Coralie Pacaut et Thierry Gillet représenteront les courses aux "Etoiles du Sport" !

27/11/2019 - Actualités
 Organisé depuis 2002, l'évènement "Les Etoiles du Sport" permet à des jeunes pratiquant des disciplines olympiques de se rencontrer, d'échanger, et de se livrer à une compétition entre eux. Chaque année, une 21ème discipline non olympique est invitée, et cette année, ce sont les courses de chevaux qui seront représentées par Coralie Pacaut, jeune "étoile" parrainée par Thierry Gillet ! 

 

Coralie Pacaut représentera les courses aux Etoiles du Sport 2020 ! (APRH)

 

C'est un petit pas pour l'Homme, mais un grand pas pour les courses ! Du 30 novembre au 4 décembre prochain, les "Etoiles du Sport" vont rassembler de jeunes sportifs de haut niveau, tous parrainés par un professionnel à la carrière reconnue. Ainsi, 20 disciplines olympiques sont représentées chaque année, allant de l'escrime au rugby, en passant par l'athlétisme. Un jeune espoir est toujours accompagné d'un parrain, qui pratique le même sport à très haut niveau. Par exemple cette année, Boris Diaw, un des meilleurs basketteurs français accompagnera un espoir, tout comme Simon Fourcade, médaillé au niveau mondial de biathlon, ou encore Guilhem Guirado, capitaine de l'équipe de France de Rugby. Le but est de faire s'affronter les jeunes espoirs sur différentes épreuves, mais surtout de les faire échanger sur leurs différentes disciplines, afin de s'ouvrir sur le monde du sport en général.

 

 

VOIR LA PRESENTATION DES ETOILES DU SPORT 

 

Chaque année, un sport non olympique est invité, et cette année, pour la première fois de leur histoire, les courses hippiques seront représentées au milieu des disciplines "grand public". Pour participer à ce challenge, c'est Coralie Pacaut, leader actuelle des femmes jockeys en France, qui réalise la meilleure année de sa carrière, notamment depuis son entrée chez Jean-Claude Rouget, un de nos meilleurs entraîneurs. Elle est à 3 victoires du record de 72 victoires pour une femme sur une année, établi par Mickaelle Michel en 2018. Son parrain sera le crack jockey Thierry Gillet, multiple vainqueur de Gr.1, dont l'Arc 2004 sur Bago, et désormais président de l'association des jockeys ! 

Au delà du symbole très fort, c'est une formidable opportunité pour les courses ! Souvent méconnu, et parfois jugé à tort, notre sport sera mis en avant auprès des autres disciplines, une belle manière de le promouvoir ! C'est aussi un très beau symbole d'envoyer une femme jockey, qui montre qu'elle n'a rien a envier aux hommes. Nous pouvons compter sur Coralie et Thierry pour relayer la meilleure image possible des courses, ces valeurs qui font que l'on aiment tant nos chevaux, et ceux qui s'en occupent. Et pourquoi pas rêver d'une course aux J.O dans quelques années...

 

Thierry Gillet sera le parrain de Coralie pour l'évènement ! (APRH)


Voir aussi...

L'Arc dans 3 semaines : l'heure des montes a sonné

Je ne voudrais surtout pas porter la poisse ou la guigne aux futurs acteurs du premier week-end d’octobre mais il serait prudent pour chacun d’entre eux de mesurer l’importance d’un dernier mois préparatoire aux joutes des bords de Seine (qu’ils ne retrouveront qu’en 2017). Certains l’ont appris à leurs dépens comme Poincelet, Flavien, Deforge, Garcia, Piggott, Saint-Martin, Samani, Desaint, Cruguet, Paquet, Dettori, Lemaire, Soumillon....et bien d’autres tandis que 4 victoires l'ont été par des changements de jockeys de dernière seconde, Prince Royal II, San San et deux fois Trêve !  Par Xavier BOUGON.  

Happy Valley : une soirée enflammée pour le Championnat International des Jockeys à Hong Kong

En attendant le journée de la Hong Kong Cup de ce dimanche 14  décembre, 12 des meilleurs jockeys mondiaux se sont retrouvés sur l'hippodrome de Happy Valley, voisin de celui de Sha Tin, à Hong Cup, pour se livrer bataille, un combat e 4 manches récompensant le champion des champions jockeys. C'est la double cravache d'or japonaise Yuichi Fukunaga qui a empoché la mise devant le brésilien João Moreira et James McDonald, le néo-zélandais. VOIR LE REPORTAGE PHOTOS. 

Reliable Man: la destinée des pères!

Gris, beau et bon...comme papa. Reliable Man est un très digne fils de Dalakhani. Il a pris sa succession chez le même entraineur, Alain de Royer-Dupré. Reliable Man a remporté au printemps le Prix du Jockey-Club, comme son père l'avait fait en 2003, marquant les mémoires par son impression d'aisance, de facilité, de talent naturel. 19 ans après, Dalkhani imitait déjà son propre père Darshaan, le vainqueur de l'édition 1984 sous la coupe d'un tout jeune entraineur...Alain de Royer-Dupré, déjà lui !