Fairyhouse - du 26/06/2019 au 27/06/2019
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté

Quizz Galileo : qui sont ses descendants au haras en France ?

08/05/2017 - Zoom sur
 Aujourd'hui âgé de 20 ans, Galileo, déjà auteur du trio gagnant du dernier Arc de Triomphe, vient encore de signer un nouvel exploit avec un doublé dans les 1000 et 2000 Guinées à Newmarket (plus la 2e place des femelles) qui n'avait pas été réussi depuis 1936 ! Mais quels sont ses descendants installés étalons en France ? Il a 6 fils et 2 petits-fils. Vous devinez qui ?

Galileo a été statufié de son vivant à Coolmore Stud.
 
 
1000 et 2000 Guinées : un week-end en Galilé(e)o.
 
Galileo, l’étalon, a fourni comme père, les deux vainqueurs des deux Poules anglaises. Il faut une longue vue d’astronome pour retrouver un tel exploit. Au loin, très loin, il faut remonter à l’année 1936 pour retrouver un tel exploit : celui de Fairway (Phalaris et Scapa Flow, donc propre frère de Pharos), père de Tide Way, gagnante des 1000 Guinées pour Lord Derby, 17e du nom et père de Pay Up, vainqueur des 2000 Guinées pour Lord Astor.

C’est au tout début du XXème siècle (1902) qu’un précédent doublé est réalisé avec Persimmon (St Simon et une certaine Perdita), vainqueur pour son éleveur, Edward, Prince de Galles, du Derby. Sa progéniture, Sceptre, enlèvera les 1000, les 2000 Guinées, les Oaks ainsi que le St Leger, donc la triple couronne des pouliches. En 1900, St Simon (Galopin) sera le père de la gagnante des 1000 Guinées, Winifreda et celui du vainqueur des 2000 Guinées, le propre frère de Persimmon, Diamond Jubilee, qui ajoutera à son palmarès le Derby et le St Leger pour le Prince de Galles. 
 
A y regarder de plus près, le sang de Galileo reste assez rare en France, car le crack étalon n'a que 6 fils directs au Haras, plus 2 petits-fils. C'est, par exemple, nettement inférieur à Monsun, qui présente par moins de 19 descendants, dont 12 fils directs. Tous les Galileo sont jeunes, puisque seul Cima de Triomphe a au moins 2 générations en âge de courir. Intello, champion des pisres sur toutes les distances, est l'unique de cette liste à présenter un tarif haut de gamme, à 25.000 €. Tous les autres sont abordables pour tous les éleveurs.
 
 
FILS DIRECTS / CLASSEMENT PAR ORDRE DE PRIX
 
 
 
 
 

Un champion sur les pistes vainqueur du Prix du Jockey-Club 2013, Intello est arrivé en France au Haras du Quesnay en 2016 après deux saisons de monte en Angleterre. Très demandé par les éleveurs et acheteurs européens, Intello est issu du célèbre croisement Galileo / Danehill tout comme Frankel, Teofilo, Roderic O'Connor...Dans sa première année de monte, il a sailli 22 gagnantes de Groupe (8 Gr.1), 17 mères de gagnants de Groupe (5 Gr.1) et 55 soeurs de gagnants de Groupe (24 Gr.1). Ses 1ers yearlings se sont vendus pour une moyenne de 213.000 GNS à Tattersalls (Book I) et 154.950€ à Arqana (Août + Octobre) en 2016. Avec sa 1e génération de 2 ans en 2017, il a fait le top price des Craven Breeze Up à 575.000 guinées.

 

 

Fils du champion étalon Galileo, petit-fils de Danehill, gagnant de Listed et placé de groupe, Galiway a commencé sa carrière d'étalon au Haras de Colleville en 2016. Proposé à un tarif attractif, ce neveu de Gold Away, bien connu des éleveurs français, allie modèle, puissance et vitesse. Issu du même croisement que Frankel : Galileo/Danehill/Blushing Groom. 1ers foals en 2017. Voisin de Kendargent, il bénéficie du même soutien que son aîné de la part de son propriétaire Guy Pariente, qui lui a donné à saillir plusieurs juments black-type nées de célèbre gris.
 

Fils direct de Galileo avec une mère par Danehill, Cima de Triomphe est né du meilleur croisement européen. Meilleur italien de sa génération, vainqueur du Derby (Gr.1), ce fils d'une gagnante de Gr.2 a remporté un Gr.3 en GB. Sa première production a excellé en Europe et en Amérique du Sud. Cima de Triomphe est le père du vainqueur de Gr.1 Besitos, double lauréat de Gr.2 en 2016, multiple placé de Gr.1 notamment 3e du Prix du Jockey-Club Argentin (Gr.1) en 2015. Egalement le père de Missile Top (Gr.2 en 2016), Cortinero (double lauréat de Gr.2 en 2015), Of Roof (Listed en 2014) ... 6 chevaux de Stakes en 2016.

 

 

Un jeune étalon prometteur et déjà convoité par les acheteurs à travers ses deux premières générations de foals, d'ailleurs très signés du père. Un fils de Galileo avec une mère par Darshaan, donc né du croisement "magique". Gagnant de Gr.3 à 3 ans à Newmarket est frère de la championne anglaise sur 1600 m, Indian Ink. Feel Like Dancing présente un modèle puissant avec de la taille (1,69 m). Il a sailli 67 juments en 2016 pour sa 3e saison de monte.

Proposant un pédigrée exceptionnel, fils de Galileo et de la championne irlandaise Sophisticat, elle-même fille de la crack américaine Serena's Song, Diogenes effectue sa 3ème saison de monte au Haras de la Barelière en 2017 après avoir été 2 ans dans le Nord. Premiers 3 ans en 2017 et même croisement que le champion Gleneagles (Galileo - Storm Cat - Rahy). Frère de la top price à 900.000 € de la vente de décembre 2015 à Deauville.

  • GRAVITY : Haras de Pouilly - 700 €

Le plus grand des Galileo en France, toisant 1,70 m, cet élève du japonais T. Watanabé, arrière-petit-fils de Slightly Dangerous, n'a couru qu'une seule fois en France, terminant 5e. Il a commencé la monte dans la Meuse en 2010. Ses 2 premiers partants sont placés.

 

PETITS FILS / CLASSEMENT PAR ORDRE DE PRIX

 

Double vainqueur de Gr.2 (Grand Prix de Chantilly - Prix du Conseil de Paris), Manatee débute sa carrière d'étalon en 2017 au Haras du Hoguenet. Ce fils de Monsuna, issu d'une mère par Galileo, frère de deux gagnants de Stakes dont Dartmouth et issu de la riche famille des "A" Wildenstein (d'où Aquarelliste), Manatee est un cheval athlétique au modèle harmonieux. 

Gagnant de Gr.1 à 5 ans, Elliptique est un double vainqueur de Gr.3 à 2 et 4 ans (Prix de Condé - Grand Prix de Vichy). Fils du champion New Approach (Galileo), petit-fils de Galileo et Kendor, ce nouvel étalon débutant au Haras de Cercy en 2017 possède une longévité ainsi qu'une aptitude à toutes les pistes. Un nouveau courant de sang, au profil mixte, qui complètera avantageusement le parc étalons du haras.

 

 


On en parle dans l'article