Newmarket - le 08/07/2020
Guineas Breeze Up Sale
Newmarket - du 08/07/2020 au 10/07/2020
July Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
May Store Sale
Fairyhouse - du 13/07/2020 au 17/07/2020
Derby Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté

Dans les Prés de : Amélie et Gaëtan Gilles

22/11/2015 - Focus éleveurs
 Lui qui fait naître des champions en plat et en obstacle depuis 3 décennies, depuis Rose Or No jusqu'à Vision d'Etat en passant par Mid Dancer et Chichicastenango, Gaëtan Gilles transmet actuellement les rênes de son Haras du Patis près de Baugé-en-Anjou à sa fille Amélie. Tous deux nous présentent quelques produits de l'année 2015.




Gaëtan Gilles.


Amélie Leviau
 


Fidèle depuis si longtemps au poste d'éleveur propriétaire, Gaëtan Gilles semble faire partie d'un paysage immuable, et qui évolue pourtant, car cet éleveur de champions transmet en ce moment les rênes du fruit de 40 ans d'efforts à sa fille Amélie. Gaëtan Gilles habite à Moulhierne dans une région totalement inconnue du grand public en France, bien qu'on trouve encore aisément les traces de l'ancien régime dans ce sud-est du Maine-et-Loire, près de Baugé-en-Anjou (haut lieu du féroce Foulque Nerra), entre Le Lude (Haras des Sablonnets) au nord et la ville de Saumur au Sud. Ici, pourtant à 30 mn d'Angers, les maisons sont en tuffeau, les villages biscornus avec quelques traces d'une autre époque (il reste parfois des boucheries en ville !), les châteaux renaissance nombreux et de toutes les tailles, les forêts accueillantes pour les chasseurs. Evidemment, l'activité industrielle n'y est pas très intense mais c'est dans cet environnement paisible que Gaëtan Gilles a fondé son élevage, le Haras du Patis, et y a fait naître des champions authentiques sur ses 60 hectares et avec sa quinzaine de poulinières.

 

 

Rose or No. Fils de Rose Laurel avec une mère par Amarko venant de l'élevage de Talhouet-Roy, Rose Or No, détenu en association avecJules Ouaki et placé chez Philippe Demercastel, montre une grande qualité en plat avec une victoire de Gr.3 à Saint-Cloud sur les 1600 m du Prix Edmond Blanc à 4 ans. Puis il passe sur les obstacles et aligne tous les plus grands succès à 6 ans. Monté par Vincent Sartori, Rose or No, grand cheval noir très typique dans son modèle de son père Rose Laurel, aligne le Grand Prix d'Automne et le Prix Léon Olry-Roederer à l'automne 1990, et remporte la Grande Course de Haies d'Auteuil fin juin 1991. Ce sera sa dernière course. A 7 ans, il meurt durant l'été.

Gaëtan Gilles avait conservé à l'élevage une des 2 soeurs de Rose Or No par Big John. Bonne jument gagnante à Auteuil,Grande Symphonie lui donnera l'excellent Phonidal (Cadoudal), double gagnant de Gr.3 à Auteuil (Gde Haies de Printemps, Juigné) pour 430.000 € de gains. Aujourd'hui, Amélie Gilles peut compter sur Etoile de Loir (Lost World), une nièce de Phonidal, et par ailleurs soeur des semi-classiques Moon Morning et Symphonie d'Anjou.

 

 

Encore mieux que Rose Or No, Gaëtan Gilles a connu Mid Dancer. Pourtant pas né pour sauter (par le sprinter Midyan et une mère double gagnante en plat par le miler stérile Pink), Mid Dancer a été un crack d'Auteuil extraordinaire. Vendu par Gaëtan Gilles à Sean Mulryan (alors à sa grande époque) après sa 1ère sortie victorieuse à Compiègne à 3 ans, Mid Dancer terminera sa carrière 9 ans plus tard avec 3,6 millions d'euros de gains glânés en 25 victoires dont 3 fois le Grand Steeple-Chase de Paris à 6 ans, puis 10 ans et 11 ans ! A l'aise dans le 2 disciplines, Mid Dancer a aussi remporté la Grande Course de Haies d'Auteuil à 5 ans en 2006. Une soeur et une nièce font aujourd'hui partie de la jumenterie.

Enfin, le plus célèbre de tous ses élèves reste sans doute Vision d'Etat, fils de Chichicastenago avec une mère par Garde Royale, le chef de race de l'obstacle. Vainqueur du Prix du Jockey-Club 2008, Vision d'Etat finira sa carrière internationale avec 4 millions d'euros de gains et 4 victoires de Gr.1, toujours sous la casaque de Jacques Détré, ayant porté la bonne parole à Hong Kong et aussi à Royal Ascot dans le Prince of Wales Stakes. Il fait la monte au Haras de Grandcamp. Gaëtan Gilles a gardé 2 soeurs comme poulinières.

 


Pouliche de Saint des Saints et Valle Fleurie, soeur de Mid Dancer par Bonnet Rouge.


Mâle de Vision d'Etat et  Pétale Rouge, fille de Don Lauresse, nièce de Pasquane, Exotic Dancer.


Femelle de Feel Like Dancing et Orelia Chichi, nièce de Mid Dancer.


Femelle de Maresca Sorrento et Prime Doree, nièce de Gracieu Junior et Gracieu du Pin.


Femelle de Sunday Break et Sindar Tica, soeur de Chika Dream (1e Listed), fille de Smala (2 victoires de Listed), nièce de Chichicastenango.


Femelle de Shamalgan et Castillon, cousine d'Hector Protector, Bosra Sham et Shangaï.


Mâle de Balko et Etoile de Loir, soeur de Symphonie d'Anjou et Moon Morning, nièce de Phonidal, petite-nièce de Rose or No.


Hongre de 2 ans, par Turgeon et Valle Fleurie, vendu 50.000 € à la vente d'automne 2015 à Arqana, à Toby Jones.


Vainqueur de 5 courses pour près de 400.000 €, 2e du Prix Maurice Gillois (Gr.1), Dumet, au repos avant de reprendre l'entrainement.


On en parle dans l'article