La championne Princesse d'Anjou vous présente son dernier produit !

18/03/2020 - Focus Elevage
Double gagnante du Grand Steeple pour François Marie Cottin, la petite Princesse d'Anjou a laissé de beaux souvenirs à Auteuil. Promise en 2020 à Doctor Dino, la championne a pouliné au Haras de Maulepaire d'une pouliche, déjà issue des amours avec l'étalon d'obstacle le plus cher de France. 

Princesse d'Anjou, une grande dame d'Auteuil...(APRH)

 

Tout le monde se souvient de Princesse d'Anjou, la petite princesse d'Auteuil ! Entrainée par François Marie Cottin, et même passée à réclamer étant encore jeune, la fille de Nononito est devenue une championne, enlevant deux fois le Grand Steeple Chase de Paris, et une fois la Haye Jousselin, accumulant au cours de sa carrière plus de 1,7M € de gains. A la fin de sa carrière, elle est devenue poulinière au Haras de Commeaux de la famille Cottin, en Normandie. Encore jeune poulinière, elle a déjà donné le placé de groupe Maranjou.

Comme une famille ne doit pas s'éteindre, Princesse d'Anjou vient de donner naissance à une jolie femelle, son 7e produit, par la star des étalons d'obstacles Doctor Dino. Ce dernier produit n'est pas né dans l'Orne au Haras de Commeaux, mais au Haras de Maulepairedans la Sarthe, chez Pierric Rouxel. En effet, Princesse d'Anjou est prévue pour retourner à la saillie de Doctor Dino, et Maulepaire n'est qu'à quelques pas de l'étalon d'obstacle le plus cher de France ! Voilà de quoi nous redonner un peu le sourire en ces temps difficiles...

 

Et voici la petite dernière, née le 17 mars au Haras de Maulepaire !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Les courses s'arrĂŞtent mais l'Ă©levage continue : Pierric Rouxel explique

 Tandis que toutes les courses sont suspendues en France jusqu'au 15 avril, l'élevage continue. La saison de monte se poursuit. Les juments ont le droit de voyager et les vétérinaires peuvent effectuer les suivis gynécologiques chez les éleveurs. Des laboratoies continuent les analyses de prélèvements. Président de l'Asselco et vice-président de la Fédération des Eleveurs, Pierric Rouxel, manager du Haras de Maulepaire, livre les explications et le communiqué de l'ordre des vétérinaires.