Aujourd'hui : Fairyhouse
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Alianthus, étalon au Haras de Corlay en 2016

22/12/2015 - Mercato
Ayant débuté sa carrière d'étalon au Haras de Victot en 2014, Alianthus fait partie des transferts de cette fin d'année puisqu'il rejoint le Haras de Corlay pour la saison 2016. Le fils d'Hernando représente une recrue de choix pour la structure au coeur des Côtes d'Armor. Octuple lauréat de courses de groupe sur le mile jusqu'à 7 ans, Alianthus affiche un très riche palmarès et une carrière d'une magnifique régularité. Issu du croisement d'une lignée mâle incontournable et d'une solide famille maternelle allemande, il intéressera également les amateurs de beaux pédigrées.

 

Alianthus au Haras de Corlay en 2016, voir sa fiche complète

 

Sur les pistes, de 3 à 7 ans, Alianthus a été l'un des meilleurs milers de sa génération. En 25 sorties, il a réussi à enlever 10 courses (8 groupes et 2 listed) et à prendre 11 autres allocations ! Son palmarès commence à s'écrire, en fin d'année de 3 ans, lorsqu'il domine ses adversaires dans une Listed bien composée (Beltanus et Le Big complètent le podium) à Brême.

Le fils d'Hernando ne va ensuite cesser de progresser et franchir les paliers. Tout d'abord en prenant des accessits dans les belles rencontres allemandes sur 1600 mètres, puis en gagnant son premier Gr.2, le Grosse Europa Meile, à Cologne en Novembre 2010. Belle impression qui se confirme, à peine deux semaines plus tard, lorsqu'il double la mise dans un Gr.3 à Düsseldorf, devant le même Noble Alpha. Cette année 2010 qui se conclura par un voyage en France et une belle 2ème place dans le Prix Perth (Gr.3) à 1 longueur de Rajsaman.

Ces trois courses sont le début d'une incroyable série de 13 participations à des épreuves principales sans jamais être plus loin que deuxième ! Sur cette période faste, Alianthus va inscrire sur sa carte de visite 5 victoires suplémentaires dans les Gr.3 et un deuxième Gr.2, le Meilen Trophy de Düsseldorf devant Emerald Commander.

Le nouvel étalon du Haras de Corlay peut donc se prévaloir d'une carrière sportive marquée par les succès, une longevité et une constance au haut niveau, sur la distance référence.

 

Revoir la huitième et dernière victoire de groupe d'Alianthus, à 7 ans

 

Du côté des origines, c'est également du solide et du confirmé ! Ce n'est pas par hasard si Alianthus a été acheté 120.000 euros aux ventes de yearlings à Baden-Baden en 2006. Son père, Hernando, est un lauréat de notre Prix du Jockey Club (Gr.1), ancienne formule sur 2400 mètres, et du Prix Lupin (Gr.1) sur 2100 mètres 6 semaines auparavant. Et c'est donc le représentant d'une lignée mâle incontournable de l'élevage moderne, du chef de race Northern Dancer à Hernando, en passant par Nijinsky et Niniski (père de Lomitas).

Pour la famille maternelle, nous sommes dans les belles souches des grands élevages allemands. Par sa mère, Allure, placée de Listed, on retrouve le croisement des étalons Königssthul et Surumu, comme dans le papier d'un certain Monsun. De plus, elle est en lien direct avec la famille d'Urban Sea : sa quatrième mère, Anatekva, n'est autre que la grand-mère de la matronne, mère de Galileo, Sea The Stars ou encore Black Sam Bellamy.

Allure est également une soeur d'Acamani, 3ème du Derby Allemand (Gr.1), et d'Atamane, lauréat du Prix Léon Orly-Roederer (Gr.2) sur les haies d'Auteuil. Enfin, on notera que le petit frère d'Alianthus, Ad Dabaran, fut acheté 360.000 euros lors des ventes de yearlings Arqana, en Août 2013.

C'est donc un beau mélange de résultats en compétition et de papier solide qui accompagne le physique harmonieux d'Alianthus, qui toise 1,65 m. Il sera proposé en 2016, au Haras de Corlay, au tarif attractif de 1.400€ HT Poulain Vivant.

 


On en parle dans l'article