Pédagogie : Thomas Guineheux met 70 enfants dans la peau d'un jockey

09/03/2020 - Découvertes
 Champion du monde des amateurs en 2017, Thomas Guineheux était la guest star de l'Ecole primaire St Louis Ste Marie à Château-Gontier/Mayenne quand il est arrivé avec le cheval mécanique de l'association Poneys au Galop pour mettre dans la peau d'un jockey 70 enfants de 3 classes de CE1 et CE2 (de 7 à 8 ans). Très attendue, cette animation présentée devant les images GoPro faites par le cavalier lui-même dans le spectaculaire Grand Cross de Granville était la 3e étape du programme pédagogique organisée par France Sire avec l'école avec pour aboutissement le Point to Point de Château-Gontier le 2 mai 2020, afin de faire découvrir le monde des courses aux plus jeunes. 

 

 " Qui veut devenir jockey plus tard ? " Les trois quarts des mains se lèvent, des garçons comme des filles. Voila qui rassure en cette période de pénurie cruelle de vocations dans les courses. Certains d'entre eux montent sur le cheval mécanique et trouve un équilibre naturel en suspension avec une aisance si stupéfiante qu'ils ont un avenir tout tracé dans cette profession dénuée de chômage. Dans le cadre du l'organisation du Point to Point de Château-Gontier/Mayenne, l'équipe de France Sire a décidé de tenter une expérience novatrice : un programme pédagogique en 5 étapes pour faire découvrir le monde des courses de chevaux aux enfants les plus jeunes, en l'occurrence 70 enfants de 7 et 8 ans venant de 3 classes de CE1 et CE2 de l'école primaire St Louis Ste Marie. Rencontré en juin 2019 grâce à Thierry Dutertre, membre du comité du Point to Point, le directeur Yannick Quillet a tout de suite été emballé par l'idée, certain que la thématique fonctionnerait. Et en effet, dès la 1e intervention, nous avons pu constater que les enfants adhéraient pleinement au programme de même que les professeurs qui donnent aussi des cours sur le cheval de courses au quotidien. Eux aussi adorent pour une raison simple : il est très agréable d'expliquer des choses sur un thème qui suscite immédiatement le plein intérêt de tous les élèves !

 

 

 

Ce programme pédagogique répond à une triple demande devenue impérieuse. Tout le monde sait qu'on devient fan de courses quand on va sur les hippodromes dans son plus jeune âge avec sa famille. Les vocations postérieures sont beaucoup plus rares. Toute une génération a été sacrifiée par la chute libre du niveau de l'accueil sur les hippodromes et le mépris du public orchestré trop longtemps par les plus hauts responsables des institutions eux-mêmes. Les choses ont enfin changé dans les esprits, et parfois dans les faits comme le prouve la remarquable rénovation de l'hippodrome d'Angers. Mais ill faut rattraper le temps perdu et la tâche est immense. 

 

 

Le thème du cheval plait, mais l'image des courses est désatreuse. Cela conduit à une véritable haine que les courses suscitent chez les innombrables "équitants" et notamment chez les milliers de jeunes filles adolescentes qui peuplent les club hippiques. Si on ne fait rien, tous ces gens ainsi que leurs futurs enfants sont perdus pour les courses. Le fantasme de jeter des ponts entre les ados et adultes des sports équestres et les courses pour les amener vers le jeu est complètement ridicule. Il a déjà couté des dizaines de millions d'euros à l'institution à cause des politiques "transversales" d'Equidia qui ont toutes conduit à la catastrophe.

 

 

 Mais pire encore, compte-tenu de la montée en flèche du véganisme, de l'animalisme ou autre extrêmisme de ce genre (cf les débats sur les animaux dans les cirques), les plus jeunes grandissent dans un contexte qui les conduira, faute de leur avoir expliqué notre activité, à ne rien comprendre à l'intérêt des courses de chevaux, à considérer ses acteurs comme des brutes sauvages et sanguinaires, et donc à prôner leur disparition. Bref, si on ne montre pas aujourd'hui aux plus jeunes enfants toute la magie des courses de chevaux et l'attention que portent les acteurs à leurs chevaux, ces gosses, aujourd'hui tous mignons, deviendront nos bourreaux et nous tueront sans vergogne dans les deux décennies à venir...

