Un premier foal français par Roaring Lion au Haras de l'Etre !

26/01/2020 - Actualités
Grand cheval de course, Roaring Lion est malheureusement mort au bout d'une saison de monte. Son premier foal français est né cette nuit au Haras de l'Etre chez Tiphaine et Alain Thebault, associé à Victor Langlais, l'écurie du Graal et Camille et Guillaume Vitse de Normandie Breeding !

Voici le premier foal français de Roaring Lion 

 

 Acteur beaucoup plus connu au trot, le Haras de l'Etre de Alain et Tiphaine Thebault est désormais associé dans le galop, et vient de fêter une naissance très attendue, celle d'un foal de Roaring Lion, le premier en France ! Le rêve est né à Tattersalls, où des juments pleines du crack gris passaient sur le ring, mais étaient quelques peu hors de prix, étant donné que la seule génération de Roaring Lion va naitre cette année. Alain Thebault, surnommé en Angleterre "Alan The Fine, from To Be Stud", n'a pas abandonné son idée, et c'est ainsi qu'il a acheté en décembre à ARQANA une certaine New Desire, associé dans l'affaire avec l'écurie du Graal, Victor Langlais, et Camille et Guillaume Vitse de Normandie Breeding. Une sacrée association de bienfaiteurs, désormais co-éleveurs d'un mâle par le crack Roaring Lion. 

Alain Thebault (à gauche) aux ventes de Tattersalls december

 

New Desire n'a jamais couru, mais est une fille de la gagnante de Gr.3 New Morning (Brigadier Gerard Stakes). Cette dernière est une propre soeur des excellentes Islington (4 gr.1 dont la Breeder's Cup Filly And Mare Turf), Greek Dance (Bayerisches Zuchtrennen Gr.1, 2e Hong Kong cup Gr.1) et Election Day (3e Gold Cup Gr.1), et une soeur utérine de Mountain High (GP de Saint-Cloud Gr.1). New Desire a donc pouliné d'un mâle de Roaring Lion, ce fils de Kitten's Joy qui a enchanté la planète courses en 2018. Il avait alors gagné les Irish Champion Stakes, les International Stakes, les Eclipse Stakes et les QEII Stakes, devenant le meilleur 3 ans anglais. Après une saison de monte à Tweenhills Farm chez David Redvers, il est parti dans l'hémisphère sud, où il a malheureusement succombé à des coliques...Une seule génération est donc à naître, et devrait attirer bien des convoitises, une bonne nouvelle pour le Haras de l'Etre et tous ses associés !

 

Le fils...

 

Résultat de recherche d'images pour "roaring lion horse"

...et le père !


Voir aussi...

Cracksman et Roaring Lion impériaux à Ascot avant le haras

Le premier a 3 ans, le second a 4 ans. Tous deux sont entraînés par John Gosden et ont gagné leur 4ème Gr.1 respectif. Le gris Roaring Lion, lauréat des Queen Elizabeth II Stakes, prendra la direction de Tweenhills Stud pour commencer sa carrière d’étalon en 2019 tandis que Cracksman, grand gagnant des Champion Stakes pour la deuxième année consécutive sera lui aussi étalon. Aucun nom de haras n’a encore été dévoilé.