Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Autumn sale
Demain : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Martinborough, un Deep Impact au Haras de Grandcamp

03/01/2017 - Mercato
 Voilà quelques années qu'aucun japonais n'était entré étalon en France, sans doute vu que la mode des sangs lointains est focalisée sur l'Australie actuellement. Mais voilà que Laurent Benoit (Broadhurst Agency) vient de recruter pour le Haras de Grandcamp un certain Martinborough, arrière-petit fils de la matrone Glorious Song par le phénoménal Deep Impact.


Martinborough au Japon.

Quand on voit la qualité des courses au Japon, alimentée par d'extraordinaires et continues vagues d'importations depuis des dizaines d'années, il est clair que dominer la situation nipponne, sur la durée, est une gageure. C'est pourtant ce qu'a réussi à faire, des ses débuts, Deep Impact, succédant à ce poste à son défunt père Sunday Silence. Ce dernier, fils d'Halo, fantasque mais génial auteur du doublé Kentucky Derby / Breeders'Cup Classic, avait été acquis par Teruya Yoshida et cet achat a changé la face de son haras de Shadaï Farm et des courses japonaises en général.

La liste de ses champions serait trop longue à énumérer, bien qu'il soit mort très jeune, en aout 2002 à l'âge de 16 ans dès suites de fourbure. Le meilleur de ses produits fut Deep Impact, surnommé "Deepimpacto", réputé tout simplement comme le meilleur pur-sang de l'histoire des courses nipponnes. Il a tout gagné dans son pays et est venu en France en 2006, accompagné de plus de 5000 fans. Tout le monde était certain de gagner l'Arc de Triomphe en se tordant de rire mais sa préparation a été perturbée, son jockey Yutaka Také a attaqué dès la fausse ligne droite et Deep Impact a coincé pour finir, passant le poteau en 3e position avant d'être disqualifié pour contrôle positif. Néanmoins, les éleveurs français doivent bien saisir l'importance de ce descendant d'Highclere, qui avait remporté la triple couronne japonaise à 3 ans, a effacé sa déconvenue françaises aussitot son retour au pays avec un succès pour ses adieux dans l'Arima Kinen. Il est entré au haras en 2007 et est déjà 5 fois leader des étalons du Japon en 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 ! Non seulement Deep Impact écrase l'opposition, mais il est capable de signer des trios gagnants à répétition dans les classiques et vient de remporter encore une fois l'Arima Kinen (l'Arc de Triomphe du Japon) avec Satono Diamond, monté par Christophe-Patrice Lemaire.

 


Deep Impact à Shadaï Farm en novembre 2014.

 

Bien entendu, la famille maternelle de Martinborough est à l'avenant, et déjà célébre autant en Europe qu'aux Etats-Unis. Ainsi, sa mère Halwa Song (Nureyev), envoyée à 2 ans aux Emirats Arabes Unis par Darley puis revendu aux Japon, est déjà mère d'une gagnant de Gr.3 à 3 ans nommé Frère Jacques. Mais surtout, c'est une soeur de Mezzo Soprano (Prix Vermeille) et une nièce du champion Singspiel et du crack étalon Rahy (père entre autres de Giant's Causeway).

Spécialiste des distances intermédiaires, Martinborough, élevé à Northern Farm par Kazumi Yoshida qui l'avait gardé sous ses couleurs, a gagné 7 courses et a remporté 2 Gr.3 à l'âge de 5 ans sur 2000 m, le Niigata Kinen et le Chunichi Shimbun Hai.

Seul fils de Deep Impact à faire la monte en Europe, Martinborough mesure 1,63 m et sera proposé à 4000 € la saillie chez Eric Lhermite au Haras de Grandcamp à Trun dans l'Orne.


On en parle dans l'article