Highland Reel survole la Breeders'Cup Turf devant Flintshire et Found

06/11/2016 - Actualités
Sur une piste rapide sur laquelle il est théoriquement impossible de revenir de l’arrière garde, Highland Reel et Seamie Heffernan ont joué un drôle de tour à leurs adversaires. Ce globe-trotter a réalisé un véritable exploit. Après sept courses dans les jambes cette année, depuis Dubaï jusqu’à sa deuxième place dans l’Arc de Triomphe en passant par un sacre dans les King Geoges Stakes à Ascot, ce cheval peut sans discuter être qualifié d’infatigable. On attend la suite !

Highland Reel et Seamie Hefernan impériaux dans la Breeders'Cup Turf. Ils succèdent à Found, Main Sequence, Magician, ... St Nicholas Abbey, Shirocco, High Chaparral ©DR

 

Fils de Galileo, neveu d’Elvstroem de la famille de Starsplangledbanner, Highland Reel avait commencé sa carrière à l’âge de 2 ans par trois courses dont une victoire dans un Gr.2 à Goodwood fin juillet dans les Vintage Stakes. Plus revu par la suite, il avait ensuite pris la deuxième place de New Bay dans le Jockey-Club 2015, avait survolé les Secretariat Stakes à Arlington, avait pris la troisième place du Cox Plate à Moonee Valley en Australie en octobre pour enfin ENFIN terminer sa saison par une nouvelle victoire de Gr.1 dans le Hong Kong Vase devant les français Flintshire et Dariyan. Bref, permettez moi l’expression, il s’en est pris plein la g*****.

Parti ensuite à Dubaï pour disputer la Dubaï Sheema Classic dans laquelle il s’est placé quatrième, Highland Reel est ensuite revenu à Sha Tin pour prendre part à la très richement dotée Audemars Piguet QE II Cup. Visiblement la course de trop, ce brave revient au bercail pour se concentrer et se consacrer aux King Georges VI & Queen Elizabeth Stakes. Dauphind de Postponed dans les Juddmonte International Stakes puis de Found dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, Highland Reel a battu ce samedi à Santa Anita les Flintshire (favori de la course) et l’autre championne Found (ou encore Ectot, 7ème).

Monté par Seamie Heffernan, l’eternel deuxième jockey d’Aidan O’Brien, « a very nice guy » selon John O’Connor, le champion globe-trotter Highland Reel a pris la course à son aise dès la sortie des stalles. Dans la ligne d’en face, jockey et cheval avaient déjà pris de l’avance. Fin du « bout d’en face », le destrier et son cavalier avaient pris 10 longueurs d’avance. Et ce fut parti ! Personne n’a pu les remonter.

 

Voir la victoire de Highland Reel dans la Breeders'Cup Turf 2016 avec les commentaires français de Stéphane Costes

 


Voir aussi...

Evénements

Les fils O'Brien et Mullins dominent la 2e Journée de l'Irish Champions Week-End

Après Leopardstown, c’est au Curragh que l’Irlande des courses s’est retrouvée pour la deuxième journée du Longines Irish Champions Weekend. L’hippodrome mythique de l’Ile d’Emeraude accueillait les trois derniers Gr.1 du calendrier, l’Irish St Leger, les Moyglare Stud Stakes et Les Vincent O’Brien National Stakes. Toutes ces courses ont livré leur lot d’anecdotes. La première victoire de Gr.1 des frères O’Brien dans leur spécialité, le 60ème vainqueur individuel de Gr.1 de Galileo ou encore la victoire du duo Dettori-Wullins. Voir le FILM de la journée.

Grand Destin

Poule d'Essai des Poulains : une bière pour Michael et The Gurkha mais pas Zarak

The Gurkha, le lauréat de la Poule d’Essai des Poulains de 5 longueurs et demi, est un véritable rescapé. L’an passé, ce survivant a été opéré à deux reprises de coliques ! Fils de Galileo, issu d’une riche famille maternelle, The Gurkha a déjà le papier d’un futur étalon. Michael Tabor, son propriétaire présent à Deauville peut à nouveau respirer. Il a fini son après-midi à boire une bonne bière fraiche d’une marque qui commence par un H !

DĂ©couvertes

Ramsey Farm : chez le plus grand propriétaire-éleveur du Kentucky

Il possède 240 poulinières sur son haras de 800 hectares, Ramsey Farm, dans le Kentucky. A 80 ans, Kenneth, le plus grand propriétaire de pur-sang du Kentucky, a construit son empire hippique autour de son étalon vedette Kitten's Joy. Il vous livre tous ses secrets en ayant accordé une journée complète à la visite de France Sire. Ramsey, c'est l'Américain pur et dur, celui qui y croit, celui qui fascine l'éleveur de la vieille Europe tellement il voit la vie autrement.