Arc de Triomphe 2021 : les 15 partants passés au crible

30/09/2021 - Actualités
Ils seront au nombre de 15 à s’élancer au départ de la 100e édition du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. France Sire en partenariat avec France Galop, vous propose un tour d’horizon complet de chacun des candidats à la succession de Sottsass. 
 
 
 
C’est la course que tout le monde attend. Le 3 octobre prochain aura lieu la 100e édition du Prix de l’Arc de Triomphe. Une édition qui aura cette année un fort accent international, seulement 4 chevaux entraînés en France étant au départ. Parmi les chevaux tricolores, ceux ayant composé le quarté gagnant de l’édition 2020, à savoir, dans l’ordre Sottsass, In Swoop, Persian King, et Gold Trip ne sont pas au départ cette année. Les français ont été également peu en vue dans les classiques français réservés aux 3 ans. Seules Coeursamba dans la Poule d’Essai des Pouliches (Gr.1) et Incarville dans le Prix Saint-Alary (Gr.1) se sont imposées et elles ne sont pas au départ de l’Arc.

Ce sont bien les concurrents étrangers qui semblent détenir les clés de cette course. La plus grande écurie du monde, Godolphin, semble très bien armée avec Adayar et Hurricane Lane, les gagnants des Derby anglais et irlandais, pour remporter une course qui leur échappe depuis 2002. Sans oublier les redoutables irlandais de Coolmore. Si la terreur St Mark’s Basilica a finalement été orientée au haras, le maître de Ballydoyle Aidan O’Brien aura quand même 3 représentants cette année, Snowfall, Broome et Love. Cela sera l’année du Japon pour cette 100e édition avec deux belles chances, Chrono Genesis et Deep Bond. Notons également que la course se courra vraisemblablement dans un terrain souple, voire très souple, qui viendra ajouter encore plus d’incertitude. 

 

TORQUATOR TASSO 4 ans
Par Adlerflug et Tijuna (Toylsome)
Jockey : Rene Piechulek
Entraîneur : Marcel Weiss
Propriétaire : Gestut Auenquelle
Corde 12
 
  Le fils d’Adlerflug tentera d’être le troisième concurrent allemand à inscrire son nom au palmarès du Prix de l’Arc de Triomphe, après la championne Star Appeal (Appiani) en 1975 et Danedream (Lomitas) en 2011. Comme cette dernière, il se présentera le 3 octobre prochain auréolé d’un succès dans le Grosser Preis Von Baden (Gr. 1). Torquator Tasso quittera alors ses terres pour la première fois de sa carrière, et tentera d’offrir un succès de prestige à la casaque bien connue du Gestüt Auenquelle. Attention malgré son pédigrée de cheval allemand, Torquator Tasso a réalisé ses meilleures performances dans le bon terrain. Il ne s’est jamais imposé dans des terrains souples et lourds.
 

Torquator Tasso après sa victoire dans le Grosser Preis Von Baden (Gr.1) ©BILD
 
 
DEEP BOND 4 ans
Par Kizuna et Zephyranthes (King Halo)
Jockey : Mickael Barzalona
Entraîneur : Ryuji Okubo
Propriétaire : Shinji Maeda
Corde 5
 
 Concurrent venu du pays du soleil levant, Deep Bond (Kizuna) vient de s’imposer de bout en bout dans le Prix Foy (Gr. 2), la préparatoire française pour les chevaux de 4 ans et plus. Un cheval qui possède beaucoup de tenue, comme en atteste sa victoire obtenue sur 3000 mètres dans l’Hanshin Daishoten (Gr. 2), ainsi que sa seconde place dans le Tenno Sho (Gr. 1) sur 3200 mètres. Sera-t-il en mesure de dicter le tempo dans l’Arc, course avec un nombre de partants beaucoup plus élevé que dans le Prix Foy ? Il tentera de faire aussi bien, voire mieux que son père Kizuna, et son grand père Deep Impact (disqualifié après enquête ndlr), tous deux troisièmes de l’Arc, en 2013 et 2006. Cristian Demuro étant retenu sur Raabihah, c’est Mickael Barzalona qui sera en selle sur le concurrent nippon.
 

