Dans les prés du Haras des Hautes Mottes en Mayenne

20/04/2017 - Focus Elevage
Le Haras des Hautes Mottes à Saint-Denis d'Anjou vous présente ses foals 2017 issus des étalons Feel Like Dancing, Youmzain, Casamento et No Risk At All. Renaud Baguenault de Puchesse, le propriétaire des lieux, a installé son élevage en Mayenne en 2014 et a créé de toutes pièces cette nouvelle structure dirigée par Marion Bouttier. Voir les PHOTOS des foals.

Voici le 1er produit de l'AQPS Amazone de Ré (Mister Sacha), un mâle par Feel Like Dancing. Cette nièce de Pineau de Ré, vainqueur du Grand National de Liverpool (Gr.3) en 2014 et placé de Gr.1, Gr.2, Listed, a été saillie par Slickly Royal en 2017

Le 3e produit de Lestia (Act One) par Youmzain. Ce poulain est un neveu des juments de Stakes La Hernanda (Listed, placée du Prix de Royaumont Gr.3) et La Sabana. Lestia est d'ores et déjà pleine de Sinndar pour 2018

Un fils de Casamento, 2e produit d'Octa Eria (Amadeus Wolf). Promise à Dariyan en 2017, Octa Eria est une soeur d'Amy Eria (Oak Tree St. Gr.3, Prix Amandine Listed, 2e Silberne Peitsche Gr.3, 4e Prix de la Forêt Gr.1), fille de Berroscoberro (3e Prix de Thiberville Listed, 3e Prix Joubert Listed) et nièce de Myrakalu

Place désormais au premier produit de Rheliga (Poliglote). Il s'agit d'une fille de No Risk At All. Déjà pleine de Great Pretender, Rheliga est une soeur de Srelighonn (Prix Paul's Cray à Auteuil). C'est également un fille de la bonne Eliga (Prix André Michel Gr.3, 3e Prix Bournosienne Gr.3)

 

BONUS : Marion Bouttier, responsable d'élevage du Haras des Hautes Mottes, vous présente un trotteur, le premier produit de Be Island (Password) par le crack Bird Parker, gagnant des Gr.1 Saint-Léger des Trotteurs, Prix de Vincennes, Critérium des 4 ans et de 7 autres groupe dont le Prix des Ducs de Normandie


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Dans les prés du Haras de Fontaine dans l'Orne

L'ancien haras du docteur vétérinaire Edouard Pourret puis de sa fille Abeth Mussat a été acheté en 2011 par Mowgli et Martine Poulin. Situé à Goulet à l'ouest d'Argentan sur des terres réputées comme les plus vertes de l'Orne, ce haras à l'historique riche renait aujourd'hui grâce au couple d'amateurs éclairés que sont les Poulin. Ces derniers ont actuellement 5 poulinières (plus 2 juments trotteuses). Leurs foals 2017 sont issus de Manduro, Rio de la Plata, Hunter's Light, Sidestep. VOIR LES PHOTOS datant du 6 avril 2017.

Dans les prés de Julien Boutin en Haute-Vienne

Julien Boutin est un jeune éleveur installé en Haute-Vienne au Vigen. Par conséquent, il est voisin du Haras de l'Abbaye et utilise donc les saillies des étalons stationnés sur place. Fils de Yannick Boutin, son nom est associé à l'élevage anglo-arabe depuis 2008, année de l'acquisition de sa première poulinière Youbamda qui a produit les vainqueurs Zaneta, Bamdabal et maintenant Martinally de Bojour et Goldforyou de Bojour pour son propre élevage. Julien Boutin est installé sur la Ferme des Beaux Jours d'où le nom de son élevage. En 2016, il a fait naitre deux poulains. Découvrez les en photos.  Source WWW.ANGLOCOURSE.COM

Dans les prés de Céline Gualde dans l'Orne

Céline Gualde, journaliste pour Equidia, a concrétisé son rêve d'enfant, celui de créer un élevage de pur-sang. En 2008, elle franchit le pas et s'installe à Sainte Gauburge Sainte Colombe dans l'Orne sur 36 hectares jouxtant le Haras de la Louvière. Son élevage se concentre presque exclusivement sur l'obstacle. Sa casaque a d'ailleurs déjà brillé à Auteuil et Enghien grâce à Merci Pierji dont elle est propriétaire. Cette dernière, co-élevée avec Pierre Julienne, est aujourd'hui l'une de ses 10 poulinières et a mis au monde en 2016 un fils de Kapgarde nommé J'ai Pas Sommeil. Voir les PHOTOS (datant d'octobre 2010) des 6 foals de Céline Gualde en 2016.