Aguicheuse ne ment pas sur Radio Paris

25/04/2015 - Grand Destin
" Radio Paris ment, Radio Paris est allemand". Immortalisée en quelques mots par Pierre Dac sur Radio Londres sous l'occupation, Radio Paris est, dans un style complètement différent, le nom d'une jument de légende des AQPS, de l'époque des fondateurs, dont le Prix qui lui rend hommage a été remportée par Aguicheuse pour François Nicolle, Jacques Cyprès et un milliardaire anglais, Lord Daresbury.

Aguicheuse à Enghien avec Nathalie Desoutter (photo APRH)
 

 

Avant sa sinistre fin, puisque les installations du 116 Avenue des Champs Elysées furent saccagés lors de la débâcle "bosch" du 17 août 1944 lors de la libération de la Capitale, Radio Paris fut la 1e radio privée de France, crée en 1922, puis nationalisée en 1933 et placée en 1940 sous contrôle allemand pendant la guerre.

En 1930, alors que dans l'Allier, on ne pensait guère à retomber dans la guerre,  Maurice de Lageneste, le grand-père de Nicolas, déjà puissant éleveur au Haras de Saint-Voir, choisit ce nom pour une pouliche qui allait devenir la 1e jument de base de tout l'élevage AQPS. Cette jument de légende a ainsi fourni, à travers des branches multiples, non seulement les 1e champions AQPS d'Auteuil, dont le précurseur Rivoli qui a remporté le Grande Course de Haies d'Auteuil dans les années 60, mais aussi Mélinoir, First Gold, Louping d'Ainay, Djeddah et aussi un nombre incalculable de grands sauteurs de province de l'époque où les "demi-sangs" courraient en cross dans leur région, avant la généralisation de l'émancipation parisienne et internationale.

Xavier Bougon, grand spécialiste des pédigrées, a remonté l'origine jusqu'au début du 20e siècle. Radio Paris est issue de Roman (Haras National de Cluny) et Nid d'Abeilles, elle-même fille de Coq Gaulois, très grand sauteur puisque dernier lauréat du Grand Steeple-Chase de Paris à 4 ans, en 1920. Elevée par A. Repussard puis acquise foal par Maurice de Lageneste, Nid d'Abeilles fut une grande jument de course, gagnante à 7 reprises et même placée en steeple à Auteuil. Sa fille Radio Paris a elle-même gagné 5 fois en plat et en obstacle, voyageant beaucoup (Lyon, Chateaudun, Chateaubriant), avant de donner naissance à 3 produits, dont les 2 femelles Reverie (1939 - Céréaliste) et Utopie IV (1942 - Ammonius qui allaient chacune développé une descendance extraordinaire chez de multiples éleveurs du centre mais aussi de la Manche.

 

  • VOIR LA DESCENDANCE PRINCIPALE DE REVERIE (d'où Nuit d'Or, First Gold, Iveday, A Pleine Dents, Louping d'Ainay, Mifinbon, Sappo, Draborgie, Sous les Cieux, Gadelier, Valkyrie Colombe).

    NB : Le tableau n'est pas encore complet. Il faudra y ajouter les branches qui ont donné notamment L'Or Noir III, Mackenzie II, etc...

Comme la vie est bien faite parfois, le vainqueur du Prix Radio Paris 2015 avec Aguicheuse est Jacques Cyprès, un éleveur dont les racines familiales remontent aussi à l'époque des explorateurs, puisque son grand-père Pierre Cyprès, contemporain de Maurice de Lageneste, est reconnu comme celui qui a développé la race à grande échelle. Fille de Lavirco, Aguicheuse, entrainée par François Nicolle, est une nièce du champion El Paso III (1,3 million d'euros de gains !). Archi bien née donc, et d'ailleurs cousine éloigné de Baxter, autre élève de Jacques Cyprès et Laurent Couétil qui a gagné le même jour à Enghien le Prix Durtain (Listed), Aguicheuse défend la casaque de Lord Daresbury, richissime anglais, propriétaires de mines dans le monde entier, grand passionné de courses qui avait connu un moment d'émotion extraordinaire lorsque son fils Jake avait gagné à Auteuil à l'automne dernier en selle sur cette même Aguicheuse (lire l'article). Car la passion, souvent ça se trompe, mais ça ne ment jamais.

 

 

 


Voir aussi...

Remise des trophées AQPS dimanche 26 avril 2015 à Auteuil

L'asociation AQPS profite de la grande réunion du dimanche 26 avril comportant 4 Groupes à Auteuil pour remettre les trophées à ses adhérents pour les meilleurs chevaux de la saison 2014, dans la Tribune Présidentielle à partir de 12h15. Voir la liste complète ci-dessous, avec 2 prix spéciaux remis à Patrick Joubert pour Silviniaco Conti et Nelly et Pierre de la Guillonnière pour Un de Sceaux, deux chevaux qui ont réalisé des exploits Outre-Manche, motivant des achats toujours plus nombreux des produits AQPS dans les prés et les centre d'entrainement français.

AG 2015 de l'Union AQPS du Centre Est : les trophées et les annonces

L’Union AQPS du Centre Est célébrait le jeudi 26 février ses meilleurs éléments pour la saison 2014 lors de l’Assemblée Générale au casino de Bourbon l’Archambault dans l’Allier à deux pas de Moulins. Après les rapports moraux et financiers 2014 lors de l’AG, plusieurs personnes sont intervenues notamment Michel Bourgneuf qui, au nom d’Hervé d’Armaillé Président de l’Association Nationale des AQPS, a déclaré la création de plusieurs courses de bumper (courses plates sur 3200m) supplémentaires. Riger Winkel, éleveur et notamment Président de la société de courses de Moulins, a proposé à France-Galop la tenue d’une course d’importance (Groupe ou Listed) sur son hippodrome du Centre en 2016 pour le centenaire de l’édition du Prix du Jockey-Club qui s’était tenu à Moulins. En 1916, l’édition du Derby français s’était en effet tenue à Moulins et fut remportée par le futur chef de race Teddy. Selon les dernières nouvelles, une course de sélection disputée Longchamp pourrait se dérouler à Moulins l'an prochain suite au début des travaux de l'hippodrome du Bois de Boulogne. En tant que commissaire, Roger Winkel a lui-même appelé à la candidature de nouveaux et "jeunes" commissaires. Voir également les palmarès 2014.

Upsilon, Edredon, Nuit et la vraie histoire des "bleus" du père Tessard, par Alain Peltier

Eleveur de l'excellent AQPS Upsilon Bleu, qui brille des 2 côtés de la Manche, Alain Peltier, le Président de l'hippodrome du Lion d'Angers, et grand féru d'histoire, revient sur le destin très particulier de cette souche des "bleus" crée par l'inenarrable "père Tessard" qui avait déjà sorti le champion international Edredon Bleu et qui avait fait gagner à la grand-mère Nuit Bleue le Grand Steeple-Chase de Craon 1963 entre deux succès dans les Concours Hippiques !