Deep Bond dans le Prix Foy (Gr.2) ©APRH
 
 
BROOME 5 ans
Par Australia et Sweepstake (Acclamation)
Jockey : Yutaka Take
Entraîneur : Aidan O’Brien
Propriétaires : Matsushima/Magnier/Tabor/Smith
Corde 7

 Récent bon 2e de Deep Bond dans la préparatoire française pour les chevaux d’âge, à savoir le Prix Foy (Gr.2), Broome s’était imposé quelques semaines plus tôt, toujours sur le sol français, dans un Gr. 1, le Grand Prix de Saint-Cloud. Ce fils d’Australia défend la casaque du propriétaire japonais Masaaki Matsushima - en association avec Coolmore – d’où la présence en selle de le légende Yutaka Take. Broome est un fils de Sweepstake (Acclamation) lauréate de Listed en Angleterre pour l’entraînement Hannon, et son propre frère Point Lonsdale, lui aussi entraîné par Aidan O’Brien, s'est imposé cette année dans les Futurity Stakes (Gr. 2). 
 

Broome dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1) ©APRH
 
 
TARNAWA 5 ans
Par Shamardal et Tarana (Cape Cross)
Jockey : Christophe Soumillon
Entraîneur : Dermot Weld
Propriétaire : H.H. Aga Khan
Corde 3
 
 Actuelle favorite chez les bookmakers britanniques, Tarnawa (Shamardal) entraînée en Irlande par Dermot Weld, a réalisé une année 2020 parfaite, en épinglant les Prix Vermeille (Gr. 1), de L’Opéra (Gr. 1), ainsi que la Breeder’s Cup Turf (Gr. 1). La représentante de l'élevage et de la casaque de Son Altesse l'Aga Khan effectua une réapparition tardive en août dernier dans un Gr. 3, avant d’affronter St Mark’s Basilica (Siyouni) dans les Irish Champions Stakes (Gr. 1), duel au sommet qui tourna finalement à l’avantage du poulain d’Aidan O’Brien. Tarnawa aura l’avantage de bien connaître la piste parisienne et d’apprécier les terrains souples. Elle sera associée au crack jockey Christophe Soumillion, bien décidé à faire briller la casaque princière pour la huitième fois dans cette épreuve mythique, après les succès de Zarkava (2008), Dalakhani (2003), Sindaar (2000), Akiyda (1982), Saint Crespin (1959), Nuccio (1952), Migoli (1948).
 

Tarnawa et Christophe Soumillon ©APRH
 
 
LOVE 4 ans
Par Galileo et Pikaboo (Pivotal)
Jockey : Frankie Dettori
Entraîneur : Aidan O’Brien
Propriétaire : Tabor/Smith/Magnier
Corde 4
 
 En réalisant une année 2020 époustouflante, Love avait fait sienne les 1000 Guineas de Newmarket (Gr.1), les Oaks d’Epsom (Gr.1), ainsi que les Yorkshire Oaks (Gr.1), en laissant à chaque fois l’opposition dans le lointain. S’annonçant alors comme la très grande favorite, avec Enable (Nathaniel) de l’édition 2020 de l’Arc de Triomphe, la fille de Galileo ne s’était finalement pas présentée au départ de la course. Son mentor jugeant le terrain lourd de Longchamp (4,6 au pénétromètre) en inadéquation avec les aptitudes de sa pouliche. En 2021, malgré une très belle victoire dans les Prince of Wales Stakes (Gr.1) à Ascot devant la bien connue en France Audarya (Wootton Bassett), Love a dû s’incliner lors de ses 3 dernières sorties. Elle aura cependant l’avantage d’être associée au redoutable jockey italien Frankie Dettori, recordman de victoire dans l’épreuve, avec déjà 6 succès.
 

