Les statistiques impressionnantes de Garswood en 2020 !

14/02/2020 - Zoom Etalon
Arrivé en France au Haras de la Huderie pour la saison 2020, Garswood présente un profil très intéressant, étant un sprinter, mais avec un fort modèle. Depuis le 1er janvier 2020, sa production présente des statistiques impressionnantes, avec plus de 80% des partants dans l'argent, dont 50% dans les 3 premiers ! 

Le magnifique Garswood fait parler de lui en ce début d'année 2020 !

 

Le mercato des étalons en France a été très agité en France de l'automne à l'hiver, et nombreux sont les reproducteurs qui ont fait leur apparition dans l'hexagone. Parmi eux, un cheval présente un profil très intéressant, avec des attributs variés et inattendus pour un sprinter: Garswood. Recruté par le Haras de la Huderie de Béranger Bussy, ce cheval de grande classe a été un excellent compétiteur sur le sprint, en progressant avec le temps, gagnant tout d'abord les très importantes Lennox Stakes (Gr.2) à 3 ans à Goodwood. A 4 ans, il sera au top de sa forme pour remporter le prix Maurice de Gheest à Deauville sous la selle de Gérald Mossé, la dernière sortie de sa carrière. On parle de profil atypique car pour un sprinter, Garswood en impose, avec un fort modèle, mesurant 1m68 ! Il est en plus bien né, puisque cousin de la gagnante de Gr.1 Veracious (Falmouth Stakes).

 

Redécouvrez Garswood, vu lors de la Route des Etalons 2020.

 

Déjà connu comme le père des précoces Little Kim (prix du Bois Gr.3) et Cala Tarida (prix des Réservoirs Gr.3), toutes deux gagnantes de stakes à 2 ans, Garswood prouve au fur et à mesure du temps qu'il peut produire des chevaux qui durent dans le temps, avec sa première génération de 4 ans qui continue de performer. Les statistiques de sa production parlent d'elles-même, puisque depuis le 1er janvier, plus de 80% de ses partants sont dans l'argent, et 50% dans les 3 premiers ! Avec 7 victoires pour 26 partants, nous sommes donc environ à 27% de gagnants, un ratio de haut vol ! Le 3 ans Garsman vient notamment d'aligner 2 victoires de suite, et sa congénère Endowment vient d'ouvrir son palmarès de belle manière. Roca Magica a également vaincu 2 fois en 1 mois et demi. 

 

Roca Magica, une des nombreuses gagnantes de Garswood en 2020 (© Steven Cargill)

 

Béranger Bussy nous explique: " C'est un modèle que l'on a un peu de mal à comprendre en France, mais en Angleterre, ils arrivent souvent à façonner de très bons chevaux avec le temps en plat, et Garswood a lui-même été ce type de cheval. Il ne serait pas surprenant de voir certains des gagnants de ce début d'année évoluer en très bons chevaux avec le temps. Garswood a été au meilleur de sa forme à 4 ans ! ". Rappelons que Garswood est le seul fils de Dutch Art au haras en France. Ce dernier fut un 2 ans de haut vol en gagnant le prix Morny et les Middle Park Stakes, et a produit des chevaux qui, à l'image de Garswood, savent s'améliorer avec le temps ! On pense à Mabs Cross, gagnante de l'Abbaye de Longchamp à 4 ans, mais aussi à Slade Power, champion sprinter à 5 ans, âge où il avait gagné les Diamond Jubilee Stakes et la July Cup. Il est lui-même devenu un excellent étalon malgré une production réduite, qui compte tout de même l'une des meilleures pouliches anglaises, Raffle Prize (double gagnante de Gr.2, 2 fois 2e de Gr.1). En général, 25% de ses partants ont un rating supérieur à 80 ! Garswood a tout pour s'inscrire dans cette lignée, et devrait attirer du monde à la Huderie en 2020, où il est proposé au tarif de 5000€ poulain vivant. 

 

Garswood à la route des Etalons avec Béranger Bussy et Sophie et Emma Armstrong

 


Voir aussi...