguette puisque les excellents Aux P’tits Soins (double gagnant de Gr.3 Outre-Manche) et Neptune Collonges (gagnant du Grand National de Liverpool 2012 et double gagnant de la Punchestown Gold Cup, Gr.1) ont également couru pour la casaque du fondateur de la marque Golden Bear et créateur des poupées Tinky Winky, Laa-Laa, Dipsy et Po, que vous connaissez sans doute sous le nom de Telétubbies
 
 
 
John Hales (au centre), un propriétaire comblé
 

Dès lors, Politologue n’a pratiquement jamais déçu et compte désormais 11 victoires et 7 places en l’espace de 26 tentatives, vainqueur notamment d’une Listed, de trois Gr.2 et de trois Gr.1. À noter également qu’il n’a pas raté un seul meeting de Cheltenham depuis 2016 : 20ème pour sa première participation dans la Coral Cup, il a ensuite conclu quatrième de Yorkhill dans le JLT Novices’ Chase (Gr.1) l’année suivante avant de conclure respectivement quatrième et deuxième d’Altior en 2018 et 2019 dans ce Queen Mother Champion Chase. Un cheval des plus réguliers et qui méritait amplement de remporter cette épreuve. C’est chose faite dorénavant : congrats, champ’ ! 

 

LE FILM EN PHOTOS DE LA VICTOIRE DE POLITOLOGUE

 

Sprinter Sacré, paradant sur la terre de ses exploits

 

 

 

"Gaby... Vite, rejoins-moi: la course va partir !"

 

 

 

 

 

 

 


Voir aussi...