Love et Ryan Moore ©Gulf Today
 
 
RAABIHAH 4 ans
Par Sea The Stars et Garmoosha (Kingmambo)
Jockey : Cristian Demuro
Entraîneur : Jean-Claude Rouget
Propriétaire : Shadwell France
Corde 15
 
 Née dans la pourpre, Raabihah est une fille de Sea The Stars (gagnant de l’édition 2009), et petite fille d’Eswarah, gagnante des Oaks d’Epsom (Gr.1) en 2002. Concluant au 5e rang de l’édition 2020 de l’Arc de Triomphe, la pouliche de 4 ans tentera de faire mieux cette année. À noter que celle qui vient de facilement s’imposer à Deauville dans le Prix de Pomone (Gr.2), ne s’est pas encore imposée au plus haut niveau, malgré une 2e place dans le Prix Vermeille (Gr.1) en 2020, battue par Tarnawa, et une 4e place dans le Prix de Diane (Gr.1). Son entraîneur Jean-Claude Rouget, vainqueur l’an dernier avec Sottsass, est devenu le premier entraîneur de « province » à remporter l’Arc de Triomphe. Enfin en s’imposant, Raabihah rendrait un très bel hommage son propriétaire Hamdam Al Makhtoum, disparu il y a quelques mois.
 

Raabihah et Cristian Demuro à Deauville ©APRH
 
 
CHRONO GENESIS 5 ans
Par Bago et Chronologist (Kurofune)
Jockey : Oisin Murphy
Entraîneur : Takashi Saito
Propriétaire : Sunday Racing
Corde 14
 
  Sera-t-elle l’élue ? Celle que tout un peuple attend ! . Chrono Genesis tentera d’être la première japonaise à triompher dans l’Arc de Triomphe. Elle essaiera d’imiter son père Bago, vainqueur de l’édition 2004. La jument de 5 ans défend la célèbre casaque Sunday Racing, la même que le crack Orfevre (Stay Gold) passé tout près du sacre dans l’épreuve reine en 2012 et 2013. Cet hiver à Dubai, Chrono Genesis a été seulement battue par Mishriff (Make Believe) dans la Dubai Sheema Classic (Gr. 1),  et vient de s’imposer en toute décontraction à Hanshin dans le Takarazuka Kinnen (Gr. 1). Sa mère, Chronologist (Kurofune), a notamment produit Normcore (Harbinger) vainqueur de Gr. 1 au Japon. La jument japonaise sera associée à Oisin Murphy, et non pas au jockey français Christophe-Patrice Lemaire qui fut son partenaire lors de ses dernières sorties.
 

Chrono Genesis et Christphe-Patrice Lemaire @JRA
 
 
MOJO STAR 3 ans
Par Sea The Stars et Galley (Zamindar)
Jockey : Rossa Ryan
Entraîneur : Richard Hannon
Propriétaire : Amo Racing
Corde 1
 
 
Dauphin d’Adayar dans le Derby d’Epsom (Gr.1), et d’Hurricane Lane dans le St Leger (Gr.1), Mojo Star espère prendre sa revanche sur les deux poulains de l’écurie Godolphin. Ce fils de Sea The Stars sera associé au jeune Rossa Ryan (21 ans) qui disputera son premier Arc de Triomphe. La mère de Mojo Star, Galley défendait la casaque de Khalid Abdullah, et l’entraînement de Christiane Head. Outre Mojo Star, elle a déjà produit Cape Magic (Cape Cross) gagnante de Listed en Italie pour Francis-Henri Graffard. À noter également que Mojo Star est détenu par le célèbre agent de footballeur iranien, basé en Angleterre, Kia Joorabchian.
 

