Uroquois, la saint Cottin pour le Grand Cross de Pau, les coulisses

05/02/2018 - Evénements
C’est un Alain de Chitray laissant exploser sa joie et un David Cottin ému qui sont revenus victorieux de l’édition 2018 du Grand Cross de Pau, première étape de la Crystal Cup 2018. Leur cheval Uroquois, un AQPS de 10 ans et Disco d’Authie ont même offert le jumelé à l’américaine Magalen Bryant devant 8.000 spectateurs venus les applaudir. Voir  la vidéo des coulisses.
 
Voir les coulisses du Grand Cross de Pau 2018, la victoire d'Uroquois et l'interview de David Cottin
 
 
Michael Crane, le fils de Magalen Bryant, était venu spécialement des Etats-Unis avec sa femme Karen pour voir les protégés de sa mère courir en ce jour de Grand Cross de Pau. Et pourtant, on peut dire que la Grande Course de Haies a laissé un goût très amer après la débâcle totale de Forthing, le tenant du titre. Qu’importe, c’est ça le sport, il faut repartir et aller de l’avant. La course suivante n’était autre que le Grand Cross. C’est ainsi que les 8 chevaux de l’édition 2018 se sont élancés devant des tribunes noires de monde.
 
Uroquois a mené la course dès le départ. Hormis une ou deux fautes par ci par là de quelques chevaux, personne n’est tombé. A l’entrée de la dernière ligne droite, les deux représentants de « Maggie » se sont retrouvés en tête. Uroquois face à Disco d’Authie, le représentant de Guy Chérel. Le résultat, vous le connaissez. A son retour devant les tribunes et au rond du vainqueur, Alain de Chitray a laissé exploser sa joie après son succès de même que David Cottin, installé entraîneur depuis seulement l’été 2017. Ce dernier connaît le cheval par cœur. Uroquois, c’est un Cottin bis. Le cheval a été élevé par Philippe Cottin et Magalen Bryant dans le Maine-et-Loire. C’est David Powell qui est l’origine de l’association et cela a commencé avec Iroquoise II, la mère d’Uroquois. Cette fille de Dom Pasquini, élevée par David et sa sœur Margaux Cottin, avait couru ses deux dernières courses sous les couleurs de la propriétaire américaine en 2003 et 2004. Née en 1996, la jument avait remporté sa course de début en plat à Durtal puis un steeple à 4 ans. C’est en 2002 qu’elle gagne en cross au Dorat puis à Segré, toujours sous l’entraînement de Philippe.
 
 
Uroquois entouré de la famille Cottin au grand complet avec David sous le chapeau rouge aux côtés de Michael Crane, le fils de Magalen Bryant
 
 
 
En 2008 né Uroquois, un Passing Sale. Naîtra aussi plus tard Bonne Passe (Maresca Sorrento), gagnante en steeple à Pau et placée dans deux cross cet hiver ou encore le meilleur Dalahast (Ballingarry), lauréat en 2017 des Prix Rivoli et Le Touquet (devant Burn Out) à Auteuil. Ce 5 ans est retourné chez David Cottin à l’entraînement après « avoir bougé » l’an dernier aux côtés de sa plus jeune sœur Fina de Virginia, une fille de Boris de Deauville. D’ailleurs, Iroquoise II attend un nouveau produit du désormais retraité Boris de Deauville.
Uroquois, le cross et Pau, c’est une longue histoire. Cela a commencé sur l’hippodrome du Pont Long en décembre 2012 et par une victoire. Après deux courses en plat au printemps de ses 3 ans mais sans résultats, Uroquois remporte sa première course sur le steeple de Moulins en mai 2012. L’hiver suivant, le cheval enchaîne trois succès de cross à Pau. Son premier contact avec le Grand Cross est plutôt concluant. Dans l’édition 2014, Uroquois prend la 4e place de Sulon et Malberaux. Une autre 4e place viendra en 2017. Après le Béarn, Uroquois change d’air et s’en va quérir deux nouvelles victoires dans la discipline, l’une au Lion d’Angers, l’autre à Durtal.
 
Philippe Cottin avait déjà gagné le Grand Cross de Pau à 5 reprises grâce à Captain's Kid en 1994 puis surtout avec le coup de 4 du sensationnel Malberaux. David lui était associé en 2010 et 2012. En cette journée de Grand Cross, David Cottin a réalisé un coup de 3. Dans la 2e course, le jeune professionnel a même placé ses deux pensionnaires Brave Dancing et Slim Risk aux deux premières places.
 
 
David Cottin a également gagné le Prix Xavier de Chevigny, la course plate pour Gentlemen-riders remportée par Florent Guy et Catch Dream

Voir aussi...

David COTTIN, l'invité du Comptoir d'Arnaud

Alors qu'il vient de remporter le Grand Cross de Pau 2018, le tout jeune entraîneur David Cottin, triple cravache d'or à seulement 27 ans, était le 2e invité du comptoir d'Arnaud, mi-mai 2017, juste avant d'arrêter de monter en course. Il vous parle de sa jeunesse, de sa famille, des grandes étapes de sa carrière, de sa vie au quotidien, de sa future vie d'entraîneur, du Grand Steeple-Chase de Paris, etc... En partenariat avec les aliments DYNAVENA.