L'histoire d'Hartnell, un fils d'Authorized toujours à la pointe à 7 ans en Australie

11/02/2018 - Zoom Etalon
  A l'âge de 7 ans, au prix d'une ligne droite extraordinaire, Hartnell, fils d'Authorized qui fait désormais partie des meilleurs éléments du parc étalon français au Haras du Logis, a remporté ce samedi 11 février à Caulfield en Australie le 3e Gr.1 d'une carrière de voyageur commencée en Angleterre avec aussi une 3e place prise dans le Critérium International à Saint-Cloud. 

 

En voilà un dur à cuire, tout à fait à l'image de la production de son père Authorized. Ce dernier, par Montjeu, explosif vainqueur du Derby d'Epsom, s'illustre ainsi dans toutes les disciplines et toutes les distances. D'ailleurs, il est père de 7 gagnants de Gr.1 individuels, dont le défunt champion des hurdles Nichols Canyon, et a donné le même jour du 10 février une gagnante de Listed sur les haies de Warwick et ce gagnant de Gr.1 sur les 1400 m des Orr Stakes à Caulfield, en Australie.

De même, Hartnell sait aussi tout faire puisqu'il est passé par les conditions de 2 ans précoce à stayer à 3 ans pour redevenir flyer à l'âge aux antipodes. Authorized a fait la double saison et produit beaucoup de vainqueurs dans l'hémisphère sud mais Hartnell est né en Angleterre.

 


Authorized, lors de la dernière Route des Etalons au Haras du Logis.

 

Il a été élevé par Darley, c'est à dire Cheikh Mohammed Al Maktoum qui est d'ailleurs propriétaire de son père Authorized, et défend la casaque de Godolphin, c'est à dire le même prince de Dubaï. Mais entre temps, il est passé par le ring des ventes de Newmarket, book 2, présenté par The Castlebridge (Bill Dwan) en octobre 2012, où il a été acquis pour 45.000 Guineas par le redoutable Mark Johnston, et a débuté sa carrière sous la casaque du frère de Cheikh Mohammed, Hamdan Al Maktoum. Johnston entraînait déjà sa mère Debonnaire, élevée par Cheikh Maktoum (l'autre frère, décédé). Cette fille d'Anabaa et Ultra Finesse, 2e du Prix de Malleret (Gr.2) chez Criquette Head, n'était autre q'une soeur du champion Suave Dancer, auteur du doublé Jockey-Club / Arc de Triomphe.

Archi battu pour ses débuts à 2 ans à York, il est reparti du bas de l'échelle, a brisé la glace pour sa 3e sortie à Ffos Las. Solide, il a enchaîné par un handicap à Doncaster, puis une course à conditions à Newmarket et a même tenté sa chance dans le Critérium International (Gr.1) à Saint-Cloud, terminant 3e assez loin de Prince Gibraltar.

 

Résultat de recherche d'images pour "hartnell orr stakes"

Hartnell, un lutteur !

 

A 3 ans, Hartnell est reparti du feu de dieu en direction des longues distances, alignant les succès dans le Queen's Vase (Listed) de Royal Ascot et le Barhain Trophy (Gr.3) de Newmarket July. Mais il s'est cassé les dents ensuite dans les Great Voltigeur Stakes et le Saint-Léger. Il a alors été castré puis exporté en Australie. Là-bas, malgré 2 changements d'entraîneur, il a aligné les exploits, gagnant 3 Gr.2 et désormais 3 Gr.1, sur des distances variant de 1400 m à 2000 m !

Dans les Orr Stakes, il fait une semi-rentrée fracassante, 3 mois après son échec dans la Melbourne Cup, sur une distance de 3200 m qui ne semble plus être son truc...Désormais, son entraîneur James Cummings annonce qu'il va retenter sa chance face à la crack locale Winx. Cette fille de Street Cry a remporté 26 courses et vient d'aligner 22 victoires consécutives depuis le mois de mai 2015. Hartnell a tenté sa chance à 7 reprises face à l'ogresse, à chaque fois en vain évidemment, mais il en a été tout de même 4 fois le dauphin.

 

Résultat de recherche d'images pour "hartnell"

Grâce à lui, mais aussi à sa soeur Roz qui a gagné une Listed et conclu 2e du Fillie's Mile (Gr.1), la production de Debonnaire a pris une valeur considérable. En 2016, la yearling par Frankel a été vendue 250.000 guineas à Charles Gordon-Watson. En octobre 2017, une autre fille de Frankel a été vendue 500.000 guineas à Emmanuel de Seroux (Narvick International).

Authorized est arrivé en France en 2014 et fait la monte à 12.000 €. Son carnet de bal est limité mais il est évidemment très convoité et a encore sailli 89 juments l'an dernier.

 

 

 

 


Voir aussi...

Découvertes

Trophées du Personnel 2017 : le film des 3 finalistes "personnel administratif "

 Elles sont les indispensables "mamans" des écuries ou des haras. Les secrétaires administratives, fidèles et patientes, mains agiles des patrons qui mettent de l'huile dans les mécaniques complexes qui régissent la vie des gens de chevaux, se retrouvent pour la 1e fois à l'honneur des trophées du personnel. Découvrir les portraits vidéos de Stéphanie Perrier, Colette Cingal et Martine Ricard, qui travaillent chez Pascal Noue, Alec Head et Alex Pantall, pour cette dernière depuis près de 40 ans !

Découvertes

Trophées du Personnel 2017 : le film des 3 finalistes "cavalier(e) d'entrainement"

Dans la catégorie cavalier(e) d'entraînement, la finale des trophées du personnel 2017 organisée par France Galop et Godolphin permet de découvrir 3 passionnés que rien ne réunit à priori, sauf la passion du cheval : Othame Ben Mosly, le jeune sorti des foyers, Aurélie Huteau, la fan d'obstacle et Marc de Smyter, l'ancien jockey de plat. Voir le film de présentation des 3 finalistes ci-dessous.