Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Ascot - le 16/11/2018
Cheltenham November Sale
Deauville - du 19/11/2018 au 21/11/2018
Vente d'Automne
Kill - du 19/11/2018 au 21/11/2018
November Foal Sale 2018 Part 1
Kill - du 22/11/2018 au 23/11/2018
November Breeding Stock Sale 2018
Kill - le 24/11/2018
November Foal Sale 2018 Part 2
Newmarket - le 26/11/2018
December Yearling Sale
Newmarket - du 28/11/2018 au 01/12/2018
December Foal Sale

Sumitas stoppe sa carrière d'étalon

13/07/2018 - Zoom sur
Nous y sommes. La fin de la saison de monte a été sonnée depuis quelques semaines mais Sumitas n'en gardera pas un bon souvenir car c'est pour lui sa dernière comme nous l’explique Catherine Savare du Haras de Saint-Fray où le cheval faisait la monte.
Sumitas
 
 
« L’an dernier, Sumitas a déjà connu des problèmes lors de sa saison de monte, confie Catherine Savare. Le cheval avait été stoppé un temps en 2017 après une opération de l’hernie inguinale, plutôt classique chez les étalons. Cette année, Sumitas a toujours eu une superbe libido mais sa fertilité a commencé à descendre en flèche. Cela est d’autant plus dommage qu’il proposait de superbes statistiques à travers ses produits et de grands éleveurs comme Bernard Le Gentil, Benoit Gabeur et Guillaume Macaire ont amené des juments cette année. » 
 
Sumitas propose en effet d’excellentes statistiques : plus de 50% de ses produits partants sont gagnants et plus de 77% d’entre eux sont dans l’argent. Ses meilleurs produits ont pour nom Prince Sumits, un placé de Gr.2 qui comptait 5 courses pour 5 victoires en 2017 mais aussi le placé de Listed à Auteuil en 2017  "Demain dès l’ Aube" encore gagnant du Prix Souviens Toi à Auteuil en 2018 avant d’être vendu pour l’Irlande et Sucaille lauréate cette année du Prix Alain Grimaux à Auteuil.
 
Né en 1996 en Allemagne et élevé par Gestüt Fährhof, Sumitas est un fils de Lomitas petit-neveu de Surumu (père de mère de Monsun). Avec Daramsar, il fut l’un des deux premiers étalons PS du Haras de Saint-Fray. Sur la piste, Sumitas fut le meilleur poulain de sa génération à 2 et 3 ans outre-rhin après ses succès dans le Preis des Winterfavoriten (Gr.3) puis dans les 2000 Guinées (Gr.2). Placé au plus haut niveau à 8 reprises et notamment dauphin de Dubai Millenium dans les Prince Of Wales’s Stakes à Royal Ascot en 2000, Sumitas défendait la casaque du Baron von Ullman et l’entraînement de Peter Schiergen jusqu’à sa vente à Gary Tanaka.
 
 

On en parle dans l'article