Aujourd'hui : Cheltenham
Cheltenham April Sale
RDA Building, Canterbury Agricultural Park - le 29/04/2019
South Island Sale
Punchestown - le 02/05/2019
Punchestown Sale
Newmarket - du 02/05/2019 au 03/05/2019
Guineas Breeze-Up Sale & Horses in Training Sale
Château-Gontier - le 04/05/2019
Point to Point : la course aux clochers
Deauville - le 11/05/2019
Breeze-Up

Olympic Glory sort sa 1ère gagnante de Groupe dans le Prix Imprudence 2019

10/04/2019 - Zoom sur
 Le jeune étalon Olympic Glory, installé en Normandie au Haras de Bouquetot en 2015, décroche sa 1ère victoire de Gr.3 avec Watch Me dans le Prix Imprudence, un succès fort en symbole.


Watch Me, montée par Christophe Soumillon (photo APRH)

 

 En 2015, le Haras de Bouquetot, qui venait d'ouvrir sa cour d'étalons l'année précédente avec Style Vendôme et Planteur, faisait l'actualité en rentrant Olympic Glory comme débutant. Jusqu'alors, ce type de cheval, quadruple gagnant de Gr.1 de 2 à 4 ans, qui plus est entraîné en Angleterre par Richard Hannon, ne commençait jamais sa carrière de France, mais plutôt chez les "seigneurs" anglais ou irlandais. Olympic Glory, installé en Normandie par une grande casaque internationale, celle d'Al Shaqab, marquait donc un tournant symbolique pour un parc étalon français qui a pris un essor considérable ces dernières années. mais encore fallait-il que les résultats suivent.

Voilà donc Olympic Glory père d'une gagnante de Gr.3 dès le printemps avec sa 1ère génération de 3 ans. Avec ses premiers 2 ans, le fils de choisir, dont il est l'unique représentant en France, avait déjà eu 5 chevaux black-type en 2018, dont une gagnante de Listed : Watch Me dans le Critérium du Languedoc le 10 novembre à Toulouse. Cette année, Phocéene a attaqué la saison avec un succès dans le Prix Rose de Mai (Listed) à Saint-Cloud. Watch Me enfonce le clou en gagnant le Prix Imprudence (Gr.3) surnommée la préparatoire aux 1000 Guineas de Newmarket, pour la dernière fois qu'il est disputé au futur ex hippodrome de Maisons-Laffitte!

 


Olympic Glory au Haras de Bouquetot.

 

Son éleveur, Antoinette Tamagni (Haras du Petit Tellier) a eu la bonne idée de racheter cette pouliche pour la faible somme de 30.000 € lorsqu'elle est passée yearling à la vente d'août de Deauville, puis de ne finalement pas présenter la mère en décembre dernier à Deauville. Car dernièrement, la famille n'était plus guère commerciale, le foal de 2018 ayant d'ailleurs été racheté pour 5000 €. La mère Watchful était pourtant fille de Galileo, soeur de 2 black-type mais elle avait plutôt déçu dans sa production avant la révélation de Watchful. A noter que depuis 2017, Watchful est saillie systématiquement par Elvstroem, pensionnaire australien du Haras du Petit Tellier qui vient d'ailleurs de donner son 1er gagnant FR.

VOIR LE PEDIGREE DE WATCH ME


On en parle dans l'article