Aujourd'hui : Newmarket
July Sale
Lexington, Kentucky - le 13/07/2020
July Selected Horses of Racing Age
Fairyhouse - du 14/07/2020 au 15/07/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 16/07/2020
May Store Sale
Deauville - du 20/07/2020 au 21/07/2020
Vente d'Eté
Fairyhouse - le 24/07/2020
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze Up

Disparition du champion Manduro à l'âge de 18 ans

27/06/2020 - Zoom sur
Fils du chef de race Monsun et cheval de course exceptionnel, Manduro est mort ce matin d'une crise cardiaque foudroyante à l'âge de 18 ans. Etalon ultra-confirmé en plat, avec une influence grandissante en obstacle, il faisait la monte depuis 2013 au Haras du Logis, et laisse son fils Ultra continuer son bel héritage. 

Manduro s'en est allé à l'âge de 18 ans...

 

Un cheval de course exceptionnel et un étalon qui a su rester constant au haut niveau, voilà comment l'on pourrait décrire Manduro. La star du Haras du Logis est mort ce matin d'une crise cardiaque foudroyante, à l'âge de 18 ans. Meilleur 2 ans allemand de sa génération, puis gagnant de Gr.3 à 3 ans, le fils du chef de race allemand Monsun a connu son apogée chez André Fabre, sous la célèbre casaque du baron Von Ullman. Gagnant du prix d'Harcourt à 4 ans et multiple placé de Gr.1 à cet âge, il a explosé à 5 ans, en restant invaincu en 5 sorties. Il a remporté coup sur coup le prix d'Ispahan, les Prince Of Wale's Stakes, puis le Jacques Le Marois et le prix Foy, en battant de grands noms comme Dylan Thomas, Turtle Bowl, Stormy River, Lawman ou encore Mandesha. Cette saison formidable lui octroiera le titre de meilleur cheval de l'année. 

 

Nous garderons le souvenir d'un cheval de course exceptionnel, comme ici dans le Jacques le Marois 2007...(APRH)

 

Après 5 ans Outre-Manche, l'étalon de la galaxie Darley a débarqué en 2013 au Haras du Logis, où il a toujours été apprécié des éleveurs, saillissant jusqu'à 143 juments en 2016. Il se revendique à ce jour de 35 gagnants de stakes, parmi lesquels le champion stayer Vazirabad, et les gagnantes de Gr.1 Ribbons et Charity Line, sans oublier Ultra, champion à 2 ans, qui faisait la monte à ses côtés depuis 2018, et entend bien faire vivre son héritage le plus longtemps possible. Manduro s'est aussi illustré comme père de mères avec la classique Billesdon Brook (1000 Guineas), ou encore Fanny Logan, brillante il y a une semaine dans les Hardwicke Stakes. Manduro connaissait récemment une montée en puissance en obstacle, discipline dans laquelle il compte plusieurs très bons performers, le meilleur en France étant Porto Pollo (prix Aguado Gr.3). En digne fils de Monsun, il était très apprécié des éleveurs d'obstacles, qui lui envoyait d'excellentes juments ces dernières années. 

 

Ultra, son seul fils au Haras à l'heure actuelle, est prêt à prendre la relève... (APRH)


On en parle dans l'article