Pao Alto et les grandes ambitions d'Intello et La Motteraye

14/05/2020 - Actualités
Vainqueur d'un prix La Force riche en enseignements, Pao Alto s'annonce comme l'un des favoris du prochain prix du Jockey-Club. Le pensionnaire de Christophe Ferland fait partie de la première génération française d'Intello, lui-même vainqueur du Derby Français, et a été élevé par Georges Ferron, un homme d'obstacle, et la Motteraye Consignment, qui ont présenté la mère Peaceful Love deux fois sur le ring ! 

 

Il y avait un doux parfum de Jockey-Club cet après-midi à Paris Longchamp, en voyant le plateau du prix La Force (Gr.3). Un gagnant de Gr.1, Mkfancy, un nouveau venu intéressant comme Another Sky, ou encore les grands rentrants Océan Atlantique et Pao Alto. Ce sont ces deux derniers qui se sont taillé la part du lion, Pao Alto prenant un net avantage sur le top-price de la Breeze Up 2019. Le pensionnaire de Christophe Ferland avait l'avantage d'avoir pu travailler sur l'hippodrome de Langon pendant le confinement, et a laissé une très grosse impression, à un peu moins de 2 mois de son grand objectif, le prix du Jockey-Club. Acheté yearling 160 000 € à ARQANA par les frères Wertheimer, Pao Alto avait enlevé à l'automne dernier le Grand Critérium de Bordeaux, et n'avait plus été vu depuis. 

 

 

 

 

Pao Alto a été co-élevé par ceux qui l'ont présenté sur le ring, à savoir Lucie Lamotte et Gwenael Monneraye, créateurs en 2009 de la Motteraye Consignment, un nom désormais familier aux ventes. Ce n'est pourtant que récemment que le nom de La Motteraye EARL est apparu dans la case éleveurs, coincidant avec l'achat de nouvelles terres d'élevage de la part du jeune couple installé en Normandie. La mère de Pao Alto, Peaceful Love, a été élevé en Allemagne par le Gestut Etzean, qui stationnait alors son père Dashing Blade.

Bonne jument de course, Peaceful Love a gagné une listed et un Gr.3 sur le mile allemand sous la coupe d'Andreas Wohler, avant de partir aux Etats-Unis, sans réussite. Elle a tout d'abord été acheté par Manfred Hofer en 2007 à Tattersalls December, pour qui elle donnera le placé de groupe Fort Hastings, son premier produit. Ensuite, ce sera du bon et du moins bon, et elle passera d'abord entre les mains de Rupert Plersch, puis de Jean-Marie Callier, qui l'achètera tout de même 210 000 € en 2012 à ARQANA, alors pleine de Monsun, pour Florent Couturier. Nous connaissons cette association avec la très bonne sauteuse Côté Sud ! En 2014, alors présentée par la Motteraye Consignment, Peaceful Love est ravalée à 75 000 €, et sera finalement vendue à Blandford Bloodstock en décembre 2016 pour 58 000 € alors pleine d'Intello, ce qui nous donnera....Pao Alto ! 

 

Lucie Lamotte et Gwenael Monneraye vivent une belle histoire avec Pao Alto. 

 

Peaceful Love a en fait été acheté à cette occasion par Lucie Lamotte et Gwenael Monneraye, en association avec Gerard Ferron. Cet éleveur de longue date est plus connu avec ses sauteurs, car il a fait grandir les excellents Azucardel ou encore Nikoline. Avec Peaceful Love, le rêve est très vite devenu réalité, puisque sa femelle par Wootton Bassett a été vendue 190 000 € yearling en 2019, un an après que Pao Alto ait été acheté 160 000 € par ses propriétaires, les frères Wertheimer. A l'époque, ils soutenaient aux ventes leur jeune étalon Intello, qui venait d'effectuer sa première saison de monte en France au Haras du Quesnay, après des débuts à Cheveley Park Stud. Le croisement Intello/Dashing Blade était un gage de tenue pour Pao Alto, Dashing Blade étant déjà le père de mère de la classique Stacelita. Peaceful Love a eu en 2019 une femelle de Shalaa, co-élevée avec Al Shaqab Racing, et avait été saillie à la suite par Anodin

Entre temps, Intello a refait l'aller-retour, et a sorti son 1er gagnant de Gr.1, Intellogent, puis de nombreux chevaux de groupe. Annoncé de retour au Quesnay pour 2020 à l'automne, sa première génération française avait commencé à frapper fort, notamment avec Pao Alto, qui était devenu le premier black-type issu de cette "fournée". Le poulain confirme toute l'estime de son entourage, et pourrait, le 5 juillet prochain, permettre à Intello un doublé formidable. En effet, Intello a lui-même gagné le Jockey Club, comme tout le monde s'en souvient. Les gagnants du Derby Français ayant produit un gagnant de Jockey-Club ces dernières années ont pour nom Shamardal (Lope de Vega), Dalakhani (Reliable Man), Hernando (Holding Court), ou encore Darshaan (Dalakhani)...De grands noms qui n'annoncent que du bon pour Intello si Pao Alto n'en reste pas là ! 

 

 

Intello compte sur une génération 2017 très en forme !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...