Plan de monte 2022 : Kévin Messaoudi mise sur la lignée mâle de Kendargent

31/01/2022 - Focus Elevage
 Ayant eu ses premières naissances pur-sang en 2021 au sein de sa jeune structure de l'écurie MK, Kévin Messaoudi attaque 2022 avec plein d'espoirs. Alors qu'il attend des produits de Birchwood et Kendargent, il misera tout sur le patriarche de Colleville cette année, mais aussi sur l'un de ses fils stationnés en France, Jimmy Two Times. 

Kévin Messaoudi, animateur de l'écurie MK, avec sa première pouliche pur-sang Gloriyad'or, née il y a un an maintenant 

 

Cavalier de longue date et normand d'adoption, Kévin Messaoudi a créé l'écurie MK dans le Pays d'Auge, et a depuis largement développé cette structure. Avec des installations en constante évolution, il est prévu en 2022 de construire de nouvelles stabules mais aussi un marcheur. En effet, Kévin Messaoudi travaille d'arrache pied, puisqu'il partage ses journées entre le Haras du Logis Saint Germain et son activité personnelle. Proposant de multiples services, il présentera par exemple une jeune yearling aux prochaines ventes de février pour le compte d'un client, mais s'occupe aussi de débourrages, comme ce fut le cas avec Beauté Cachée, gagnante à l'automne dernier pour Gaël Barbedette. 

 

Première poulinière de l'élevage, Efichope est promise à Kendargent en 2022

 

La première poulinière pur-sang de Kévin Messaoudi, Efichope, lui a donné en 2021 une femelle de Goken nommée Gloriyad'or. Sa famille vivante s'est illustrée avec ses frères Mazeltof, cheval de quinté, Vale Of Tof, qui a gagné en steeple à Cagnes cet hiver, ou encore Glorytof, un poulain qui compte une victoire et deux 2es places en 3 sorties en Espagne. Gloriyad'or sera conservée par Kévin, et mise à l'entraînement chez Satoshi Kobayashi sous les couleurs de l'écurie MK. Si elle n'aura pas de produit cette année, Efichope est promise au "magicien gris" Kendargent. Le patriarche de Colleville recevra également la visite d'Alacovia, une fille d'Anabaa gagnante de Quinté qui aura son premier produit en 2022... par Kendargent également ! Dans une optique de "création de souche", l'écurie MK a choisi de faire confiance à un sire confirmé, qui se révèle également un excellent père de mères...

 

Le patriarche Kendargent, star du plan de monte de l'écurie MK 

 

3e poulinière de l'effectif, la jeune Omehia attend quant à elle son premier produit par Birchwood. Cette fille d'Olympic Glory est une soeur du fameux sprinter grec Lalysos, qui avait réussi l'exploit de venir gagner un Gr.3 et une listed sur le sprint anglais après être resté invaincu dans son pays d'origine. Dans la même optique, tout en voulant tendre vers la vitesse et la précocité, Omehia sera saillie en 2022 par Jimmy Two Times, fils de... Kendargent ! Ce solide cheval de course chez André Fabre aura ses premiers 2 ans en piste cette année, conçus en Allemagne avant son arrivée l'an passé à Montaigu. L'écurie MK se dirige donc vers une saison entièrement dédiée à Kendargent, afin de poursuivre une jeune aventure hippique, que l'on souhaite fructueuse à Kévin Messaoudi ! 

 

Avec Jimmy Two Times, on reste dans le courant de sang de Kendor via Kendargent 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Route des Étalons 2022 DNA PEDIGREE : Haras de #Colleville, avec #SoftLight

Meilleur éleveur de plat en France ces deux dernières années, le Haras de Colleville de Guy Pariente met à la disposition des éleveurs quatre étalons pour cette saison de monte 2022. Non seulement Kendargent et son fils, Goken, mais aussi la révélation Galiway et le débutant Soft Light, un étalon au profil on ne peut plus polyvalent, à découvrir en photos et en vidéo ci-dessous. En partenariat avec DNA Pedigree.

L'incroyable histoire de Sisfahan, gagnant du Derby Allemand pour Guy Pariente et... Yannick Fouin !

Elle est belle l'histoire ! Vainqueur du Derby Allemand sous la selle du monument Andrash Starke, 47 ans, Sisfahan, neveu du champion d'Auteuil Beaumec de Houelle, né de la 1ère génération de son père Isfahan, est un "FR" élevé par Guy Pariente et racheté 16.000 € à Deauville. La mère Kandalee appartient désormais à Yannick Fouin qui se retrouve propriétaire de la mère d'un gagnant de Gr.1 en plat alors qu'il avait acheté une jument d'obstacle.