Le nouveau Haras de Couëly, créé par Hubert O'Delant en Loire-Atlantique

10/07/2020 - Découvertes
 La nature est revenue au galop par les courses pour Hubert O'Delant, fils du fondateur de l'Ecole Nationale d'Equitation. Au terme de sa carrière professionnelle à Paris, l'entrepreneur a créé un élevage d'obstacle en Loire-Atlantique sur une vaste domaine bordé d'étangs et entièrement rénové.

 

A chaque croisement de route, les panneaux indiquent plusieurs hippodromes alentours, de Redon à Blain en passant par Plessé, Guénémé-Penfao voire Savenay et Pontchateau non loin de là. A mi-chemin entre Nantes et Vannes, la petite commune de Guenrouët en Loire-Atlantique, aux portes,  de la Bretagne abrite un tout nouveau haras au charme exceptionnel : Couëly. Etendu sur 200 hectares au long de 3 grands étangs de 16 hectares au total, ce domaine fut à l'époque un hameau comprenant 4 fermes bovines autour d'une grande maison de maître.

 


Hubert O'Delant

 

Après avoir vendu sa société d'informatique à Paris, Hubert O'Delant, entrepreneur dans l'âme, s'est lancé en 2017 dans la rénovation complète des batisses et des pâtures acquises par sa grand-père en 1928 pour les transformer en site d'élevage sur les 27 hectares les plus proches des étangs, le reste étant exploité par le Gaec de Kermaaria, spécialisté dans le maraichage bio. S'il a fait sa carrière professionnelle "à la ville", Hubert O'Delant a la fibre équine dans le sang. Il n'est autre que le fils d'un grand homme du monde équestre, le Général Philippe O'Delant, fondateur de l'Ecole Nationale d'Equitation (ENE) et ancien président de la Société Hippique Française.*

 

 

D'importants travaux effectués avec un grand souci du détail permettent au Haras de Couëly de présenter aujourd'hui des structures de grandes qualité, utilisées au quotidien par Benoît Lebarque, un transfuge du monde du trot devenu responsable d'élevage, qui loge d'ailleurs sur place.

Lancé dans les courses en ayant grandi dans une culture des sports équestres, Hubert O'Delant s'est logiquement orienté vers la discipline de l'obstacle et fonde actuellement une jumenterie qu'il cherche à faire monter en gamme, afin d'avoir un élevage privé capable de susciter l'intérêt d'acheteurs à l'amiable ou en vente publique. D'ailleurs, en décembre 2019,le tout 1e élève du Haras de Couëly présenté à Deauville, un neveu de Taquin du Seuil par Authorized (lot 885), a été vendu 47.000 € à Mandore Agency lors de la vente Arqana de décembre 2019.

 

 

Mère de ce produit, Antilope du Seuil a eu un foal par Kapgarde en 2020 et a été saillie par Doctor Dino, qui a également sailli Matriark, une fille de Martaline gagnante de 3 courses en obstacle. Ses autres juments d'obstacle ont été saillies cette année par Castle du Berlais, No Risk At All et Buck's Boum. Enfin, la jument de plat Zillione Beauty a été saillie par Dabirsim après avoir eu un foal de Zarak.

 

 

 


Voir aussi...

Pierre-Jean Fertillet vous présente son centre d'entrainement à Nozay

 Lui qui représente la 4ème génération d'entraîneurs installé à Nozay (44), le jeune Pierre-Jean Fertillet a réalisé d'importants travaux d'aménagements dans les structures historiques, qui avaient déjà été aménagés pour le galop par son père Yannick Fertillet.Ce garçon méticuleux vous présente ses pistes agrandies et ses structures qui comprennent notamment un couloir d'eau et un étonnant marcheur aquatique.