Demain : La Teste
Breeze Up Online en direct

Le Haras de Cercy remporte l'appel d'offre des Haras Nationaux !

31/10/2014 - Infos générales
La SCAECC (Société Coopérative Agricole des Eleveurs de Chevaux de Courses) du Haras de Cercy présidée par Jacques Cypres vient de remporter l'appel d'offres concernant la mise en location des 12 étalons pur-sang appartenant à l'Etat.

La SCAECC du Haras de Cercy annoncera prochainement la répartition des 12 étalons pur-sang

 

C'est l'épilogue d'une histoire à rebondissements, le plus logique et le plus attendu. Ce sont les hommes qui depuis des décennies avaient été les plus concernés et les plus interventionnistes dans la gestion étatique du parc des étalons des Haras Nationaux qui ont fini par obtenir la présidence de leur destin. Voilà des années que l'avenir des étalons des Haras Nationaux agitent les esprits et anime toutes les réunions d'associations d'éleveurs. Après des tergiversations, des aller-retour, des machines arrière sur la promesse de mise en vente, voilà les 12 chevaux qui forment les "survivors" du parc HN, qui étaient 3 fois plus nombreux il y a encore plus, loués à la SCAECC de Cercy, qui porte le projet. Mais le syndicat qui gère le Haras de Cercy n'est pas seul. En effet, avant de déposer le projet, il s'était organisé avec 6 autres haras français pour prévoir la répartition des 12 chevaux : La Haye Pesnel, le Haras du Lion, le Pin, Corlay, Gélos et Rosières-en-Saline. La répartition définitive sera connue bientôt, mais on sait déjà que Spanish Moon restera au Lion, que Khalkevi rejoindra Network à Cercy tandis que Corlay accueillera Policy Maker et Racinger. Les autres chevaux sont Day Flight, Honolulu, Lauro, Axxos, Fragrant Mix, Daramsar et Crossharbour. Les conditions imposées pas l'Etat dans l'appel d'offre étaient très difficiles, à la limite de l'acceptable, mais on ne peut pas décement avoir passer toute sa vie avec les étalons nationaux et les voir être jetés à la mer (de l'autre côté de la Manche...) sans réagir, même en prenant de gros risques. C'est ce que des privés ont fait, en remplacement d'une puissance publique en déliquessence, de gré ou de force.

 

TELECHARGER L'APPEL D'OFFRE DE L'IFCE


On en parle dans l'article