Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 2
Demain : newmarket
October Yearling Sale - Book 3
Newmarket - du 18/10/2019 au 19/10/2019
October Yearling Sale - Book 4
Baden-Baden - du 18/10/2019 au 19/10/2019
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Saddex, la nouvelle trouvaille de Guy Chérel

20/06/2016 - Zoom sur
Acheté par Guy Chérel en fin d'année 2012, l'étalon venu d'Allemagne a encore fait parlé de lui ce weekend avec les victoires de Pas de Deux dans le Groupe 3 Prix Bertrand du Breuil (Ex Chemin de Fer du Nord) hier à Chantilly et celle de Bastille dans une Listed à Milan. Focus sur ce cheval qui officie actuellement au Haras de la Courlais dans le Maine-et-Loire.  
 
                                     Saddex prend la pose à Gestüt Westerberg (Allemagne)
 
 
Acheté 115 000 euros yearling, Saddex est double lauréat de Groupe 1 à l'étranger (le Premio Presidente della Repubblica à Rome et le Rheinland-Pokal der Sparkasse KolnBonn à Cologne). Ce fils du chef de race Sadler's Wells et de Remote Romance par Irish River a eu une vraie carrière étalée de 2 à 5 ans. Après sept victoires et cinq accessits en quinze sorties, Saddex est entré étalon à Gestüt Westerberg en 2009. Repéré par Guy Cherel, le neuveu de Chimes of Freedom - gagnant de deux Groupes 1 en Grande Bretagne : le Moyglare Stud Stakes et les Coronation Stakes - est arrivé en France en 2013, dans la Manche au Haras de la Mirande. Dès sa première année de monte dans l'hexagone, ce produit élevé par la famille Niarchos a sailli 84 juments. Puis, après trois saisons dans la Manche, et voyant la baisse de popularité du cheval, Guy Chérel a décidé de transférer Saddex au Haras de la Courlais (Maine-et-Loire). Sa première grosse production française est âgée de deux ans. Tournée vers l'obstacle, il n'a pas encore de partants mais certains de ses produits, comme Est Ouest (par Ocean Beach comptant plusieurs places à Auteuil) sont à l'entraînement chez son mentor. L'étalon allemand ne se contente pas de saillir une jumenterie de pur sang, il compte aussi quelques AQPS comme Égérie des Dunes (par Inecess) qui est à l'entraînement chez Patrice Quinton ou Enivrante (par Love Wisky, une jument polyvalente). A travers sa progéniture, Saddex a toutes les armes pour briller et ce dès l'année prochaine.
 
 
 
Deuxième de Duke of Marmalade dans l'édition 2008 du Prix Ganay (Groupe 1), Saddex connaît de la réussite aussi bien en obstacle - avec notamment Jaromier vainqueur du Prix Astrolabe à Compiègne l'an dernier - qu'en plat avec Pas de Deux, triple vainqueur de Groupe 3 en 2015 et 2016.  
 
 
Pas de Deux lors de son succès dans le Prix Bertrand du Breuil ©APRH
 
 
Nous retrouvons son pedigree lors de concours de présentation ou de ventes. La semaine dernière Fou d'Allier (lot 57), présenté par Sébastien Berger, était son seul produit à concourir lors du Chaser Day à Paray-le-Monial. Dans les show à venir, Saddex sera représenté par Éditeur du Gîte, élevé par Daniel Gerault, le 28 juin prochain à Bécon les Granits.
 
 
 
 
 
 
Guy Cherel est aussi un fin recruteur d'étalons ©APRH

 
Guy Chérel a décidé en 2016 de transférer cet étalon vers le Haras de la Courlais. Il faut dire que le metteur au point et éleveurest un redoutable recruteur d'étalon. En 2005, l'entraîneur mansonnien a tout de même amené Califet au Haras du Chêne Vert (Maine-et-Loire) et Al Namix au Haras de la Mirande (Manche). Il y a cinq ans, le maître de Blue Dragon s'est une nouvelle fois rendu de l'autre côté du Rhin pour chercher Konig Turf (après Protektor en 2006). Côté physique, ces reproducteurs toisent tous entre 1m64 et 1m70. Si nous regardons le classement des étalons d'obstacles par les gains en 2016, trois des cinq étalons recrutés par Guy Chérel apparaissent dans le top 30 (Califet est septième, Al Namix quatorzième et Konig Turf vingt cinquième). Souhaitons la même réussite à Saddex.

On en parle dans l'article