Rêves de cracks... au Haras du Pley

27/07/2020 - Focus Elevage
Dimanche 26 juillet, sous le soleil du Bassin d’Arcachon, la casaque bleue écartelée rouge, manches rouges, de Mme Anne de la Motte Saint Pierre a brillé, pour la 1 ère fois cette saison, grâce à Kergrist, un représentant de l’élevage dirigé par Anne et Baudouin, son mari. Cette victoire tombe à pic pour vous présenter les petits de l’année que nous avons rencontrés, pour vous, ces dernières semaines. Direction l’Orne et la petite commune de Radon… 

 Kergrist (Milanais & Kayl) ©APRH

 

Vous connaissez peut-être Kergrist, commune bretonne située dans le losange que forment 4 hippodromes bretons (Corlay, Loudéac, Pontivy et Rostrenen), mais le Kergrist que nous présentons ici, est normand. Ce poulain, débutant à La Teste ce dimanche, gagne d'une belle manière, galopant en épaisseur de l’animateur. Patientant le plus tard possible pour que le poulain soit bien équilibré, Julien Grosjean ne semble qu’ouvrir les mains pour que son cheval prenne un nouveau départ au poteau des 300 derniers mètres. Selon les dires de Bruno de Montzey, entraîneur et co-propriétaire, le poulain n’est pas simple (comme l’était son père, Milanais, sous la coupe de ce même Bruno de Montzey), mais il aurait été déçu de ne pas être parmi les 3 premiers à l’arrivée.
 
 
Pouliche par Zanzibari & Kayl, soeur de Kergrist
 
 
Cette année, Kergrist a vu sa fratrie augmenter avec cette fille de Zanzibari, 1ère pouliche de Kayl. Autant la mère est grise, autant les derniers produits de Kayl sont foncés. Le yearling, Kossovo (Cockney Rebel) est aussi foncé que son ainé et sa cadette, comme noté sur la descendance de Kayl. Cette dernière, cousine d’High Chaparral est issue d’une famille Black-Type, plusieurs sujets ayant brillé au plus haut niveau (Cadran, Arc de Triomphe, Poule d’Essai des Pouliches,…). Aujourd’hui âgée de 12 ans, Kayl n’a pas été saillie et 2 produits sont à l’entraînement. Kloster (Style Vendôme) et Kergrist (Milanais).
 
 
Pouliche par Recorder & Sainte Amarante
 
 
Galanterie oblige, nous poursuivons notre tour des près en s’arrêtant devant cette pouliche, très signée par son père, Recorder, le cheval de la Reine d’Angleterre. Sa mère, Sainte Amarante, lauréate des Listed, Prix Mélisande et La Camargo, s’était illustrée aussi dans les Groupes, Prix Psyché et Nonette avant de conclure au 5ème rang du Prix de Diane. Cette pouliche est la 3ème de la descendance de Sainte Amarante. Son 1er produit, Raoul de Gardefeu (Siyouni), vient de passer sur le ring de la Breeze Up Arqana-Goffs (racheté 148 500€ après avoir été acquis 80 000€ lors de la vente Arqana d’Octobre). Sainte Amarante, a été présentée, cette année, à l’étalon placé au Haras de la Haie Neuve, Whitecliffsofdover.
 
 
Poulain par Choeur du Nord & Qasima
 
 
Petit tour vers les mâles, en majorité cette année sur les terres du Haras du Pley. Ce poulain, de Chœur du Nord, est issu de Qasima, auteure de son 2ème produit. Orienté obstacle de par ses origines, il tentera de suivre le chemin tracé par ses cousins et cousine qu’ont été, Professeur (Prix Général de Rougemont), Fou du Roy (placé du Wild Risk et Count Schomberg) et Suite (Prix Achille Fould et mère du placé du Léon Rambaud, Gr. 3, Bosseur. Cette année, Qasima a été saillie par Prince Gibraltar, père de Prunay (3 ème du Aguado, Gr. 3, et récemment acquis par Toby Jones pour 240 000€, lors la récente vente d’Eté Arqana de Deauville).
 
 
Poulain par French Fifteen & Jaillissante
 
 
Nous terminons en vous présentant ce magnifique poulain de French Fifteen et Jaillissante. Jaillissante a déjà produit de bons chevaux, tels Jasnin (10 vict. et placé de Listed en Allemagne), Jashpur (3 vict.), Calcite (2 vict.) et est la propre sœur de Joursanvault (lauréat du Critérium de Lyon, placé de la Jonchère, Gr. 3, de l’Omnium II, Listed). Son yearling, Jemmappes (Brametot), sera présenté sur le ring des ventes Arqana d’Octobre, et vous pourrez le voir, en photo, sur la fiche de la poulinière. En 2020, Jaillissante a croisé le chemin de l’étalon démarrant en fanfare avec sa production de 2 ans, Goken.
 
Bien d’autres sympathiques produits sont à découvrir en parcourant la page de l’élevage du Haras du Pley, alors, n’hésitez pas à la consulter en cliquant, tout simplement, ICI….

 

Bonne visite

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Goken, étalon alliant vitesse et précocité "Made in France"

Si nos voisins anglais et irlandais restent les maîtrespour rentrer des étalons dont les premières générations sortent gagnantes dès l’âge de deux ans, la France peut aujourd’hui compter sur Goken, auteur d’un tonitruant début de saison, avec ses premiers produits déjà lauréats en piste. Un modèle de vitesse et de précocité, qui trouve ses racines dans une région faite pour produire des gagnants à deux ans : le Sud-Ouest.