MANATEE, le jeune étalon du Haras du Hoguenet, en vidéo

12/03/2018 - Film d'étalon
 Double gagnant de Gr.2, bai-brun et né du croisement de Monsun et Galileo, Manatee a évidemment attiré beaucoup de juments dès sa 1e saison de monte en 2017. Découvrez le en vidéo ci-dessous, au Haras du Hoguenet où il attaque sa 2a année en 2018.

  • etJt3J5I3do
  • gga3RuKERD0
  • PqhzYzC4jig

 
Monsun, Galileo et Albertine...voici 3 grands noms des courses réunis dans un seul cheval, Manatee. Ainsi, le champion allemand Monsun dont le jeune étalon est l'un des derniers produits directs, s'est imposé au début dès le début des années 2000 comme un étalon qui marquerait l'élevage européen moderne. Ce grand classique a été d'autant plus efficace en dehors de ses frontières qu'il a trouvé une place en parfait complément du sang de Sadlers'Wells, dont le plus éminent représentant est bien sûr Galileo, qu'on ne présente plus.
 
 
 
Manatee provient de la souche Wildenstein d'Aquarelliste.
 
 
Darmouth à Royal Ascot
 
 
 
Côté maternel, Manatee provient donc d'une grande lignée "Wildenstein" car il descend de la matrone Albertine. Cette fille d'Irish River née en 1981 fut semi-classique, gagnante du Prix de Lieurey et 3e du Prix de l'Opéra avant que ces 2 épreuves ne soit propulsées aux rangs de Gr.3 et Gr.1. Elle a fait mieux encore au haras en produisant 10 vainqueurs individuels dont le fameux Arcangues, le 1e vainqueur français de la Breeders'Cup Classic, à une très grosse cote, sous l'entrainement d'André Fabre. Albertine a fait aussi Agathe, placée de la Poule d'Essai et du Prix de Diane et surtout devenu mère de l'inoubliable Aquarelliste, qui elle a remporté le Prix de Diane. Dans le descendance riche d'Albertine, il faut aussi relever Artiste Royal, Cape Verdi, Princedargent, Private Jet, Actrice et bien d'autres bons vainqueurs, dont Galatee, la mère de Manatee.
 
 
 
 

Manatee en course
 
 
 
Fille donc de Galileo, Galatee était sorti du giron des Wildenstein lorsqu'elle a gagné un Gr.3 sous l'entrainement de Jim Bolger en Irlande. Elle a donné naissance à 3 gagnants de black-type de suite. Ainsi, Manatee, née en 2011, a été précédé de Gaterie (Prix du Carrousel, Listed, et Grand Prix d'Angers) et suivi de Darmouth. Multiple gagnant de Groupes et placé de Gr.1, ce dernier est une célébrité Outre-Manche en tant que meilleur défenseur actuel de la casaque de la Reine d'Angleterre.
Manatee a lui défendu la casaque de Godolphin, Cheikh Mohammed Al Maktoum étant aussi son éleveur. Confié à André Fabre, qui retrouvait là une famille de connaissance, ce cheval de grande taille (1,68m) a gagné en débutant en avril de ses 3 ans sur 2400m.
 
 

Manatee au Haras du Hoguenet
 
 
 
Lauréat du Prix du Conseil de Paris (Gr.2) à 3 ans en battant ses ainés, il fait sa réapparition à 4 ans par une 4ème dans le Prix d'Hedouville (Gr.3) puis remporte son deuxième Gr.2, le Grand-Prix de Chantilly en battant Prince Gibraltar et le tenant du titre Spiritjim. 4ème du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1) en 2015 (de Trêve, Flintshire et Dolniya) et 2016, Manatee s'est également placé 3ème dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr.2).
 
 

 
 
 
Acquis en cours d'hiver, il a attiré 83 juments pour sa 1e saison de monte en 2017 malgré une arrivée tardive au haras, seulement à la mi-février au Hoguenet. A 3000 € la saillie, nul doute qu'il peut dépasser ce score en 2e saison. A noter que des tests génétiques ont révélé qu'il ne produirait que des bais ou des gris, un fait important aux yeux des nombreux éleveurs d'obstacle qui lui envoient des juments, tant on sait que ces robes sont les plus commerciales.

Voir aussi...

Dartmouth, le frère de Manatee s'impose pour la Queen dans la Yorkshire Cup

La Yorkshire Cup (Gr.2) a été remportée par Dartmouth, le frère de Manatee par Dubawi, nouvel étalon au Haras du Hoguenet depuis 2017. Ce représentant de Sa Majesté la Reine d’Angleterre a été élevé par Darley. Après avoir remporté deux Gr.3 consécutifs en 2016 puis les Hardwicke Stakes (Gr.2) à Royal Ascot avec Olivier Peslier, Dartmouth s’était placé 3e des King George (Gr.1) puis 2e d’Erupt dans les Canadian Int’l St. (Gr.1). Ce vendredi 19 mai à York, il a tout de même battu les gagnants de Gr.1 Simple Verse et High Jinx.