Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearlings d'Août
Aujourd'hui : Deauville
Darley Prix Morny
Ascot - le 20/08/2019
Ascot August Sale
Deauville - le 20/08/2019
Vente de Yearling V2
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion

Brametot et Ectot au Bouquetot, choix et qualité en 2018

03/11/2017 - Mercato
Quantité et surtout qualité, les éleveurs qui utiliseront, et ils seront nombreux, les 9 étalons du Haras du Bouquetot en 2018, auront devant eux un large panel d'étalons pour le choix ultime que chacun se pose. Quel étalon sur quelle jument? Ce vendredi 3 novembre, la jeune équipe du Bouquetot vient d'annoncer l'arrivée de Brametot et Ectot.

Brametot et Cristian Demuro lors de leur victoire dans le Prix du Jockey-Club

 

Il a fait se soulever les foules au printemps 2017 en devenant un double lauréat classique et en enchainant les succès dans les Prix de Fontainebleau, la Poule d'Essai des Poulains et le Prix du Jockey-Club en revant de l'arrière garde grâce à sa sublime accélération. Lui c'est Brametot, un représentant de la première génération de son père Rajsaman et donc petit-fils du chef de race français Linamix. Côté maternel, son pedigree est plus qu'intéressant puisque sa mère est une demie soeur du chef de race allemand Monsun, de la proche famille de Molly Malone.

Brametot avait été acheté foal 26.000€ par Sylvain Vidal pour Gérard Augustin-Normand. C'est en cours de carrière sportive qu'Al Shaqab Racng a jeté son dévolu sur le poulain tout en le concervant à l'entrainement à Pau chez Jean-Claude Rouget. Battu qu'à une seule reprise à 2 ans en 4 sorties mais néanmoins gagnant de Listed, Brametot débutera à 10.000€ HT Poulain Vivant en 2018. Doté d'un rating Timeform de 124, le poulain de 3 ans a également pris une très bonne 5e place dans l'Arc de la championne Enable.

Si Brametot n'a couru qu'en France, excepté sa dernière course dans les Champion Stakes (arrivé 6e), Ectot revient lui des Etats-Unis après deux saisons passées sous l'entrainement de Todd Pletcher. C'est donc bien en France que le fils d'Hurricane Run, frère de Most Improved (Gr.1) a débuté sa carrière sprotive chez Elie Lellouche sous les couleurs de GAN. 2e de Karakontie en débutant à Compiègne, le magnifique Ectot a aligné 5 victoires consécutives. A l'image de Brametot, Ectot a lui aussi montré d'excellents moyens sur les pistes. Lauréat du Critérium du FFE, Ectot a ensuite enchainé sur une victoire dans les Chênes puis le Critérium International. Pour son retour à 3 ans, il a pris sa revanche sur Karakontie, Galiway terminait 3e. Absent des classiques du printemps, Ectot est ensuite revenu plus fort en remportant le Prix Niel mais n'a rien pu faire face à la tornade Trêve dans l'Arc. C'est aux Etats-Unis qu'il a trouvé un nouveau souffle en signant sa plus belle victoire dans le Gr.1 Joe Hirsch Turf Classic Stakes sur la distance classique en battant Flinthsire (5 Gr.1) de 5 longueurs! Comme Brametot, Ectot appartient toujours en partie à Gérard Augustin-Normand. Les deux étalons seront soutenus par les poulinières du Haras de Montfrot & Préaux.

 

Voir la victorie d'Ectot dans le Joe Hirsch Turf Classic. Le double vainqueur de Gr.1 débutera sa carrière d'étalon en 2018 à 5.000€ HT Poulain Vivant la saillie


On en parle dans l'article