Aujourd'hui : Timonium, Mayland
Midlantic Two Year Olds in Training
Demain : Doncaster
Spring Store Sale
Doncaster - du 22/05/2019 au 23/05/2019
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale

Spider Flight au Haras d'Enki pour une saison en 2016

12/11/2015 - Mercato
Issu du croisement entre deux champions Montjeu – Karly Flight, Spider Flight, jeune étalon dont les premiers produits sont yearlings, sera disponible au Haras d’Enki en 2016. Il y a été placé par son éleveur et propriétaire Patrick Boiteau pour une saison après des débuts d’étalon au Haras de la Courlais.
Spider Flight ©APRH
 
Entrainé par André Fabre en début de carrière puis par Alex Pantall et enfin par Nobert Leenders, Spider Flight avait donné des espoirs dès l’âge de 2 ans en débutant 4ème dans le Prix de Belleville. 3ème de "B" à 3 ans dans le Prix Nasrullah derrière Célébrissime et Chinchon, le poulain a ensuite remporté 7 de ses combats. Sa mère n’est autre que la championne Karly Flight, auteur du doublé Prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) et Prix Renaud du Vivier (Gr.1) à 4 ans et encore lauréate des Prix Leon Rambaud (Gr.2) et La Barka (Gr.2) à 5 ans avant d’être rentrée poulinière par son éleveur Patrick Boiteau. Spider Flight est son premier produit, suivi entre autres de Chutney Flight (Dylan Thomas), lauréat en plat de la Listed Prix Madame Jean Couturié et en obstacle du Prix de Royan à Auteuil. Elle aussi a été conservée poulinière. Elle était suitée en 2015 d’un mâle de Fuissé.
 
Les premiers produits de Spider Flight sont aujourd’hui yearlings. Sa deuxième génération, qui est née cette année, avait été à l’honneur lors du Show AQPS de l’Ouest au Lion d’Angers en septembre dernier. En effet, sa fille par la jument Talitha de Clerval fut sacrée meilleure jeune foal femelle et son fils par Vakina avait été couronné dans la catégorie des jeunes foals mâles. Le déplacer dans le centre de la France est une option stratégique comme nous le confiait Patrick Boiteau. Il pourra y saillir de nouvelles poulinières et donc de nouvelles souches. L’éleveur des "Light" continuera à utiliser son étalon.