Des nouvelles dans les prairies du Haras du Mazet

01/04/2020 - Focus éleveurs
 En Corrèze, près de Pompadour, les foals voient le jour et attendent leurs petits copains avec impatience. Mathieu Talleux, dirigeant le Haras du Mazet nous fait découvrir ses 2 premières naissances, et, en attendant les prochaines, nous dévoile son plan de monte, essentiellement maison, mais pas que…

Femelle par Castle du Berlais & Laskadoun ©photo du compte Facebook du Haras 

 

Voici les 2 premières foals ayant vu le jour dans ce petit coin de Corrèze, à quelques encablures de Pompadour.
 
Cette-ci est l’œuvre de la rencontre entre Castle du Berlais et Laskadoun, toute prédestinée à suivre les traces de sa sœur, Lakadine (lauréate du Finot après avoir débuté en plat, 4ème), mais aussi de ses oncles et tante, Kinglaska (lauréat du Léopold d’Orsetti, Gr. 3), Triple Agent (placé du Grand Steeple de Clairefontaine) et Laskaline (gagnante du Duc d'Anjou, Gr. 3, Antoine de Palaminy, Sagan et Magne, Listeds). Cette année, Mathieu Talleux fera confiance au nouvel étalon, basé au Haras de la Hêtraie, Nirvana du Berlais, pour perpétuer cette famille de sauteurs.
 
Femelle par Arrigo & October Moon ©photo du compte Facebook du Hr
 
 
October Moon, ayant déjà produit First Moon (11 victoires en obstacles à ce jour et toujours à l’entraînement), vient de donner naissance à cette foal, née de l’étalon maison Arrigo. October Moon convolera cette année avec un nouvel étalon, provenant d’Allemagne et stationné au Haras du Mazet : Devastar. Ce double lauréat de Gr.3 est un cheval performant, ayant fait carrière de 3 à 7 ans ramenera du fond aux produits des poulinières orientées plat, et devrait aussi  bien croiser avec des origines obstacle.
 
 
Mathieu Talleux attend encore de nombreuses naissances issues des étalons officiant chez lui. Cette année encore, il fera fonctionner au maximum ses étalons. Sur les 22 poulinières constituant sa jumenterie, 16 iront rencontrer Devastar, Arrigo, Masterofthehorse et Rijm (pour ce qui est de sa jumenterie Arabe).
 
5 nouvelles poulinières ont rejoint son effectif  cette année, 3 pur-sangs et 2 arabes. Si ces 2 dernières seront saillies par Rijm (3 vict. dont 2 au niveau Gr.1 et Gr. 2 PSA), étalon venant de rejoindre le Haras, les 3 nouvelles pur-sangs seront saillies  par 2 des étalons maisons et le nouvel étalon très convoité  Nirvana du Berlais.
 
 
Ierbalsa, lors de sa victoire, à Granville, le 16 juillet 2018 ©David Le Guével
 
 
Ierbalsa (Kingsalsa), ayant mis fin à sa carrière de course après sa 3ème place obtenue à Toulouse cet automne, rencontrera Masterofthehorse, étalon maison. Cette fille de Kingsalsa compte 7 victoires, toutes acquises en obstacles à l’âge de 4 et 5 ans, durant ses 2 années de compétition sous l’entraînement de Guillaume Macaire.
 
 
Autre nouvelle recrue, Sleepless (Where or When), sœur des gagnantes de Listed, Scoville et Skagen. Vide cette année, elle sera de nouveau présentée à Arrigo, dont elle a eu son premier produit : Sleepless, qui a gagné 3 courses durant sa carrière, essentiellement disputée en Allemagne, 1 victoire ayant été acquise sur l’hippodrome de Divonne-les-Bains.
  
 
Vandaletta (No Risk At All), elle aussi, débute sa vie de poulinière après une carrière de course sur les obstacles plus qu’honorable (4 victoires et 7 places en 12 sorties). Cette jeune poulinière est destinée au nouvel étalon, Nirvana du Berlais. Détenant un papier royal, descendante d’une souche Lagardère, reprise ensuite par Son Altesse l’Aga Khan, elle compte, dans son pédigrée plusieurs vainqueurs de Groupe, d’abord élevés par Jean-Luc Lagardère , Val Royal (Breeder’s Cup Mile, Gr. 1), Valixir (Ispahan, Gr. 1), Vadawina (St-Alary, Gr. 1), puis par Son Altesse, Valyra (Diane, Gr. 1), Valirann (Chaudenay, Gr. 2 et Lutèce, Gr.3), Vazira (St-Alary, Gr.1), Vadamar (Prix du Conseil de Paris, Gr. 2).
 
 
Les 2 AQPS de la jumenterie, Domina Bella (Great Pretender) et Douna de Juilley (Al Namix) seront saillies par Devastar et attendent un produit des étalons maison Masterofthehorse et Arrigo. Le 1er produit de Douna de Juilley est  une femelle de 3 ans par Nom de d’la qui n'a pas encore débuté.. Douna de Juilley est la sœur de Cyrname (lauréat du Betfair Ascot Chase, Gr.1 et 2ème du dernier King George VI).  Domina Bella, elle, a commencé sa carrière de poulinière en 2018, sa
1 ere pouliche est issue de Jeu St Eloi. Elle descend d’une famille de bons sauteurs, dont Azertyuiop (Arkle Trophy, Queen Mother Chase, Groupes 1).
 
 

 

DECOUVRIR LA JUMENTERIE ET LE PLAN DE MONTE

 


On en parle dans l'article