Manatee, un fils de Monsun au Haras du Hoguenet

14/02/2017 - Mercato
A l’aube de la saison de monte 2017, Anthony Baudouin vient de recruter un nouvel étalon : Manatee, un fils de Monsun, petit-fils de Galileo, d’une grande origine Wildenstein et double gagnant de groupe sur la distance classique. Son prix de saillie, de 3.000€ pour un mâle, sera divisé en deux si le produit à naître sera une pouliche !
Manatee ©APRH
 
Arrivé samedi d’Angleterre, Manatee vient d’être acquis par la famille Jeffroy pour être stationné en Normandie au Haras du Hoguenet pour sa nouvelle carrière d’étalon. Sa carrière de courses avait commencé en avril 2014, au printemps de ses 3 ans, quand, sous l’entrainement d’André Fabre, il avait réalisé des débuts victorieux à Chantilly sur 2400m. Ce représentant de Godolphin a ensuite gravi les échelons durant l’été. Gagnant d’une « D » à Maisons-Laffitte sur 3000m dans un terrain très souple, Manatee remporte son premier Gr.2 dans le Prix du Conseil de Paris sur 2400m en battant les excellents Norse King, Bodhi et Garlingari pour sa quatrième course seulement.
 
Placé dans le Prix d’Hedouville (Gr.3) pour sa rentrée à 4 ans, Manatee a ensuite fait sien le Grand Prix de Chantilly (Gr.2) remporté leur temps par Doctor Dino, Anabaa Blue, Egyptband, Fragrant Mix ou encore Poliglote. Il battait à cette occasion le double vainqueur de Gr.1 Prince Gibraltar ou encore le tenant du titre Spiritjim. Dans la foulée de ce succès, Manatee a ensuite pris une très bonne 4ème dans le Grand Prix de Saint-Cloud dans un vrai lot de chevaux de Gr.1 : 1ère Trêve, 2ème Flinthsire et 3ème Dolniya. Une année plus tard, en 2016, Manatee rééditera sa performance en se plaçant à nouveau 4ème du Grand Prix de Saint Cloud (Gr.1), sa dernière course. Entre temps, ce beau poulain bai brun foncé de grande taille (1,68m au garrot), avait pris des places dans les épreuves de groupe réservées aux stayers comme une 3ème place dans le Prix Vicomtesse Vigier (Gr.2) de Vazirabad et Fly With Me tout en battant Walzertakt.
 
Côté pedigree, Manatee est un fils de Monsun, le père des champions Manduro, Novellist, Shirocco, Getaway, Samum, Maxios, Protectionist, Stacelita, Vadamos, Schiaparelli, Gentlewave, Fiorente j’en passe et des meilleurs tant la liste est longue. La mère de Manatee avait déjà été très bonne en piste. Galatee, née en 2003, était entrainée par Jim Bolger. En 5 courses à 3 ans, la pouliche avait gagné à 3 reprises dont une Listed à Gowran Park et un Gr.3 à Naas sur 2000m. Elevée par Jean-Pierre Dubois, Galatee avait été achetée 400.000€ yearling par Frédérique Sauque puis avait intégré la jumenterie Darley à l’issue d’une enchère de 1.400.000 GNS de la part de John Ferguson à Tattersalls en décembre 2007. L’investissement a été fructueux puisque la fille de Galileo, le meilleur étalon actuellement au monde, s’est avérée bonne à l’élevage. En 2009, elle a donné naissance à la gagnante de Listed Gaterie (Dubai Destination) et en 2012 à Dartmouth. Elevé par Darley, ce dernier avait été offert par Cheik Mohammed Al Maktoum à la Reine d’Angleterre. Ce fils de Dubawi a gagné en 2016 les Hardwicke Stakes (Gr.2) à Royal Ascot alors monté par Olivier Peslier ou encore deux Gr.3 tout en se plaçant à l’arrivée de deux Gr.1 (2ème du Canadian Int’l et 3ème des King George & Queen Elizabeth Stakes). En 2015, Galatee a produit une femelle de Dubawi. Sa fille, la susnommée Gaterie, a pouliné d’un mâle par Shamardal en 2015.
 
Altana, l’aïeule de Manatee, était quant à elle entrainé par André Fabre puis par Elie Lellouche pour la casaque de sonéleveur Daniel Wildenstein. Elle avait visiblement intégré l’effectif de Jean-Pierre Dubois par une transaction à l’amiable. Côté génétique, on retrouve du lourd, du très lourd. On peut citer pêle-mêle Arcangues, le seul unique français cheval vainqueur de la Breeders’ Cup Classic (en 1993) ; Agathe (Manila), une gagnante de Gr.3 puis mère des gagnants de Gr.1 Artiste Royal et de la classique Aquarelliste (Prix de Diane), elle-même mère de la placée de Gr.1 Ame Bleue ; Afrique Bleu Azur (Sagace), mère de la classique Cape Verdi (1000 Guineas) ; Australie ; Private Jet ; Princedargent ; Angara ; Arlesienne ; Actrice ; Affaire Solitaire ; Aizavoski ; Andromeda Galaxy ; Akatea ; Aquamarine ; etc. …
 
Manatee sera visible ce mardi 14 février pour les ventes mixtes Arqana dans la cour hippodrome à partir de 10h. 5.000€ de primes seront offerts aux éleveurs des 3 premiers poulains et 3 premières pouliches gagnants à Auteuil. Son prix de saillie a été copié des irlandais. Anthony Baudouin nous a expliqué : « Nous avons repris le principe des prix de saillies pratiqué en Irlande, c’est-à-dire à moitié prix si l’éleveur fait naître une femelle. Nous savons qu’il est plus difficile de commercialiser une pouliche. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’adapter le prix de saillie de Manatee. »
 
Pour plus d’informations concernant Manatee, n’hésitez pas à contacter Anthony Baudouin au +33(0)608 840 201 ou Antoine Gronfier au +33(0)683 953 713.

 


On en parle dans l'article


Commentaires

Bravo
ChaignonJV - 15-02-2017 08:45

(pour valider votre commentaire sur votre boite mail)