Pirateer et ses premiers foals

30/03/2013 - Zoom Etalon
2e fils de Danehill Dancer qui fut importé en France, après Air Chief Marshal, Pirateer a commencé sa carrière d'étalon l'an passé au Haras de Talma, en Ardennes. Découvrez les photos de son premier produit.

Rentré étalon en France en 2012 au Haras de Talma chez Michel Guiot, Pirateer y avait sailli la plupart des poulinières soit 6 juments. Il a, cette année, été rejoint par un autre étalon à savoir Brave Mansonnien. Après 11 mois de gestation, roulement de tambour...comment vont être les premiers foals ? De quel physique seront-ils taillés ? Voici une première réponse avec la photo d'un des premiers produits de Pirateer; une magnifique pouliche par Swing Filly, elle-même une fille de Holy Roman Emperor. Ce qui fait que cette pouliche est inbreed 3x3 sur Danehill.

 

 

Femelle par Pirateer et Swing Filly

 

Cette belle pouliche est donc issue de Swing Filly qui s'est malheureusement accidentée yearling. Bien née, cette jument est une fille de Holy Roman Emperor (jeune père des gagnants de Gr. 1 Homecoming Queen et Morandi). Par sa grand-mère Restifia (par Night Shift et lauréate du Prix Caravelle L), c'est une cousine de l'excellente sprinteuse Restiadargent chez Guy Pariente (Criterium de Maisons-Lafitte Gr. 2, Prix d'Aremberg Gr. 3 et 3e de Black Caviar et Moonlight Cloud dans les Diamond Jubilee Stakes). On retrouve également la très proche souche de Resless Kara, première gagnante classique (Diane 1988) pour Jean-Luc Lagardère.

 

Pirateer est lui gagnant de Listed à 3 ans sur les 1600m du Curragh pour son unique sortie à cet âge. Lors de son année juvenile, il a gagné deux courses dont l'une en battant le futur double lauréat de Gr. 1 Treasure Beach. Avant cela, il avait été battu par le futur gagnant du Racing Post Trophy 2010, à 4 longueurs 1/2 de Casamento. Pirateer est disponible au Haras de Talma à 1000€ poulain vivant pour la saison 2013.

 

Lire aussi : Pirateer, son arrivée en France


On en parle dans l'article

Voir aussi...