Mojo Star et le jeune Rossa Ryan ©Irish Racing
 
 
BABY RIDER 3 ans
Par Gleneagles et Gyrella (Oasis Dream)
Jockey : Ioritz Mendizabal
Entraîneur : Pascal Bary
Propriétaire : Jean-Louis Bouchard
Corde 13
 
 
Cet élégant poulain bai foncé, avec une large liste en tête, vient d’échouer du minimum dans la préparatoire française pour les 3 ans, à savoir le Prix Niel (Gr.2). Baby Rider avait succédé en début d’année à son compagnon de casaque Gold Trip (Outstrip), en ajoutant son nom au palmarès du Prix Greffulhe (Gr.2) sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Espérons pour son propriétaire, Jean-Louis Bouchard, que Baby Rider suive la même trajectoire de carrière que son aîné. Pour rappel, Gold Trip s’était emparé d’une très belle 4e place dans l’édition 2020 de l’Arc de Triomphe.
 

Baby Rider sera une nouvelle fois associé à Ioritz Mendizabal ©APRH
 
 
ADAYAR 3 ans  
Par Frankel et Anna Salai (Dubawi)
Jockey : William Buick
Entraîneur : Charlie Appleby
Propriétaire : Godolphin
Corde 11
 
 
 Avec un rating de 127, Adayar (Frankel) est la plus haute valeur parmi les partants de la course. Vainqueur tout en puissance du Derby d’Epsom Gr. 1, en battant notamment son compagnon de box Hurricane Lane (Frankel), Adayar (Frankel) dominera quelques semaines plus tard des chevaux d’âge de grande qualité tels que Mishriff (Make Believe), Love (Galileo) ou encore Broome (Australia) dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr. 1), un doublé qui n'avait plus été réalisé depuis la star Galileo (Sadler's Wells) en 2001. Adayar est un fils d'Anna Salai, lauréate du Prix de la Grotte, (Gr. 3) et 2e des 1.000 Guinées irlandaises (Gr. 1), et un petit fils d'Anna Palariva, gagnante en son temps d'un Prix d'Aumale (Gr. 3) en France. De même que Snowfall (Deep Impact).Le fait que William Buick, le premier jockey de la maison Godolphin, ait choisi de monter Adayar, renforce la position de co-favori de l’épreuve de ce fils de Frankel.
 

Adayar lors de sa victoire dans le Derby d'Epsom ®Racing Post
 
 
HURRICANE LANE 3 ans
Par Frankel et Gale Force (Shirocco)
Jockey : James Doyle
Entraîneur : Charlie Appleby
Propriétaire : Godolphin
Corde 2
 
 
 Autre représentant de la casaque bleue toque bleue, et de l’entraînement du redoutable Charlie Appleby, Hurricane Lane, fils de la super star Frankel, vient littéralement de détruire l’opposition dans le Grand Prix de Paris Gr. 1, ainsi que dans le St Léger de Doncaster (Gr. 1). Il tentera cependant de vaincre le signe indien, en tentant de devenir le premier cheval de l'histoire à réaliser le doublé St Leger-Arc de Triomphe. Vainqueur de 6 de ses 7 sorties publiques, sa seule défaite étant sa troisième place dans le Derby d’Espom (Gr.1), Hurricane Lane doit cette contreperformance au fait d'avoir perdu ses fers antérieurs durant le parcours. Ce représentant Godolphin, fils de Gale Force (Shirocco) gagnante du Prix Denisy (L.) à Saint-Cloud, avait été acquis pour 300 000 Gns yearling à Newmarket.
 

Hurricane Lane lors de sa victoire à Longchamp dans le Grand Prix de Paris @APRH
 
 
SEALIWAY 3 ans
Par Galiway et Kensea (Kendargent)
Jockey : Franck Blondel
Entraîneur : Cédric Rossi
Propriétaire : Haras de la Gousserie/Guy Pariente
Corde 10
 
 
 C’est un pari audacieux qui est tenté par l’entourage de Sealiway (Galiway). Plus revu depuis son excellente 2e place dans le Prix du Jockey Club début juin, derrière l’ovni St Mark’s Basilica (Siyouni), le poulain fera sa rentrée directement dans l’Arc de Triomphe. Très précoce - il a débuté en compétition au mois de mai de ses 2 ans - et montrant beaucoup de vitesse en début de carrière, Sealiway a remporté l’édition 2020 du Prix Jean-Luc Lagardère sur 1400 mètres. Peu à peu rallongé sur le mile, puis sur 2100 mètres dans le Jockey-Club, le fils de Galiway découvrira dimanche la distance classique.
 

