Elfile, une lignée fantastique sauvée au biberon !

20/02/2020 - Focus Elevage
Gagnante de son premier Gr.3 hier en Irlande, Elfile a fait brillé l'élevage viennois de Michel Parreau Delhote. Une histoire de souches, puisqu'il avait acheté la mère Rapide à Bruno Vagne dans les prés. Cette dernière descend de Dalila, une orpheline sauvée de justesse au biberon, avant d'engendrer toute une formidable lignée, celle d'Envoi Allen et tant d'autres...

Elfile (casaque bleue) s'envole vers son 1er Gr.3 (©twitter)

 

Les éleveurs avisés vous le diront, un des aspects importants de leur métier, c'est de construire de bonnes souches ! En cela, on espère bien sûr tomber sur des pouliches, que l'on fera courir (ou pas d'ailleurs) avec parcimonie, afin de la faire revenir dans ses prés, et ainsi établir une vraie lignée. Elfile, gagnante de Gr.3 hier en Irlande, est le parfait exemple d'une souche construite depuis de nombreuses années par André Vagne et son fils Bruno, et qui s'est exportée avec succès chez un autre éleveur ! En effet, bien qu'elle ait grandi chez Michel Parreau Delhote à Limoges, la fille de Saint des Saints a bien du sang de l'Allier qui coule bien ancré dans ses veines !

 

Rapide, la mère d'Elfile, dans les prés de Michel Parreau Delhote

 

Michel Parreau Delhote nous explique comment la famille s'est retrouvée dans son giron..." A l'époque, j'ai acheté Rapide, la mère d'Elfile, alors qu'elle était yearling chez Bruno Vagne. J'adorais cette souche, que j'avais connu auparavant, et je voulais l'avoir à la maison. Rapide était la nièce d'Eudipe, un super cheval qui a gagné le Morgex à Auteuil et s'est placé de Gr.1 en Angleterre. Rapide a très bien gagné sa vie, et m'a donné Elfile, qui a gagné plusieurs fois en plat, avant que l'on m'en propose une belle somme. Je veux conserver la souche, mais Rapide était et est encore jeune, donc je me suis dit qu'elle referait des pouliches. Pour l'instant, il n'y a eu que des mâles, mais elle est pleine de Saint des Saints, et y retourne encore cette année. J'aimerais bien une propre soeur d'Elfile !". En effet, Elfile a couru 5 fois en plat, pour 2 victoires et trois 2èmes places chez Thomas Fourcy. Envoyée ensuite chez Willie Mullins, elle était ultra-régulière à haut niveau avec une victoire de Listed, une 2ème place de Gr.1, mais n'avait encore jamais gagné Groupe. C'est désormais chose faite, et en plus en battant Laurina ! Elle se dirige sans doute vers le Mare's Hurdle (Gr.1) au festival de Cheltenham...

 

Bruno Vagne et Michel Parreau Delhote ensemble au concours AQPS de Moulins en 2010... Ca nous rajeunit pas !

 

On peut parler de passage de témoins entre éleveurs, c'est bien parce que le nouveau propriétaire d'Elfile, Kenneth Alexander, veut aussi se lancer dans l'aventure ! Né en Ecosse, ce riche homme d'affaires a d'abord travaillé dans des usines de viandes avant de faire fortune dans les paris, notamment hippique. Il est à la tête de GVC Holdings, qui détient notamment la société de paris Ladbrokes Coral. Il est impliqué dans les chevaux de courses, de près et de loin, depuis un certain temps, et veut désormais développer son élevage. Le choix est judicieux, car outre Elfile, il est le propriétaire de la championne Honeysuckle, invaincu en 7 courses, dont l'Irish Champion Hurdle (Gr.1) en dernier lieu. Avec Elfile, il tient une souche ultra solide comme nous l'explique Bruno Vagne de l'élevage Allen: " Elfile descend d'une jument nommée Scarlett H, sa 6ème mère, que mon père avait acheté en 1967 je crois. Elle n'a eu que deux produits, le premier étant un mâle AQPS qui a gagné à Auteuil. Le deuxième produit est une femelle nommée Dalila, qui a été élevée au biberon, ayant perdu sa mère au poulinage. Elle n'a jamais pu courir, mais a engendré une superbe lignée, puisque quasiment tout mon élevage repose sur sa descendance...C'est la 4ème mère de Envoi Allen, Espoir d'Allen, Galahad Quest...et la 5ème mère d'Elfile ! Cela peut paraître risqué de travailler avec une seule souche, mais on finit par les connaître par coeur...Nous avons bien fait de donner le biberon à Dadila en tous cas ! !". Et oui, l'histoire actuelle, c'est aussi la répercussion des actions que l'on a perpétré il y a bien longtemps...Elfile, Envoi Allen, Espoir d'Allen, voilà des champions sauvés par un biberon !

Le champion Envoi Allen, lui aussi sauvé par un biberon (©L Roussel)

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Art Sacré en vedette à Pau avec Monpilou en guest star

Le Prix Charles de Ginestet 2016, disputé fin décembre à Pau, également considéré comme le Grand Steeple des Anglo-Arabes du Pont-Long, a une fois de plus célébré l’un des meilleurs éléments de la race : Art Sacré, élevé par Michel Parreau-Delhote, comme son frère de Shrek. Avant la course, un proche parent d‘Art Sacré avait défilé pour le plus grand bonheur des amoureux des courses. Le retraité Monpilou était là en guest star. Voir les PHOTOS de Robert Polin. Source WWW.ANGLOCOURSE.COM