Aujourd'hui : Ascot
Ascot August Sale
Aujourd'hui : Deauville
Vente de Yearling V2
Doncaster - du 27/08/2019 au 28/08/2019
Premier Yearling Sale
Doncaster - le 29/08/2019
Silver Yearling Sale
Baden-Baden - le 30/08/2019
Jährlings Auktion
La Teste - du 03/09/2019 au 04/09/2019
Vente de Yearlings

Diogenes déménage au Haras de la Croix Sonnet en 2019

14/01/2019 - Mercato
Le fils de Galileo et de la championne Sophisticat a été relocalisé en Normandie au Haras de la Croix Sonnet pour la saison de monte 2019, année durant laquelle son pedigree pourrait bien revenir sur le devant de la scène avec sa nièce de 3 ans, une certaine Suphala.  
Diogenes propose une génétique exceptionnelle
 
 
Diogenes propose le même croisement que le champion Gleneagles, soit Galileo sur une fille de Storm Cat et une grand-mère par Rahy. Né dans la pourpre, Diogenes est un fils de la gagnante de Gr.1 Sophisticat, lauréate des Coronation Stakes devant Zenda, laquelle l’avait battu dans la Poule d’Essai. Achetée 3,4 millions de dollars yearlings, Sophisticat est elle-même une fille d’une championne : Serena’s Song lauréate de 11 Gr.1 aux Etats-Unis, rien que ça, et mère de 4 autres chevaux gagnants de Stakes. En 2005, Sophisticat avait donné naissance à une femelle par Kingmambo, la future Sefroua qui remportera Listed en France chez Jean-Claude Rouget sous la casaque de Nelson Radwan (celle de Germance). Cette dernière intégrera ensuite la cour des juments du Haras d’Etreham où elle est la mère de Sivolière (Sea The Stars) lauréate du Critérium du Bequet (Listed) puis de Suphala (Frankel). Cette dernière avait été achetée yearling 650.000€ par Lady Bamford. Placée à l’entraînement chez André Fabre, cette toute petite 2 ans en 2018 a débuté très modestement (10ème) dans le très convoité Prix des Marettes mais a cependant montré toute sa classe dans son maiden par la suite puis dans une Classe 1 à Chantilly. Au regard de ses très bonnes impressions à 2 ans en 2018, Suphala, une nièce de Diogenes sera à suivre de près en 2019 et pourquoi pas dans les classiques du printemps.
 
Diogenes avait donné son premier gagnant en février 2018 à Auch grâce à la pouliche Campanilla, issue de sa première génération née en 2014 et entraînée par son propriétaire Luis Urbano Grajales. Le professionnel du Sud-Ouest n’est pas le seul à avoir dans ses boxes des rejetons de Diogenes puisque Patrice Quinton, Patrick Chevillard, Samuel Couvreur, Christelle Courtade, Yann Durepaire entraînent tous des fils et filles du jeune étalon. La liste de ses actuels 3 ans, qui ne compte que 10 naissances, la première génération conçue au Haras de la Barelière, est assez prometteuse au dire des entourages. 

On en parle dans l'article