Sealiway en 2020 dans le Prix Jean-Luc Lagardère ©APRH
 
 
ALENQUER 3 ans
Par Adlerflug et Wild Blossom (Areion)
Jockey : Tom Marquand
Entraîneur : William Haggas
Propriétaire : M.M. Stables
Corde 8
 
 
 C’est l’un des outsiders les plus chuchotés au départ de cette épreuve. Sur la montante, Alenquer (Adlerflug), vient de très bien se comporter, en prenant la 2e place des Juddmonte International Stakes (Gr.1), face à ses aînés. Le poulain entraîné par le top entraîneur William Haggas, peut se targuer d’avoir déjà battu le favori de cet Arc de Triomphe Adayar (Frankel). Une demi-longueur sanctionnait sa supériorité sur le poulain de Charlie Appleby dans le Classic Trial (Gr.3) à Sandown. Alenquer aura aussi l’avantage de connaître le tracé de l’hippodrome de Longchamp. Lors de sa 3e place dans le Grand Prix de Paris, le fils d’Adlerflug avait laissé une belle impression. Monté à l’arrière garde par son jockey, il avait été l’auteur d’une très belle accélération dans la ligne droite finale.
 

Alenquer et Tom Marquand ©APRH
 
 
BUBBLE GIFT 3 ans
Par Nathaniel et Bubble Back (Grand Lodge)
Jockey : Gérald Mossé
Entraîneur : Mikel Delzangles
Proprétaire : ZAK Bloodstock
Corde 6
 
 
Quatrième et dernier concurrent français en lice dans cet Arc de Triomphe, Bubble Gift (Nathaniel) vient de s’adjuger le Prix Niel (Gr.2), l’ultime préparatoire en France pour les chevaux de 3 ans. Le représentant de la casaque ZAK Blookstock sera associé au doyen des pelotons, Gérald Mossé, 54 ans. Vainqueur du Prix Hocquart (Gr.2) dans un terrain jugé très souple (3,8) ce fils de Nathaniel devrait pouvoir se sortir d’un terrain qui sera sûrement souple, voire lourd ce dimanche.
 
 
Bubble Gift et Gérald Mossé dans le Prix Niel (Gr.2) ©APRH
 
 
SNWOFALL 3 ans
Par Deep Impact et Best in the World (Galileo)
Jockey : Ryan Moore
Entraîneur : Aidan O’Brien
Propriétaires : Smith/Magnier/Tabor
Corde 9
 

 Présentée comme la grandissime favorite de l’Arc après avoir réalisé de véritables démonstrations dans les Oaks (Gr. 1) anglaises et irlandaises, ainsi que dans les Yorkshire Oaks (Gr. 1), Snowfall (Deep Impact) semblait alors suivre les pas de la légendaire Enable (Nathaniel). Cependant, après avoir été nettement battu par Teona (Sea The Stars)dans le Prix Vermeille (Gr. 1), les cartes ont été rebattues. Proposée avant le Prix Vermeille à 2.5/1 par les bookmakers anglais, sa cote est actuellement de 5/1. Associée au crack jockey anglais Ryan Moore (2 victoires dans l’Arc de Triomphe), Snowfall tentera de redorer son blason, et d’offrir à son entraîneur Aidan O’Brien une troisième victoire dans cette épreuve mythique, après Dylan Thomas en 2007 et en Found en 2016. 


Snwofall et Frankie Dettori après leur victoire dans les Oaks (Gr.1) ©Racing Post


Voir aussi...