Francis Henri Graffard gagne en obstacle...comme éleveur !

20/12/2019 - Actualités
 Parmi les meilleurs entraîneurs de plat en France, Francis Henri Graffard vient de s'illustrer 2 fois en 6 jours en tant qu'éleveur...d'obstacle ! Cela s'est passé aujourd'hui avec One Style, co-élevé par le Haras du Hoguenet, et issu d'une souche familiale d'Henri Champliau, le grand-père de Francis Graffard. Une histoire assez incroyable ! 

Francis Henri Graffard éleveur d'obstacle ? Et oui et oui ! (APRH)

 

 S'il s'est désormais installé comme un entraîneur classique en plat, il ne faut pas oublier que Francis Henri Graffard vient d'une terre où l'élevage d'obstacle est une religion, le Charolais ! La verte contrée de Saone Et Loire, où a aussi grandi notre crack jockey Pierre-Charles Boudot, a vu naître nombre de champions en courses, surtout donc dans la discipline de l'obstacle. Si Francis Graffard est maintenant cantilien, et un cador du plat, ses racines ont brillé cet après-midi en Angleterre à Uttoxeter en obstacle avec One Style, un cheval de 9 ans, co-élevé au Haras du Hoguenet avec son ami Anthony Baudoin, et qui vient de s'imposer de 20 longueurs en steeple, 6 jours après une rentrée gagnante de 601 jours ! 

 

 

">https://twitter.com/AtTheRaces/status/1205824347933306880?ref_src=twsrc%5Etfw">December 14, 2019

 

 

La mère de One Style, Arieta, fut placée une fois en steeple sous la férule de Nicolas Bertran De Balanda. Cette fille de Pistolet Bleu a été élevée par Marie France Graffard, la mère de Francis, et vient d'une très belle souche dans la famille depuis la 5ème mère de One Style, une certaine Madonna, dont tous les produits on été élevés par Henri Champliau, le grand-père de Francis Graffard ! On redescend jusqu'à Arieta, une fille de la matronne Guigone. Cette dernière, double gagnante à Enghien chez Jehan Bertran De Balanda, chez qui Francis Graffard avait commencé à apprendre son futur métier, est devenu une excellente poulinière. 7 de ses produits sont nés en Saone Et Loire chez les Graffard, dont Santenay, gagnant de Gr.2 et placé de Gr.1 Outre-Manche, mais aussi les placés de Listeds et Groupes Chamirey et Icone. Exporté en 2003 en Irlande, Guigone sera saillie par Beneficial, et son ultime produit né en 2008, More Of That, a d'ailleurs gagné le World Hurdle à Cheltenham !

 

Résultat de recherche d'images pour "more of that horse world hurdle"

More Of That, gagnant en 2014 du World Hurdle, est un oncle de One Style !

 

Toute cette souche est donc celle d'Henri Champliau, qui donne son nom d'ailleurs à un domaine viticole à Mercurey en Saone Et Loire, aujourd'hui tenu par Alexandre Graffard, le frère de Francis, qui nous raconte l'histoire d'un grand homme: " Notre grand-père nous a beaucoup marqué. Il avait 2 passions dans la vie, les chevaux et la vigne ! C'est assez amusant d'ailleurs de voir que Francis a pris le chemin des chevaux, et moi du vin. Le domaine Henri Champliau, qui fabrique du crémant est d'ailleurs très lié au cheval, puisque deux de nos cuvées portent des noms de cracks élevés par la famille. La Petrone 68 fait référence à Petrone, qui a gagné une très belle épreuve en 1968, et qui avait été acheté par l'acteur américain Eddie Constantine. C'est un fils de la crack Wild Miss, gagnante du Vermeille en 1955, et qui a aussi une cuvée à son nom. Pour l'anecdote, l'année où j'ai lancé cette cuvée, Francis a gagné le prix Vermeille avec Bateel, plus de 50 ans après...Dans les chevaux, rien n'est écrit à l'avance, mais on finit toujours par trouver des liens.."

 

Résultat de recherche d'images pour "alexandre graffard"

Alexandre Graffard, frère de Francis, et repreneur de la maison viticole Champliau !

Résultat de recherche d'images pour "henri champliau wild miss"

Henri Champliau en 1968 avec Eddie Constantine

 

L'histoire est très belle, et continue avec One Style, fils de Desert Style né en 2010, et conçu l'année où cet étalon était arrivé au Haras du Hoguenet et avait sailli 136 juments ! La mère de One Style, Arieta, n'a pas donné d'autres gagnants au Haras, et n'a pas été conservée...Devinez où elle a atteri ? Et bien c'est un retour en Saone Et Loire, puisqu'elle est dans les prés charolais du Haras de la Clayette chez Etienne Raquin ! Elle est actuellement pleine de Tirwanako. Quant à One Style, il a débuté sa carrière en France chez Jehan Bertran de Balanda, prenant plusieurs places sur les obstacles parisiens, avant d'être vendu à ARQANA 48 000 € à Guy Petit, pour partir en Angleterre chez Venetia Williams. Après plus de 600 jours d'absence, il vient de s'imposer 2 fois de très belle manière, et fait briller une famille qui a dédiée sa vie aux chevaux, et au vin, les 2 plus belles choses en ce bas monde ! Chapeau ! 

 

One Style lors d'une sortie à Enghien en 2014 (APRH)


Voir aussi...