Savvy Nine, un premier groupe pas si "Anodin" !

06/01/2021 - Actualités
Aujourd’hui, Anodin est devenu le premier étalon stationné en France à produire un gagnant de groupe en 2021. Son fils Savvy Nine, élevé en France par Jan Krauze, a remporté un Gr.3 à Hong Kong. Anodin rend ainsi un bel hommage à sa propre sœur Goldikova, dont nous avons appris aujourd'hui la disparition. 

Anodin démarre l'année en trombe !

 

Propre frère de Goldikova, Anodin fut lui-même un excellent miler, placé de la Breeders' Cup Mile, du Jacques le Marois, et gagnant du Prix Paul de Moussac (Gr.3). Ce fils d’Anabaa a débuté étalon et fait toujours la monte au Haras du Quesnay qui entretient une belle relation de confiance avec la famille Wertheimer, et stationne également Intello et Attendu. Entré au haras en 2015, Anodin a été très bien accueilli avec 245 juments saillies pour ses deux premières saisons.

Sa première génération de 2 ans s'est fait remarquer avec la victoire d’Anodor dans le Prix des Chênes (Gr.3) qui se placera également troisième du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.1), tant et si bien qu'il fut sacré tête de liste des premières productions en 2018. Malheureusement, il n’a pas sorti un “classique” avec ses premiers 3 ans. Comme tout va très vite, trop vite, en élevage, il n'a bizarrement sailli que 32 juments en 2020. L'année dernière, il est pourtant revenu en pleine lumière avec une deuxième génération de 3 ans qui a fait très fort. On pense à Neige Blanche, gagnante du Prix Cléopâtre (Gr.3) puis 3ème de Gr.1 aux Etats-Unis, Directa, gagnante du Prix Fille de l’Air (Gr.3) mais aussi Hayzum, qui a brillé dans le Grand Prix du Nord (L.). Cette montée en puissance se confirme en ce début d’année avec de bonnes performances de ses produits, dont 3 victoires en France. Son fils Savvy Nine a lui remporté son 1er Gr.3 aujourd'hui à Hong Kong, sous la selle de Christophe Soumillon, en grande forme depuis son arrivée sur le rocher brûlant de l'Asie. 

 

Le magnifique Savvy Nine s'envole vers un 1er groupe sous la selle de Christophe Soumillon (©HKJC racing)

 

Savvy Nine (ex Insandi), a été élevé dans l'Orne par Jan Krauze, qui avait acheté la mère Insan Mala pour 28 000 €, aux ventes d’élevage ARQANA en 2010. Elle était pourtant gagnante de listed aux Etats-Unis pour Christophe Clément et 4ème de Gr.1. Habitué aux bons coups, Jan Krauze a également acheté la mère de Makaloun alors pleine d’Anodin pour 14 000€ en 2019. Makaloun a depuis gagné Gr.3 et s’est placé de Gr.1, étant un bel espoir classique chez Jean-Claude Rouget. Jan Krauze est aussi l'éleveur de la bonne Rougir, gagnante du prix des Réservoirs (Gr.3) en 2020 après s'être placée à l'arrivée du prix Marcel Boussac (Gr.1). 

Savvy Nine a lui commencé sa carrière chez Carlos Laffon-Parias sous le nom d'Insandi, et s’est classé 2ème du prix des Chênes à 2 ans derrière Anodor. Anodin formait ce jour-là le jumelé de la course. Il a ensuite été acheté 470 000€ à la vente de l’Arc par Nicolas de Watrigant pour la famille Tsui (propriétaire de Sea The Stars entre autres).  D'abord castré, il a rejoint l'effectif de William Haggas à Newmarket, revenant courir sur le territoire français, se plaçant à deux reprises dans des courses de groupes. Sa carrière européenne a alors pris fin, et il a rejoint l'effectif de John Moore à Hong Kong, puis celui de Douglas Whyte. Sa co-propriétaire actuelle, Michelle Reis est une actrice locale de renom. Après une kyrielle de places à bon niveau, Savvy Nine a enfin gagné son groupe ce mercredi dans la January Cup (Gr.3). La famille est  encore présente en France, puisque Jean Claude Rouget a acheté son frère par Zarak pour 42 000€ en octobre dernier. Ce 2 ans nommé Inzan portera les couleurs d’Antonio Caro.

 

 

Grâce à ce succès, Anodin devient le premier étalon stationné en France à produire un gagnant de groupe en 2021 et rend un vibrant hommage à sa sœur Goldikova, dont nous avons appris la disparition aujourd’hui. Son tarif pour la saison 2021 est descendu à 7000€,  un prix abordable pour un étalon déjà confirmé. Avec la victoire de Savvy Nine, la saison d’Anodin est déjà lancée à pleine vitesse, et lui permettra sans aucun doute de retrouver sa popularité. De quoi alimenter la légende de sa famille pour au moins quelques années encore....

 

Goldie est partie...mais Anodin continue à lui rendre hommage !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Neige Blanche, la reine Cléopâtre, le premier groupe de Cédric Rossi et Michel Delaunay

Après Frédéric la semaine dernière, c’est au tour d’un autre Rossi de faire parler de lui. Son neveu en l’occurrence, Cédric, qui, grâce à la victoire de Neige Blanche dans le Prix Cléopâtre (Gr.3) ce samedi, obtient le premier groupe de sa jeune carrière d’entraîneur, tout comme Michel Delaunay, propriétaire associé dans cette pouliche issue de l'élevage de Christine et Jacques Rossi, les parents de Cédric.