Demain : Hallandale Beach, Floride
The Gulfstream Sale
Ascot - le 03/04/2019
Ascot Two Year Old Breeze-Up Sale
Aintree - le 04/04/2019
The Aintree Sale 2019
Lexington, Kentucky - le 09/04/2019
2 ans à l'entraînement

Penny's Picnic, un changement de braquet

07/01/2019 - Zoom sur
 Avec sa 2ème génération de 2 ans en piste, Penny's Picnic, présenté lors de son entrée au haras comme un spécialiste de la vitesse et de la précocité, a affiché des statistiques assez sensationnelles puisqu'il compte 13 vainqueurs individuels sur 25 partants, soit 52%, ce qui le situe dans les hauteurs des classements nationaux. Focus sur le fils de Kheleyf, stationné au Haras du Hoguenet.


Penny's Picnic

 

Lors des dernières ventes de yearlings et foals à Deauville, à l'automne 2018, les auctionners d'Arqana répétaient tous à propos des produits de Penny's Picnic que ce dernier réussissait une excellente année. Les chiffres ont confirmé l'impression. En effet, à l'heure du bilan annuel, Penny's Picnic a pris une envergure nouvelle. En 2017, il avait terminé 14ème du classement national des pères de 2 ans, et 5ème des étalons de 1ère génération. Cela n'avait pas convaincu le grand public qui en attendait une razzia à l'image de celle qu'avait réussi son père Kelheyf à ses débuts en Angleterre, également le record d'Invincible Spirit avec 42 vainqueurs individuels ! Mais la 2ème vague a donc été beaucoup plus importante. Ainsi, en 2018, dans le classement des étalons pères de 2 ans en France, Penny's Picnic est tout simplement le dauphin du roi Siyouni ! Il est 2ème d'un étalon passé à 100.000 € la saillie et devenu l'un des plus convoités du monde, ex aequo avec Anodin dont tout le monde reconnaît les superbes débuts.

 

 

Penny's Picnic affiche de plus le meilleur ratio de tous les classements, avec 13 vainqueurs individuels pour 25 partants, soit 52% ! Un tel score est rare, du moins pour les chevaux qui ont suffisamment de partants pour que les calculs soient représentatifs. De fait, il faut remonter à près de 10 ans pour retrouver une tel taux de réussite, affiché par Green Tune, un étalon qu'on aimait beaucoup, qui avait eu 11 vainqueurs pour 22 gagnants. Enfin, à la qualité, Penny's Picnic ajoute la quantité car il a donné 3 chevaux black-type avec ses 2 ans qui ont couru en 2018. La Pergola a terminé 3ème du Prix de la Vallée d'Auge (Listed), puis Ilanga 3ème du prix Saraca (Listed) et enfin Go To Hollywood , 2ème du Critérium du Languedoc (Listed). Dans sa première génération, Penny's Picnic avait eu Mister Picnic, 3ème du Prix de Cabourg (Gr.3) en 2017 et plus récemment Thousand Oaks, recordman du nombre de victoires dans l'année (7), 2ème du Prix Cérès (Listed) à Fontainebleau. Pour revenir aux 2 ans, Penny's Picnic a ponctué son année par 4 gagnants après la mi-novembre, Picnic Royal à Toulouse, Penney à Deauville, Hamper à Marseille et enfin Atout Coeur à Pau.

 

 

Il est évident que si la génération des 2 ans de Penny's Picnic ayant couru en 2018 était sa 1ère et non la 2ème, il serait déjà considéré comme la nouvelle star, objet de toutes les convoitises avec un prix de saillie bien augmenté. Pourquoi un tel bond en avant ? La génétique conserve tous ses mystères...On constate qu'il a sailli plus de juments en 2ème saison (72) que la 1ère (59). D'ailleurs, avant le trou d'air de 2018 (27), cette progression s'est confirmée en 2016 (81) et 2017 (118 juments saillies), car les yearlings étaient beaux et se vendaient bien. Notons que son prix de début de 3000 € était passé à 5000 €.

A la faveur de son année, une 2ème histoire commence pour Penny's Picnic. Ce beau cheval noir va retrouver son prestige auprès des éleveurs attirés par la vitesse et la précocité, cherchant ainsi à convaincre des propriétaires à investir dans ce type de produits en arguant du fait que les frais se trouvent d'autant plus diminués que la durée de pension avant de courir est courte. Et au moins, Penny's Picnic a été un vrai 2 ans dans le sens qu'il n'a pas fait qu'une seule performance un jour de grand vent et de peu de partants.

 


Penny's Picnic, monté par Thierry Jarnet.

 

Entraîné dans le Sud-Ouest par Didier Guillemin, après avoir été acquis à Deauville pour 30.000 € par l'Agence Yes (Thierry Delègue), il a accumulé 5 victoires en 7 sorties à 2 ans, dont les 3 premières consécutivement du Prix du Début en mars sur 900 m jusqu'au Prix La Flèche (Listed) en juin, puis  les 2 dernières à l'automne dans le Prix Eclipse (Gr.3) et le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr.2). Il effaçait alors le seul échec de son année dans le Prix Morny (Gr.1), ayant ruiné ses chances en ratant son départ. Il n'a couru que 2 fois à 3 ans, étant 3ème du Prix Djebel (Gr.3) derrière Style Vendôme, le futur vainqueur de la Poule d'Essai des Poulains dans laquelle Penny's Picnic a fait ses adieux sous la casaque rouge et jaune de Guillaume de Saint-Seine.

Rappelons que Penny's Picnic tire son nom de sa 3ème mère, la championne anglaise Mrs Penny, lauréate des Cheveley Park Stakes (Gr.1) à 2 ans en 1979 puis du Prix de Diane (Gr.1) et du Prix Vermeille (Gr.1) en 1980 pour l'entraînement de Ian Balding et la monte de Lester Piggott. Il descend du fameux croisement Green Desert x Kingmambo, à l'origine de la naissance de Golden Horn, National Defense, Cloth of Stars, etc...

Installé depuis ses débuts au Haras du Hoguenet, chez Anthony Baudouin en Normandie, Penny's Picnic sera présenté pour la 1e fois au Salon des Etalons du Lion le 12 janvier, et des conditions spéciales de saillie seront accordées sur place.


On en parle dans l'article