La Motteraye Elevage et Consignment : la vie dans la vallée

17/01/2018 - Découvertes
 Revenus en France après un long voyage en 2009, Lucie Lamotte et Gwenael Monneraye ont créé la Motteraye Consignment dans la fameuse vallée de la Vie dans le Calvados. Déjà très reconnus dans le Consignment, ils développent aujourd'hui une structure d'élevage sur un nouveau domaine voisin acquis récemment. Découvrez la magie des sites sur les collines et les paysages verdoyants du Pays d'Auge.

 

Bienvenue aux Autels St Bazille, près de Vimoutiers. C'est une commune dont le Calvados a le secret, comportant une poignée d'habitants mais surtout tous les éléments de la carte postale du Pays d'Auge, celle qui fait rêver les urbains. Après un long voyage à travers la planète, des Etats-Unis en Australie jusqu'en Nouvelle-Zélande en passant par l'Angleterre, Lucie Lamotte et Gwenaël Monneraye ont choisi ce cadre de cinéma pour revenir dans leur "douce France". Ce havre de paix n'était certes pas très étendu en taille, sur 25 hectares, mais la surface correspondant parfaitement au premier objectif : le consignment. Le couple avait en effet préparé des chevaux aux ventes à travers le monde et cet activité n'exige pas, au début, des investissements aussii lourds que l'achat de poulinières, de surfaces à trouver et à aménager, de dizaines de boxes à construire, de saillies à payer, bref des euros par paquets de cent mille...Par contraction des noms Monneraye et Lamotte, est ainsi née la Motteraye Consignement, sur le pente d'une colline qui descend le long d'une vallée...au milieu de laquelle coule une petite rivière.

Fer de lance d'une nouvelle vague de consigners sur le ring de Deauville au début des années 2010, La Motteraye a rencontré un succès immédiat, avec deux gagnants de groupes, Leaupartie et Abu Sidra, parmi la 1e série de 4 chevaux qu'ils emmènent sur le ring ! Les gros prix suivent logiquement. En août 2012, pour sa 3e année, La Motteraye vend un yearling pour 450.000 €. En 2017, la future gagnante de groupe The Juliet Rose fait tomber le marteau pour 650.000 €. L'an passé encore, la Motteraye a vendu le lot 4 pour 480.000 €.
  

Pendant ce temps-là, le site original de La Motteraye, sur les pentes qui descendent au fameux cours d'eau nommé La Vie, celui qui longera en aval les haras de l'Aga Khan, des Monceaux ou de Richard Powell, s'est agrementé de plusieurs équipements. Gwen et Lucie ont construit 2 ronds de longe, un marcheur et surtout des paddocks individuels qui permettent à tous les yearlings de sortir prendre l'air tous les jours au pré de façon indépendante. Cela fait partie de la méthode Motteraye, basé sur la sérennité des jeunes chevaux à une période de l'"adolescence" animale qui n'est jamais facile à gérer pour les individus concernés.

Mais aussi, après avoir fait preuve de beaucoup de patience, la Motteraye a pu ajouter la corde tant espérée à son arc : l'élevage, grâce à l'acquisition d'une 1e parcelle voisine de 35 hectares aussitôt aménagée avec clôtures et écuries, et agrandie dernièrement par 15 hectares supplémentaires. Les juments n'ont pas tardé à affluer et 35 poulinières sont aujourd'hui sous la garde de la Motteraye...élevage et consignment. La vallée de la Vie n'a certes pas l'habitude de provoquer des innondations, mais porte bel et bien une nouvelle vague de professionnels en France reconnu aussi bien dans l'hexagone qu'à travers les frontières.

GALERIE PHOTOS

 

 

 


Voir aussi...

Vente Mixte Février 2016 Arqana - Bilan : Pauline avait les clés

Ne cherchez plus dans vos sacs, vos tiroirs, vos poches, etc., Pauline les a ! En effet, une certaine Pauline Boulc’h Mascaret avait les clés de cette vente mixte de février 2016 à Arqana. Elle a ainsi signé les bons d’achats des lots 1 et 335, respectivement les premiers et derniers lots de cette vacation. Voir les DIFFÉRÉS, ANECDOTES des top price pur-sang, RÉSULTATS et PHOTOS de cette première journée de vente à Deauville en 2016.

Osarus La Teste 2015 - BILAN JOUR 2 : Des sommets jamais atteints

La seconde journée des ventes de yearlings a rendu son verdict. Le chiffre d’affaires global de la vente a frôlé les 4.000.000€, le pourcentage de vendus (amiable inclus) a tutoyé les 80% grâce à un marché fort et varié en acheteurs. Les deux top price du jour sont l’œuvre de l’association Jedburgh Stud / Haras d’Ellon. Deux de leurs poulains se sont vendus 68.000€. VOIR les INTERVIEWS, PHOTOS, DIFFERES, RESULTATS et anecdotes.