Une pétition lancée pour la sauvegarde de l'obstacle à Enghien

26/10/2016 - Actualités
 Alors que la fin de l'obstacle est programmée pour la fin de l'année 2016, un pétition vient d'être lancée du côté de Royan, par Fabienne et François Nicolle, pour la sauvegarde de la discipline sur cet hippodrome. Vous pouvez la signer en ligne ci-dessous.


Parti de Royan, un mouvement se lance pour lutter contre la fin de l'bstacle à Enghien, dont l'avenir n'est plus seulement flou mais en voie de disparition. Cet état de fait est conséquent, d'après les un certain nombre de soci-professionnels à l'origine de cette pétition, de la "gestion catastrophique" des courses par France Galop (sic)....


" Suite à l'annonce de France Galop concernant la suppression des courses d'obstacles sur l'hippodrome d'Enghien, le monde de l'obstacle et des courses, solidaire, se mobilise pour montrer son profond désaccord face à cette décision prise encore une fois sans aucune concertation avec les socio-professionnels.

Conscients que nous vivons des moments très difficiles pour la survie des courses en France, nous ne devons pas cependant payer les frais d'une gestion catastrophique. 

Il y a des solutions pour sauver Enghien, à moindre frais, et nous devons préserver ce formidable et indispensable outil de travail.

L'avenir de l'obstacle est entre nos mains, Turfistes, Propriétaires, Eleveurs, Entraîneurs, Jockeys, Lads...Amoureux des Courses "
 
MOBILISONS NOUS!
                                          SIGNEZ LA PETITION
 
Pour signer la pétition, cliquez ici

Voir aussi...

Prix Solitaire : The Reader, début d'un nouveau chapitre ?

Il y a parfois, et même souvent, des choses inexplicables aux courses, des résultats et des évènements sur lesquels les raisonnements cartésiens se brisent... Jusqu'à ce mercredi après-midi, le bon The Reader n'avait pas réussi à franchir le poteau en tête en vingt tentatives et en ayant tout de même accumulé plus de 160.000€ de gains ! Même son expérimenté éleveur-propriétaire, Pierre Goral, trouvait l'histoire un peu longue...