Aujourd'hui : Doncaster
Breeze Up Sale
Cheltenham - le 26/04/2019
Cheltenham April Sale
RDA Building, Canterbury Agricultural Park - le 29/04/2019
South Island Sale
Punchestown - le 02/05/2019
Punchestown Sale
Newmarket - du 02/05/2019 au 03/05/2019
Guineas Breeze-Up Sale & Horses in Training Sale
Château-Gontier - le 04/05/2019
Point to Point : la course aux clochers

Very Nice Name sort son premier gagnant !

15/04/2019 - Zoom sur
 Il fut le premier étalon pur-sang du Haras du Grand Courgeon en 2015, et il est désormais père d'un gagnant ! Very Nice Name fête sa première victoire avec sa première génération de 3 ans, qui ne compte pourtant que 11 naissances déclarées...Le début d'une belle aventure pour le premier fils de Whipper à entrer étalon.

Very Nice Name fête son premier gagnant !

 

 Le Haras du Grand Courgeon de la famille De Mieulle connaît une renommée toute particulière grâce à l'élevage de pur-sangs arabes, mais depuis 2015, les pur-sangs anglais ont fait leur apparition sur le site. Le pionnier du genre fut Very Nice Name, premier fils de Whipper à faire la monte en France. Issu d'une bonne famille, celle de l'étalon Video Rock, et frère du gagnant de listed Too Nice Name, Very Nice Name connaîtra une très belle carrière de course. Gagnant dès ses débuts à deux ans pour Freddy Head, sous la casaque rouge et blanche Al Thani. Entraîné par Alban De Mieulle à partir de ses 3 ans, il réalisera ses plus belles performances dans les Emirats, en gagnant 3 Gr.1 locaux, dont le Qatar Derby et l'Emir Trophy sur 2400m. Il se placera également 3e de la Dubaï Schema Classic non loin des extraterrestres St Nicholas Abbey et Gentildonna, tout en devançant Dunaden, Shareta ou encore Prince Bishop. En France, il n'est pas en reste, puisqu'il a terminé 2ème du prix Foy derrière Orfèvre

 

Very Nice Name fut l'un des meilleurs pur-sangs anglais au Qatar.

 

C'est en 2015 qu'il rentre étalon au Haras du Grand Courgeon, chez Alban De Mieulle, qui est très attaché à son protégé. Depuis, le cheval a effectué 4 saisons de montes, avec chaque année une vingtaine de juments, et montant jusqu'à 39 l'an passé. Issue de sa première génération, Elho Fame a offert un premier succès à son père en s'imposant hier sur 2200m à Fontainebleau. Elle défend la casaque et l'entraînement de Norbert Leenders, qui l'a élevé avec Christiane Jouanno. Sa mère Elhofa, une fille de Rifapour, défendait déjà le même entourage, et fit une carrière de course honnête, ponctuée de 6 victoires. Elho Fame est en progession car il venait de terminer 2ème à Machecoul.

Elho Fame (toque verte) allonge ses foulées pour venir arracher la victoire. 

 

C'est donc un premier bâton pour Very Nice Name, qui l'attendait vraiment puisque son premier produit à courir, Majdi, n'était pas passé loin de la victoire à plusieurs reprises. Depuis ses débuts, Very Nice Name a été rejoint par deux autres étalons PS, Joshua Tree et Planteur. Le premier  est un triple gagnant de Gr.1 par Montjeu, qui a sailli plus de 100 juments quasiment chaque année depuis son entrée au Haras, et qui a aussi ses premiers 3 ans en piste en 2019. Quant à Planteur, pas besoin de vous rappeler sa grande carrière. Il est nouveau cette année au Grand Courgeon, et a brillé à Meydan récemment, puisque son fils Manguzi s'est classé 3ème de l'important UAE Derby (Gr.2). 

Very Nice Name ne compte pas en rester là, et refera vite parler de lui.

 


On en parle dans l'article