Aujourd'hui : Kill
December National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham December Sale

Diamond Green au Haras du Lion en 2018

31/10/2017 - Mercato
Très confirmé en plat et même révélé depuis l'an dernier en obstacle, l'imposant Diamond Green (Green Desert) a été recruté par le Haras du Lion dans l'Ouest pour 2018, en provenance du Haras des Granges dans le Sud-Ouest. 


Diamond Green

 

Reproducteur connu et reconnu de tous, Diamond Green viendra renforcer l'équipe du Haras du Lion en 2018. Elève de Jean-Luc Lagardère, né d'une des meilleures souches du capitaine gascon qui a donné dernièrement Capri (Irish Derby, St Leger), Diamond Green est à 16 ans, un étalon confirmé en plat bien sûr mais aussi, plus récemment, en obstacle.

 

 

En effet, à la faveur de ses performances au plus haut niveau sur le mile, Diamond Green, invaincu en 3 sorties à 2 ans dont le Prix La Rochette (Gr.3), triple 2e de Gr.1 dans la Poule d'Essai, les St James's Palace et le Moulin de Longchamp, sous la selle de Gary Stevens, Diamond Green a débuté sa carrière d'étalon en Irlande en 2007. Mais peu après, la crise de 2008 a frappé de plein fouet l'ile celte qui a perdu plus de 25% de sa jumenterie en quelques mois. Ainsi, alors que seule sa 1e génération de 2 ans était sortie en 2010, avec un bon classement de vainqueurs, Mathieu Daguzan-Garros a eu l'opportunité de ramener le cheval en France, pour lequel il n'a pas hésité une seconde. Il a été conforté dans son choix peu après, quand Watsdachances a gagné Gr.3 à 2 ans et s'est classé 2e de la Breeders'Cup Juvenile (Gr.1). Depuis, elle a gagné son Gr.1 dans les Beverly D Stakes. Diamond Green a eu sa 1e génération française qui est née en 2012 et qui a lui a permis de se classer 2e du classement des 2e de l'année 2014, derrière un sujet inapprochable : Siyouni.  Ensuite, cette même génération a démontré que Diamond Green pouvait transmettre du talent pour l'obstacle, grâce à Isabe, double gagnant de Listed à Enghien et Auteuil, mais aussi Full Glass, 2e du Prix Fleuret (Gr.3) sur le steeple-chase d'Auteuil à 4 ans. Ce dernier vient de gagner pour sa rentrée à Cholet et il est engagé dans le Prix Maurice Gillois (Gr.1) le dimanche 5 novembre.

 


Watsdachances, gagnante de Gr.1

 

On note également l'incroyable Too Many Diamonds, qui a gagné 4 courses consécutives en l'espace de 7 jours cet été sur les haies en Angleterre ! Pendant ce temps-là, Diamond Green reste majoritairement un étalon de plat, qui a donné cette saison le bon 2 ans Mister Five Euros.

" Après une carrière de course remarquable, il a su s'imposer comme un étalon capable de produire au plus haut niveau en plat, car il a donné de nombreux black-type et même une gagnante de Gr.1," explique François Thomas, directeur commercial du Haras du Lion, qui poursuit. " Il sait aussi de faire des sauteurs comme on l'a découvert avec sa 1e génération française. Autant dire qu'il répond parfaitement à tous nos critères de sélection. Nous voulions avoir ce cheval au Lion depuis 3 ans et nous remercions ses copropriétaires dont Mathieu Daguzan-Garros, du Haras des Granges chez qui il a beaucoup sailli, d'avoir accéder à notre demande et de nous le confier pour 2018. Cela conforte nos relations de confiance et de travail mutuel entre l'Ouest et le Sud-Ouest." Mathieu Daguzan-Garros confirme: " J'ai pensé qu'après 6 saisons chez moi dans le Gers, c'était le bon moment pour Diamond Green de découvrir une nouvelle jumenterie. Avec son profil et sa production mixte, le choix du Haras du Lion dans l'Ouest était une évidence."


On en parle dans l'article