Le Triton dans un nouveau haras en Dordogne en 2013

23/12/2012 - Mercato des étalons
Le très confirmé Le Triton, père de Grand Charly, capable de bien produire dans les sports les plus variés, fera la monte au Haras du Rond de Longe, à Riberac en Dordogne, chez Amandine Teyssèdre.

Après avoir officié au Haras de l'Abbaye près de Limoges, Le Triton avait trouvé place dans l'Orne, au Haras du Pley. Pour la saison 2010, Le Triton est revenu dans le sud-ouest, sa région de prédilection, à la station des Haras Nationaux de Gelos, près de Pau. Le voilà dans un nouveau haras à découvrir en Dordogne, le Rond de Longe, chez Amandine Teyssèdre. " Nous avons repris l'ancienne station des HN de Riberac avec une 30aine de boxes il y a 5 ans. Nous allions régulièrement chez Jean-charles Escalé à la saillie avec des juments de clients et c'est lui qui nous a mis en rapport avec Jean Biraben, le propriétaire de Le Triton. Nous proposons de la pension, du poulinage, et aussi du préentrainement sur notre piste de 800 m. Nous sommes aussi un centre d'insémination. Notre 1e étalon PS a été Fléchazo, qui est parti pour 2013 à la Jumenterie de la Rivière à Pompadour."

 

Le Triton



Seul fils en France d'El Gran Senor, ce puncheur, gagnant de Gr.1 à l'occasion du Prix Jean Prat, possède une origine polyvalente où on trouve de grands vainqueurs dans les disciplines les plus diverses, des 2 ans précoces (Lucky Lune) aux 3 ans classiques (Ask for The Moon) jusqu'aux chevaux d'âges (Le Glorieux, Boris de Deauville) jusqu'aux obstacles (Le Mage, Le Navire).

 

Le Rond de Longe



Bon dans tous les sports


Cette faculté d'adaptation se retrouve dans la production de Le Triton, réputé comme un faiseur de gagnants dans les sports les plus variés, ce malgré des listes de juments pas très importantes ni en nombre ni en qualité. Il a donné le populaire cheval de plat Poly Dance, gagnant de Listed après avoir été acheté à réclamer par un groupe d'amis dont Hervé Morin et a permis à ceux-ci avec ses gains d'acheter un yearling nommé Literato. Le Triton est aussi le père de l'excellent AQPS Royal d'Arc, élevé par Nicole et Robert Terrière. Il a aussi donné 2 autres black-types en plat (Val Jaro et Fleurina), les inusables et Panache Blanc et Fabulous Siam, ainsi que le célèbre Chopyluz (14 victoires) Le Triton compte également, quelques sauteurs semi-classiques comme Edward Rabbit ou Evitta, Ridge d'Opale.

Son chef d'oeuvre reste Grand Charly, gagnant du Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) en 2011 à Auteuil et qui vient de s'imposer en décembre dans une bonne épreuve sur le steeple-chase de Cagnes.


Voir aussi...