 

 

Après une 1e intervention dans l'école en octobre pour faire une présentation générale en images des allures, des races, des disciplines, des métiers et autre facette des courses, puis une 1e sortie scolaire en janvier à l'entrainement chez le trotteur Charly Mary et dans la clinique vétérinaire de Meslay-du-Maine, le 3e rendez-vous consistait à une animation spéciale par la guest star Thomas Guineheux. Né près de Château-Gontier, à St Quentin les Anges, sacré champion du monde des amateurs en 2017 après avoir monté dans 15 pays, vainqueur de plusieurs Grands Cross face aux jockeys professionnels pour Patrice Quinton, Thomas Guineheux a fait preuve d'un formidable sens pédagogique auprès des 3 classes et des 70 enfants qui se sont succédés sur le cheval mécanique prêté par l'association Poneys au Galop.

 


Certains enfants ont un talent inné...


Mon garçon, tu as un métier devant toi
 


A la question qui veut devenir jockey plus tard, de nombreuses mains se lèvent.

 

 Chaque session dure 50 minutes. On commence par un rappel des rendez-vous précédents pour demander aux enfants ce qu'ils ont retenu de la 1e sortie scolaire. Puis viennent la présentation du champion du monde, qui fait évidemment son effet, et le visionnage du fameux Grand Cross de Granville filmé par Thomas Guineheux lui-même avec la caméro GoPro de France Sire placée sur son casque. Cela permet aux enfants de vraiment se sentir au coeur de l'action et de poser de multiples questions pendant les 10 minutes de la vidéo. Puis nous invitons tous les enfants à monter sur le cheval mécanique. Certains font les timides au début, mais ils finissent tous par faire la queue ! Pour conclure, on leur passe le clip officiel du Point to Point pour les inviter avec leurs parents au grand rendez-vous du 2 mai à Château-Gontier.

 

 

 

En effet, le concept du programme pédagogique est d'emmener les enfants aux courses seulement à sa conclusion. Pour que les enfants puissent vraiment apprécier le spectacle des courses de chevaux, il faut qu'ils en connaissent au préalable les principaux aspects. Très attendue, la 4e étape du programme consiste en une sortie scolaire le 3 avril le matin au débourrage (l'école des chevaux) aux Ecuries de la Ridaudière chez David Lumet à Bécon-les-Granits, puis un pique nique au Haras du Lion qui sera l'objet d'une grande visite avec des ateliers assurés par le personnel pour montrer un élevage de chevaux de courses avec les petits foals qui seront le clou de la journée. Et aussi on va chanter le refrain du Point to Point !

 

 

 


Voir aussi...

Evénements

Les 2 French Point to Point vous accueillent au Grand Cross de Pau

 A l'occasion du Grand Cross de Pau, tous les organisateurs du French Point to Point vous donnent rendez-vous sur leur stand devant le rond de présentation pour vous présenter le programme 2020. En effet, pour la 1ère fois cette année, 2 événements auront lieu à 3 mois d'intervalle. En effet, tandis que Château-Gontier disputera sa 3ème édition le 2 mai en Mayenne, Emmanuel Clayeux, qui avait initié ce projet en 2017, renoue avec l'aventure ! Il met sur pied un Point to Point qui s'étendra sur 2 jours, les 8 et 9 août sur son centre d'entraînement de Vaumas dans l'Allier. 

Découvertes

Projet pédagogique: première sortie scolaire en vue du prochain Point To Point !

Ce mardi 14 janvier constituait la deuxième étape du programme pédagogique de la team France Sire qui est d’expliquer à 70 écoliers castrogontériens la vie des chevaux de courses de manière générale. Souvenez-vous : après être allé à leur rencontre dans leur école, la deuxième étape consistait à les emmener dans les « coulisses », de partir à la rencontre des professionnels afin qu’ils expliquent à nos chères petites têtes blondes leur métier, mais surtout leur passion. 

Découvertes

Les enfants de l'école primaire découvrent les chevaux de courses avec France Sire

 Ce vendredi 18 octobre, notre équipe de France Sire a lancé une opération qui lui tenait beaucoup à coeur depuis plusieurs années : aller à la rencontre des enfants d'une école primaire de Château-Gontier afin d'expliquer à 75 bambins la vie des chevaux de courses. Ce programme pédagogique d'une année complète inclut plusieurs interventions et sorties dans les haras et écuries avant de conclure par la grande journée au Point to Point au mois de mai.