La Corse au sommet de l'Anglo-Arabie d'obstacle

12/11/2019 - Actualités
Favori du Steeple-Chase National des Anglo-Arabes, Aragorn d’Alalia (Iris de la Brunie) remettait son titre en jeu, ce dimanche 10 novembre, à l’âge de 9 ans. Face à des jeunes venus mettre à mal la suprématie du meilleur Anglo-Arabe de France sur les obstacles, Aragorn d’Alalia n’a pas fléchi et s’en est allé quérir un 2nd sacre dans l’épreuve Reine réservée à cette race. 

Aragorn d'Alalia résiste à Eleos de la Brunie (Fairply du Pécos) un jeune aux dents longues, un client pour 2020 ! ©APRH

 

 Disputé sur un terrain rendu lourd et pénible en fonction des conditions météorologiques de ces derniers temps, Aragorn d’Alalia, tenu dans le paquet par Théo Chevillard qui lui était associé pour la 2ème fois, est venu prendre la tête de la course à mi-tournant final, épaulé par le 5 ans Eleos de la Brunie (Fairplay du Pécos), engageant une lutte du saut de la double-barrière au poteau, dont il en est sorti vainqueur, épinglant un 2ème Steeple-Chase National des Anglo-Arabes, tout comme Théo Chevillard, déjà vainqueur de l'édition 2016, associé à Fiasco du Pécos.

 
Défendant les couleurs grises, épaulettes bleues de Christophe André, depuis ces premiers pas en compétition, Aragorn d’Alalia a su gravir les échelons pour obtenir et conserver le Graal pour les Anglo-Arabes. Bien connu des turfistes pour avoir participé à 8 quintés (1 vict. et 4 places), celui qui a débuté sa carrière hors du continent, sur l’Ile de Beauté, sous l’entraînement de son propriétaire-entraîneur, se fait un nom, depuis octobre 2016, sur le continent, qu’il ne quitte plus désormais. Effectivement, après avoir couru sur les 4 hippodromes Corses (Ajaccio, Biguglia, Prunelli di Fiumorbo et Zonza), engrangeant 5 victoires et 18 places en 26 sorties, le cheval, élevé par Patrick Soudier et Alain Vieille, prenait la direction du continent pour faire carrière sur l’obstacle (en Corse, le programme des courses n’est constitué uniquement de courses plates et trotteurs). Confié à Grégory Elbaz (débourreur et pré-entraîneur à Victot-Pontfol) durant le meeting de Pau 2017, Aragorn d'Alalia prendra 2 places sur les Haies et sur le Steeple  avant d’intégrer l’écurie de François Nicolle. Dès le 1er jour, ce dernier décela les grandes capacités de cet Anglo-Arabe sortant de l’ordinaire, disant « j'ai été très impressionné et au bout de trois quart de tour de ma piste, au galop de chasse, en voyant son action et son amplitude car il fait une foulée quand les autres en font trois, j'ai pensé que j'avais là un avion de chasse ».
 
François et Fabienne Nicolle, Tracy Menuet, Christophe André et Théo Chevillard posent devant les photographes ©APRH
 
 
Depuis son arrivée chez François Nicolle, le cheval aligne les bonnes performances sur le s obstacles, victorieux d’1 quinté, mais surtout, gagnant de la Listed Wild Monarch, devant les Purs et 2ème au niveau Groupe 3, s’intercalant entre le Pur Farlow des Mottes et l’AQPS Crystal Beach, dans la Grande Course de Haies de Printemps.
 
Comme souligné plus haut, Aragorn d'Alalia conserve, qui plus est, son titre, dans le Steeple-Chase National des Anglo-Arabes, non labellisé, mais non moins sans grande reconnaissance pour cette race.
 
 
Eleos de la Brunie & Aragorn d'Alalia, aux couses à coudes ©APRH
 
 
A ce jour, puisque comme le dit son entraîneur, « j’ai 60 ans, je continue de bosser, lui, en aura 10 l’année prochaine, mais je ne vois pourquoi, lui aussi, ne continuerait pas de bosser, après une période de repos cet hiver », Aragorn d'Alalia a couru 19 fois sous l’égide de François Nicolle, remportant 7 courses et se classant 9 fois dans l’argent. Son compte en banque s’élève à plus de 380 000 euros après 49 courses, 12 victoires et 31 places. Direction la barre des 400 000 euros de gains maintenant ! La suite, l’année prochaine, après quelques semaines de repos.
 
Preuve en est qu’en Corse, il n’y a pas que la charcuterie, le fromage et le vin, il y a aussi de très bons chevaux élevés, même loin des terres d’élevage du continent, avec une pensée toute particulière pour l’Anglo-Arabie, par le biais de cet authentique champion Anglo-Arabe qu'est Aragorn d'Alalia.
 
Sur son compte Facebook, Aragorn d'Alalia nous apprenait, hier midi, qu'il était bien rentré à la maison, un peu fatigué et qu'en ce mardi, ce serait, au programme, promenade.

 


Voir aussi...

BEST OF vidéo des 48H de l'obstacle 2019 : toutes les larmes de joie

 Tant de larmes ont coulé pour la plus grande joie des acteurs victorieux d'un week-end de courses d'obstacle extraordinaires à Auteuil, qui s'est conclut sur 2 des plus belles compétitions vécues ces dernières années, grâce à Figuero et Bipolaire. Revivez les meilleurs moments de l'événement, avec aussi les hommages rendus par les entourages de Galop Marin et Nirvana du Belrais. Les 4 Gr.1 du week-end, en partenariat avec Gémix.

Guy Blasco missionné par la Fédération AngloCourse

Ancien entraîneur et membre fondateur de l'agence Osarus, Guy Blasco va travailler désormais pour le Syndicat AngloCourse, qui s'appelle désormais Fédération. A la veille de 2 grandes épreuves pour la race à Toulouse et Auteuil, le président Paul Couderc explique pourquoi il faut dès aujourd'hui anticiper en allant chercher dans tous les élevages, jusqu'aux plus petits, les poulains anglos pour assurer le nombre de partants dans les courses. Source : www.anglocourse.com

BEST OF 48h : Prix la Haye Jousselin, Bipolaire et les grands hommes

L'épreuve reine des 48H de l'obstacle, le Prix La Haye Jousselin a été l'apothéose tant sportive qu'émotionnelle d'un fabuleux week-end de courses à Auteuil. Le champion des familles Cyprès et Détré, Bipolaire a conservé son titre devant Saint Goustan Blue et Milord Thomas, confortant l'avance prise pour la 1ère fois par son entraîneur François Nicolle devant son rival Guillaume Macaire. Avec ses nombreux malheurs récents, son jockey du jour Jonathan Plouganou remporte son premier Gr.1 à 31 ans devant les yeux du fidèle Thomas Guéguen, victime d'une cruelle mise à pied.