Grand Steeple de Lyon de Touareg d'Airy : A vos ordres Maréchal !

17/06/2015 - Grand Destin
Maréchal-ferrant de profession, Christophe Jacquot écume quotidiennement les routes de l’est de la France depuis près de 10 ans. Ce samedi 13 juin 2015, ce permis d’entrainer a réussi l’exploit de remporter le Grand Steeple Chase de Lyon (Listed) au nez et à la barbe des professionnels. Lire l’entretien. Par Loïc STECHER.
Touareg d'Airy sous ses anciennes couleurs à Auteuil ©APRH
 
Touareg d’Airy a remporté la plus belle victoire de sa carrière samedi dernier dans le Grand Steeple Chase de Lyon (Listed) pour son entourage, le connu Claude Pelsy mais aussi et surtout pour le moins connu Christophe Jacquot, responsable de la carrière sportive du fils d’Ungaro. Il nous narre l’histoire de son protégé Touareg d’Airy : « Avec Touareg, tout a commencé le 23 janvier 2014. Je m’en rappelle très bien car il se trouve que j’avais un partant ce jour là à Cagnes sur Mer. Bien qu’il ait fini 3ème, mon cheval Excellent City s’était accidenté pendant la course. Il fallait donc que je trouve un nouveau cheval avant que l’autre ne puisse recourir. Et je souhaitais avoir un cheval de cross.

J’ai alors appelé Claude-Yves Pelsy avec qui je travaille. Quelques jours plus tard, il me donne rendez-vous chez lui. Arrivé sur place, j’ai vu plusieurs chevaux qui auraient pu me convenir mais au milieu d’un pré, il y avait là un groupe de 5 chevaux dont faisait partie Touareg d’Airy. Il m’a plu au premier coup d’œil mais le problème était plus bas : ses jambes ne tenaient malheureusement pas. »
 
Plusieurs mois se passent et l’affaire se conclue : Christophe Jacquot entrainera désormais Touareg d’Airy qui avait déjà connu 3 entraineurs différents dont Jacques Ortet pour qui le poulain avait gagné deux courses, l’une à Mont-de-Marsan l’autre à Fontainebleau.
 
Notre maréchal-ferrant poursuit : « Le tout c’est d’y croire même si cela ne marche pas à tous les coups. Touareg a fait sa rentrée 2015 en steeple, discipline dans laquelle il se plaisait. J’ai alors suivi cette voie puisqu’il avait gagné à Strasbourg pour son retour. 2ème ensuite à Nancy, le cheval montrait de plus en plus de progrès. Je l’ai alors présenté à Auteuil dans les Prix Andrea et Pot d’Or (7ème dans chaque classement, loin d’être ridicule, ndlr). Plus le parcours est long, plus Touareg aime courir. En conservant Thierry Majorcryk sur son dos ce samedi, le cheval m’a vraiment fait plaisir. »
 
REVOIR LE GRAND STEEPLE CHASE DE LYON 2015 et la VICTOIRE DE TOUAREG D'AIRY
 
Christophe Jacquot revient également sur le début de sa carrière de permis d’entrainer : « Mon premier cheval a été Capitaine d’Armes que j’avais acheté yearling à Deauville en 1993. C’était mon idole ! Il m’a fait gagner 4 courses et a pris 19 places. A 6 ans en 10 sorties, il avait remporté deux courses et s’était placé à 5 reprises. Depuis mes débuts de permis d’entrainer en 1994, je travaille sur une piste en sable dans la forêt de Dauendorf, au nord de l’Alsace, près de Pfaffenhofen où se trouvait une ancienne station des Haras Nationaux. Je travaille mes chevaux en montée la plupart du temps.

Pour l’avenir, je compte sur une pouliche de 3 ans, une fille de Kamsin, nièce de Bussoni (Gr. 2), Biagotti (Listed) et cousine des lauréates de Gr. 1 Baila Me et Be Fabulous (deux propres sœurs par Samum). J’avais acheté sa mère une bouchée de pain pleine de Kamsin, je l’ai donc élevée. »

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Dans les prés de : l'Elevage d'Airy

Chaque jour, semaine ou mois, retrouvez une sélection de foals de nos éleveurs présents sur France Sire. Aujourd'hui, l'Elevage d'Airy vous propose de découvrir les photos des 10 foals nés en 2015 chez Claude-Yves Pelsy dans la Meuse à 20 minutes au nord est de la ville de Verdun. Un élevage qui vient de se distinguer ce samedi dans le Grand Steeple Chase de Lyon (Listed). En 2015, l'Elevage d'Airy propose les saillies de 2 étalons : Legolas et le nouveau venu Rob Roy. Voir les photos des foals datant du 1er juin 2015. Par Loïc STECHER.

Licara d'Airy, c'est fort en café !

Licara d'Airy, élevée par Claude-Yves Pelsy, fut l'une des meilleures pouliches de sa génération à l'âge de 4 ans à Auteuil en 2003. Cette fille d'Oblat avait en effet pris plusieurs places de Gr. 3 dont 3ème des Prix La Périchole et Prix Edmond Barrachin pour la casaque de Magalen Bryant. Au Haras du Lieu des Champs, où sont stationnées les poulinières de la célèbre éleveuse-propriétaire américaine, sont nées Usted Me Cara, Victoria's Star et Belle Princesse. Si la dernière citée a malheureusement dû être arrêtée dans le Prix Bournosienne (Gr. 3) ce samedi à Auteuil, sa soeur ainée Usted Me Cara, par Turgeon, a remporté le gros handicap Prix Cacao ! Notons que Victoria's Star, par Poliglote, a désormais pris la place de sa mère au Haras du Lieu des Champs. Elle est actuellement suitée d'une femelle par Kapgarde et a été saillie par Saint des Saints. Par Loïc STECHER.