Aujourd'hui : Doncaster
Breeze Up Sale
Cheltenham - le 26/04/2019
Cheltenham April Sale
RDA Building, Canterbury Agricultural Park - le 29/04/2019
South Island Sale
Punchestown - le 02/05/2019
Punchestown Sale
Newmarket - du 02/05/2019 au 03/05/2019
Guineas Breeze-Up Sale & Horses in Training Sale
Château-Gontier - le 04/05/2019
Point to Point : la course aux clochers

Penny's Picnic sort le gagnant du Carqueiranne

15/04/2019 - Zoom sur
 Avec sa 3ème génération de 2 ans, Penny's Picnic réussi ce que son entourage et ses supporters auraient rêvé qu'il accomplisse dès sa 1ère production. Père du vainqueur du Prix Carqueiranne, la 1ère course de 2 ans de la saison à Marseille, le fils de Kheleyf confirme son retour en grâce annoncé depuis l'été dernier.

 
Penny's Picnic

 

" Vitesse...Précocité " = slogan de tous les dangers. Non seulement ces deux atouts sont tellement utiilsés par tous les marchands de saillies que les effets en sont aujourd'hui considérablement dilués, mais la réalité des faits est si souvent éloignée des prétentions que les arguments ne sont plus guère crédibles. Contrairement à beaucoup d'étalons dont les entourages arguent sans vergogne de qualités de précocité, Penny's Picnic ne fut pas qu'un feu de paille qui a fait une performance dans sa vie un jour de grand vent. Lui fût un vrai cheval de course à 2 ans, au taquet dès le mois de mars de ses 2 ans, depuis son succès dans le Prix du Début à Saint-Cloud, jusqu'en octobre avec une victoire dans le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr.2).Ce puissant cheval noir fut un compétiteur de très haut vol, lauréat en plus du Prix du Bois (Listed) et du Prix Eclipse (Gr.3), toujours sous la selle de Thierry Jarnet pour l'entraînement redoutable de Didier Guillemin, n'a subi qu'un seul échec, dans le Prix Morny (Gr.1), moins par manque de qualité que par un parcours cauchemardesque ce jour là.

 


Penny's Picnic, monté par Thierry Jarnet. (photo APRH)

 

Acquis par l'Agence Yes (Thierry Delègue) pour le compte de Guillaume de Saint-Seine, le fils de Kheylef, étalon célèbre pour ses dons de précocité puisqu'il avait établi un record personnel de 31 gagnants avec sa 1ère production de 2 ans, a été placé étalon au Haras du Hoguenet à 4 ans en 2014. Il a connu une popularité croissante, sur la foi du fait qu'il soit en mesure de produire à son image, ultra-précoce, et sur les modèles des premiers produits, puisqu'il a commencé à 59 juments jusqu'à culminer à 118 juments en 2017, en conséquence des bonnes ventes de ses premiers yearlings à l'automne précédent. Mais la razzia espérée dès le début du printemps 2017 n'a pas eu lieu. Les gens aimant à brûler ce qu'ils ont adoré, le cheval est retombé à 29 juments en 2018. En fait, c'est au 2ème semestre 2018 que Penny's Picnic a changé de rythme. Pour des raisons inexpliquables, sa 1ère génération n'a pas été particulièrement précoce mais a montré son talent à 3 ans, tandis que sa 2ème génération a commencé à aligner les titres à 2 ans en 2018, avec notamment 2 black-type Ilanga, Go To Hollywood et La Pergola. La 3ème génération démarre sur les chapeaux de roues avec le succès Patzefredo dans le Prix de Carqueiranne, la 1ère course pour 2 ans en région marseillaise, le 13 avril, pour la casaque de Kamel Chehboub (associé à Christian Cimolai, Patrick Dreux et Sibille Rossi) pour l'entraînement de Frédéric et Charley Rossi. Le même jour, Penny's Picnic signait un doublé avec le succès du 3 ans Illogic à Bordeaux, tandis que Go To Hollywood s'était imposé 4 jours plus tôt sur le mile de Nantes.

 


Patzefredo

 

Penny's Picnic, s'il avait présenté de tels scores un peu plus tôt dans sa carrière d'étalon, ferait partie des jeunes étalons les les plus prometteurs d'Europe. Mais les avis commerciaux, sans pitié, l'ont condamné très vite. Il remonte vaillamment la pente et il sera très intéressant de voir, à l'issue des ventes de yearlings 2019, de quelle façon s'est rétablie sa cote de popularité auprès des acheteurs français et internationaux.


On en parle dans l'article