La belle soirée tarbaise de Patrick Mirablon et de l'Élevage de la Rochette

10/06/2020 - Focus Elevage
Agent d'assurance de profession, Patrick Mirablon endosse également le rôle d'éleveur depuis 2012 et ce avec succès. Gérant un effectif petit par la taille, mais grand par la qualité, l'homme de Saint-Yriex-La-Perche, dans la Haute-Vienne tend à s'affirmer de plus en plus dans le paysage Anglo-Arabe français, trois de ses pensionnaires, tous diplômés du Show Anglo, ayant d'ailleurs fait parler d'eux hier soir à Tarbes.
 
Patrick Mirablon, ici avec Petite Robe Noire lors du Grand Show Anglo 2018

 
 
 
 
Une soirée, deux courses, trois partants, tous dans les quatre premiers. Tel est le résumé de la soirée vécue hier par Patrick Mirablon, l’homme à la tête de l’Élevage de la Rochette dans le pays arédien (Haut-Vienne). En effet, celui qui est installé sur la commune de Saint-Yriex-La-Perche où il est également agent d’assurance de profession, a dû vibrer devant son poste de télévision en voyant ses trois pensionnaires réaliser des performances de choix lors de deux des trois courses réservées aux Anglo-Arabes hier sur l’hippodrome de Tarbes. Il faut dire que cela a démarré sur les chapeaux de roues avec Air de Music (Frisson du Pecos) qui s’est imposé très plaisamment dans le Prix Dunamisette, au prix d’une magnifique accélération dans la phase finale qui lui valut de devancer de six franches longueurs Ultime Nuit de Biche (Frisson du Pecos) ainsi que First Lady Trois (Benevolo de Paban), troisième. Une épreuve où Aredienne, sa propre sœur, s’est classée quatrième, après avoir longtemps patienté à l’arrière-garde et en ayant dû contourner certains de ses rivaux dans la ligne droite. Une demi-heure plus tard, c’est autour de Petite Robe Noire de mettre à l’honneur l’élevage de la Rochette, concluant très bonne deuxième pour sa rentrée, ne trouvant que la petite sœur de la reine Genmoss, Mossky, pour lui barrer le chemin de la victoire.
 
 
 
Air de Music a laissé une très belle impression, hier, à Tarbes
 
 
Avec un père ayant eu quelques chevaux de courses et après avoir arpenté différents hippodromes alors qu’il était encore en culotte courte, Patrick Mirablon s’est véritablement lancé dans l’élevage de chevaux Anglo-Arabes, une race qui lui est chère, à l’orée de l’année 2012 où il fit l’acquisition d’une certaine Famous du Pecos, une jument apparentée à la formidable lignée des « F » du Haras du Pecos -Frisson du Pecos, Fidelio du Pecos, Fax du Pecos, Ferdie du Pecos, Fifty du Pecos, First du Pecos- et lauréate de deux courses pour la casaque du regretté Philippe Viallard. Cette Famous du Pecos, alors croisée avec Regality, va donner Airdelia, l’une des premières participantes au Grand Show Anglo de Patrick Mirablon devenue ensuite le premier partant et la première gagnante de l’homme de l’Élevage de la Rochette. Deux ans plus tard naît sa sœur par Last Train, jolie pouliche bai répondant au nom de Petite Robe Noire. Cette même Petite Robe Noire qui a été sacrée Championne Suprême du Grand Show Anglo 2018 et qui compte aujourd’hui une victoire en plus d’une troisième place  dans le Grand Critérium des 12.5%.
 
 
 

Revivez dans les conditions du direct le passage de Petite Robe Noire lors du Grand Show Anglo 2018...
 
 
Privilégiant la qualité à la quantité, Patrick Mirablon possède également une deuxième poulinière au sein de son effectif, Jolie Music du Lac. Cette deuxième du Prix de Sélection et troisième du Grand Prix des Pouliches à 37.5% est du même sang que les excellents Jolie Perle du Lac (Prix de l’Élevage de Toulouse et La Teste, Grand Critérium et Omnium des 50%), Perlasbord du Lac (Prix de l’Élevage de Bordeaux, Grand Prix d’Aquitaine et Prix de Sélection), et autre Dream Pearl du Lac (Grand Prix des Pouliches à 37.5%), une magnifique souche initiée par la famille Steiner, dont Antoine est le voisin de Patrick Mirablon aujourd’hui. Ce dernier a donc acheté Jolie Music du Lac alors qu’elle était suitée de Perlissima du Lac, son premier produit. Troisième du Grand Show Anglo 2016, cette fille de Regality s’est avérée être une très honnête jument de course, remportant quatre épreuves et se plaçant à neuf reprises dont une fois deuxième dans le Critérium des Landes et une autre fois au pied du podium dans l’important Grand National des Anglo-Arabes à 37.5%. À noter que ses sœurs, Air de Music et Aredienne, se sont également très bien comportées lors de leur participation au Grand Show Anglo, concluant respectivement deuxième et troisième des éditions 2017 et 2018.
 

...ainsi que ceux d'Air de Music en 2017...

 

 ...et d'Aredienne en 2018

 

Une manifestation ayant pris de l’ampleur depuis sa création en 2014 et à laquelle Patrick Mirablon présente chaque année des chevaux ne laissant que très rarement indifférent les juges et personnes présentes lors de cette journée phare pour l’Anglo-Arabie. Des chevaux souvent présentés par un autre professionnel réputé de la Haute-Vienne, Jean-Charles Escalé, qui non seulement sont beaux mais en plus savent bouger les crayons une fois lâchés sur les verts écrins des hippodromes. En effet, il faut savoir que, depuis son premier partant en 2017, les pensionnaires de l’Élevage de la Rochette, sur lesquels Yannick Boutin, un autre limougeaud, est très régulièrement propriétaire associé, se sont classés à quatre reprises sur la plus haute marche du podium, cinq fois sur la deuxième, quatre fois sur la troisième, deux fois quatrième et six fois cinquième pour seulement 29 participations. Soit un ratio de 75% dans les cinq premiers ! Raison de plus pour garder un œil, voire les deux, sur les prochains élèves de Patrick Mirablon, tant du côté du prochain Grand Show Anglo, le 10 septembre 2020 à l’hippodrome de La Teste, que lors de leur prochaine sortie en course. 

 

Patrick Mirablon (à droite) n'est pas à l'abri de recevoir d'autres trophées de ce genre dans le futur

 


Voir aussi...